A Day to Remember

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

A Day to Remember

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

A Day to Remember, au Hellfest 2013.

Informations générales
Surnom ADTR
Pays d'origine Ocala Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Post-hardcore, pop punk, metalcore, hardcore mélodique
Années actives Depuis 2003
Labels Victory Records
Site officiel www.adtrr.com
Composition du groupe
Membres Jeremy McKinnon
Neil Westfall
Kevin Skaff
Joshua Woodard
Alex Shelnutt
Anciens membres Brandon Roberts
Bobby Scruggs
Tom Denney
Clay Chester

A Day to Remember est un groupe musical de post-hardcore américain, originaire d'Ocala, en Floride. le groupe se compose actuellement du chanteur Jeremy McKinnon, du guitariste et chanteur Neil Westfall, du bassiste Joshua Woodard, du percussionniste et batteur Alex Shelnutt et du guitariste Kevin Skaff. Le groupe se différencie par des mélodies pop punk, combinées à des rythmes influencés par le hardcore (two steps, mosh part).

Histoire[modifier | modifier le code]

Après avoir signé avec le label Indianola pour la commercialisation de leur premier album, intitulé And Their Name Was Treason (2005), Scruggs est remplacé par Shelnutt en 2006. Plus tard la même année, le groupe commercialise For Those Who Have Heart (2007) chez Victory. Le groupe s'embarque dans de nombreuses tournées au Royaume-Uni et aux États-Unis, en plus d'avoir joué dans de nombreux festivals, avant l'enregistrement et la commercialisation de leur album Homesick (2009). Pendant leur promotion de Homesick durant leur tournée, Denney est remplacé par Skaff. Peu après, le groupe enregistre un album, What Separates Me from You (2010), et part pour une tournée mondiale. En 2011, le groupe engage une poursuite judiciaire contre leur label Victory, qui s'est achevé en octobre 2013. Le groupe enregistre son cinquième album, intitulé Common Courtesy (2013), le même mois.

Premières années et premier album (2003-2006)[modifier | modifier le code]

Après tous avoir joué dans différents groupes de la scène musicale de la ville d'Ocala, le chanteur Jeremy McKinnon, les guitaristes Neil Westfall et Tom Denney, le bassiste Joshua Woodard et le batteur Bobby Scruggs se réunissent en 2003[1]. Peu de temps après, le groupe entreprend une tournée, avec plus de 200 spectacles, pour se faire un nom[1]. Le groupe sort un extended play indépendant[2] vendu pendant leur tournée[3]. Le groupe signe chez Indianola Records, chez qui ils enregistrent le premier album, intitulé And Their Name Was Treason en février 2005[4] vendu à plus de 8 000 exemplaires[5],[6]. Woodard explique : « Un de mes amis a dit qu'il connait quelqu'un à Victory Records. Je ne le croyais pas, mais j'ai pris contact avec le gars. Nous avons communiqué pendant environ six mois, et nous avons joué avec On the Last Day, dans une ville du côté de Chicago et ce gars-là était là, il a filmé. C'était la première fois que nous jouions dans l'Illinois, mais les 50 ou 60 personnes présentes chantaient nos chansons, c'était comme s'ils allaient être tous des fans pour la vie[1]. »

Victory Records et For Those Who Have Heart (2006–2008)[modifier | modifier le code]

Peu de temps après avoir signé avec Victory Records[7], le groupe et son nouveau batteur, Alex Shellnutt, entre au Studio Zing, pour enregistrer le deuxième album[1]. L'album, intitulé For Those Who Have Heart est commercialisé en janvier 2007 chez Victory Records[8], et culmine à la 17e place du Billboard Top Heatseekers et 43e de la liste Top Albums indépendants[9]. Le 24 septembre 2007, il reprend le single de Kelly Clarkson, Since U Been Gone et le publie sur MySpace[10]. Il est ensuite présent sur la réédition de For Those Who Have Heart, commercialisé en février 2008[11] et terminé à la 43e place du Top Independent Albums[9].

A Day to Remember fait sa tournée au Royaume-Uni, pour la première fois, en janvier 2008, et est, ensuite, nommé pour le "Best International Newcomer", au Kerrang! 2008 Awards[12], mais perd face à Black Tide[13]. Par la suite, le groupe fait l'ouverture de Silverstein[14], avec The Devil Wears Prada et Protest the Hero[15] (qui abandonne la tournée et est remplacé par A Static Lullaby) pour une longue tournée. Il joue au Bamboozle Left, le 6 avril, à l'Amphithéâtre de Verizon, à Irvine, en Californie, à l'édition 2008 du Festival Bamboozle, à East Rutherford, New Jersey, les 3 et 4 mai, ainsi qu'au Download Festival, en juin, et, toujours en 2008, au Vans Warped Tour[16]. Avant de jouer au Download Festival, il visite le Royaume-Uni, avec The Devil Wears Prada et Alesana, pendant le Road to Download Tour[17]. Dans l'année 2008, le groupe joue toutes les dates du Tour Easycore, aux États-Unis, avec New Found Glory, Four Year Strong, Crime in Stereo et International Superheroes of Hardcore[18].

Homesick et départ de Denney (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Une version remixée et remasterisée du premier album, And Their Name Was Treason, intitulée Old Record, est commercialisée le 28 octobre 2008 chez Victory Records[19],[20]. Plus tard, le groupe termine l'enregistrement de son troisième album Homesick[21], qui sortia en février 2009[22], et qui se placera 21e au Top 200 Listings chez Billboard, et premier dans le classement des Top Independent Albums[23]. En décembre 2008, A Day to Remember fait sa tournée à travers l'Australie, avec Parkway Drive, Suicide Silence, The Acacia Strain et Confession[24]. A Day to Remember joue à guichet fermé à Sydney, Melbourne, Brisbane, Perth et Adélaïde. Il est classé 21e du Top 40 Albums de Rolling Stone du mois, et, en juillet 2010, est vendu à plus de 200 000 exemplaires[25],[26]. Après deux concerts à guichet fermé au Royaume-Uni, le groupe part en tournée européenne en février 2009, commençant par l'Allemagne, avec For the Fallen Dreams et Kenai[27]. A Day to Remember fait sa tournée aux États-Unis, de mars à mai 2009, avec The Devil Wears Prada, Sky Eats Airplane et Emarosa[28]. Avant la tournée, Tom Denney se fracture le poignet et est remplacé par Kevin Skaff, ancien membre de Four Letter Lie[29]. Il tourne aussi au Royaume-Uni, avec For the Fallen Dreams et Azriel[30]. Il tourne également, en 2009 au Vans Warped Tour, au Download Festival 2009[31], et en Asie, en Australie et en Nouvelle-Zélande, en août et septembre.

Le groupe contribue à un titre pour Punk Goes Pop 2, de Fearless Records, avec une reprise de The Fray, Over My Head (Cable Car)[32]. Le 2 juin 2009, le groupe annonce que Tom Denney quitte le groupe parce qu'il veut se concentrer sur son mariage, sa famille, et son studio d'enregistrement[33]. Indépendamment de son départ du groupe, il reste toujours une partie du processus d'écriture de nouvelles chansons[34],[35]. Denney est contacté pour l'enregistrement de groupes tels que The Getaway Starlight, Dang! We're On Fire, We Are Defiance ainsi qu'un certain nombre d'artistes individuels. Il est remplacé par Kevin Skaff, de Four Letter Lie[36].

The Downfall of Us All est publié en tant que contenu téléchargeable pour les jeux vidéo Rock Band et Rock Band 2[36], tandis que NJ Legion Iced Tea sort en téléchargement pour Guitar Hero World Tour, le 9 juillet 2009[37]. A Day to Remember est programmé au Leeds Festival 2009, mais annule car Neil Westfall vient de subir une intervention chirurgicale[38]. Il fait la tournée en tête d'affiche du Pulling Your Pud Tour, avec Parkway Drive, In Fear and Faith et I See Stars, en septembre 2009[39]. Le groupe accompagne Bring Me the Horizon avec, comme invité, August Burns Red, lors de la tournée au Royaume-Uni et en Europe, en octobre-novembre 2009[40]. Le 16 décembre 2009, A Day to Remember publie un single intitulé Right Where You Want Me to Be avec une vidéo éditée sur SantaMosh.com[41],[42].

What Separates Me from You (2010)[modifier | modifier le code]

A Day to Remember joue au festival Soundwave Australian 2010[43]. Il fait sa tournée au Royaume-Uni, en mars 2010[44], avec The Architects et Your Demise, puis pendant la tournée Toursick, en Amérique du Nord, avec August Burns Red, Silverstein, Enter Shikari, Veara et Go Radio, du 31 mars au 18 mai 2010[45]. Le 14 juillet 2010, MTV diffuse le clip du dernier single de Homesick, Have Faith in Me, sur son site web[46],[47]. Selon Victory Records, le groupe est prêt à dévoiler le quatrième album studio, intitulé What Separates Me from You, le 26 octobre 2010[48]. L'album est enregistré à Ocala, en Floride, avec le producteur Chad Gilbert qui a également produit Homesick[49]. Le 20 septembre 2010, A Day to Remember annonce, en direct sur le site web de Victory Records, le nom de leur nouvel album : What Separates Me from You. Il révèlent aussi la pochette de l'album, mais sa sortie est retardée de quelques semaines, jusqu'au 16 mai 2010. Le 16 novembre 2010, A Day to Remember annonce qu'il fera l'édition 2011 du Vans Warped Tour[50]. Du 20 octobre au 19 novembre 2011, il est tête d'affiche du Eastpak Antidote Tour, aux côtés d'August Burns Red, The Ghost Inside et Living With Lions.

Le 15 décembre 2011, le groupe intente un recours contre Victory Records Inc[36],[51].

Common Courtesy (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

Lors d'un concert de mars 2013, le groupe a décidé de jouer un morceaux tiré de leur nouvel album Common Courtesy en exclusivité, nommé Right Back at It Again. Le 9 mai 2012, lors d'un concert, A Day To Remember annonce que le cinquième album studio s'intitulera Common Courtesy[52]. Le groupe entre en studio début juin de la même année, mais la sortie de l'album est retardée de plusieurs mois, à cause d'un procès intenté par le groupe à l'encontre de leur maison de disques, Victory Records[51]. Le 21 décembre 2012, au terme d'un compte à rebours, la chanson Violence (Enough is Enough) est mise en ligne sur leur site officiel et le groupe entame une tournée à guichet fermé à travers les États-Unis, puis joue sur beaucoup de festivals en Europe, dont le Hellfest, en France.

Le 23 août 2013, le groupe annonce, via une vidéo, la sortie du nouvel album, le 8 octobre 2013[53]. Suite aux recours judiciaires contre la maison de disque Victory Records, la sortie de l'album est repoussée jusqu'à une date indéterminée pour l'instant. À la suite d'un jugement rendu par la cours les 5 octobre 2013, le groupe peut sortir la version numérique de l'album[54]. Le groupe à pu finalement sortir son album en date du 8 octobre 2013, mais l'album est seulement disponible en téléchargement sur leur site web. La sortie de la version physique de Common Courtesy est annoncée pour le 25 novembre 2013, via leur page Facebook.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Jeremy Mckinnon - chant (depuis 2003)
  • Joshua Woodard - guitare basse (depuis 2003)
  • Neil Westfall - guitare rythmique (depuis 2003)
  • Alex Shellnutt - batterie (depuis 2006)
  • Kevin Skaff - guitare, chœur (depuis 2009)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Tom Denney - guitare, chœur (2003-2009)
  • Bobby Scruggs - batterie (2003–2006)
  • Brandon Roberts - batterie (2003)

Période[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Discographie[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • Since U Been Gone
  • A Second Glance
  • The Plot To Bomb The Panhandle
  • The Danger In Starting A Fire
  • The Downfall Of Us All
  • I'm Made Of Wax, Larry, What Are You Made Of?
  • Right Where You Want Me To Be
  • Mr. Highway's Thinking About The End
  • Have Faith In Me
  • All I Want
  • All Signs Point To Lauderdale
  • 2nd Sucks
  • Right Back At It Again
  • End Of Me

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « The Crofoot and AEG Live present: A DAY TO REMEMBER with AUGUST BURNS RED, SILVERSTEIN and ENTER SHIKARI at the Royal Oak Music Theatre », Thecrofoot.com (consulté le 9 juillet 2013).
  2. (en) Garry Sharpe-Young, New Wave of American Heavy Metal, New Plymouth, N.Z., Zonda Books,‎ 2005 (ISBN 9780958268400), p. 9
  3. (en) Kandi Dayes, « A Day To Remember », Punktastic,‎ 2012 (consulté le 15 juillet 2013).
  4. (en) « Indianola Records signs two bands | News », Lambgoat,‎ 2005 (consulté le 9 juillet 2013).
  5. (en) Eduardo Rivadavia, « A Day to Remember - Music Biography, Credits and Discography », AllMusic (consulté le 7 mai 2013).
  6. (de) « A Day to Remember Portrait - Musik-Base », Musik-base.de (consulté le 7 mai 2013).
  7. (en) Bryce Jacobson, « Victory Signs... », Driven Far Off,‎ 2006 (consulté le 7 juillet 2013).
  8. (en) « In Stores Today! », Victory Records,‎ 2007 (consulté le 14 mai 2013).
  9. a et b (en) « A Day to Remember Charts & Awards », Allmusic.com (consulté le 14 mai 2013).
  10. (en) « Since You'Ve Been... », Victory Records,‎ 2007 (consulté le 9 mai 2013).
  11. (en) « New A Day To Remember Song Posted », Victory Records,‎ 2008 (consulté le 9 mai 2013).
  12. (en) « In Flames, Bullet For My Valentine, Machine Head Among Kerrang! Awards Nominees », Blabbermouth.Net,‎ 2008 (consulté le 9 juillet 2013).
  13. (en) Daniel Lane, « Best International Newcomer winner - Kerrang Awards 2008 », kerrangawards,‎ 2008 (consulté le 9 juillet 2013).
  14. (en) « Silverstein Touring U.S. With A Day To Remember ».
  15. (en) « Victory Records - Tour Dates », victoryrecords (consulté le 9 juillet 2013).
  16. (en) « Victory Records - Tour Dates », sur victoryrecords (consulté le 9 juillet 2013).
  17. (en) « Devil Wears Prada, A Day To Remember tour (UK) | News », Lambgoat,‎ 2008 (consulté le 9 juillet 2013).
  18. (en) Joe DeAndrea, « Huge New Found Glory Headlining Tour - News Article », AbsolutePunk.net,‎ 2008 (consulté le 9 juillet 2013).
  19. (en) Sean Reid, « A Day To Remember Announce Re-Release », Alter The Press!,‎ 2008 (consulté le 14 mai 2013).
  20. (en) Maddo, « A Day To Remember release dates | News », Kill Your Stereo,‎ 2008 (consulté le 12 mai 2013).
  21. (en) Jamie Pham, « A Day To Remember - 08.02.08 - Interview », AbsolutePunk.net,‎ 2008 (consulté le 9 juillet 2013).
  22. (en) Sean Reid, « A Day To Remember Push Forward Album », Alter The Press!,‎ 2011 (consulté le 22 mai 2013).
  23. (en) « A Day to Remember Charts & Awards », sur Allmusic.com (consulté le 22 mai 2013).
  24. (en) Jarule, « Parkway Drive, Suicide Silence, A Day To Remember & The Acacia Strain Tour | News », Kill Your Stereo,‎ 2008 (consulté le 9 juillet 2013).
  25. (en) « A Day To Remember This Wednesday | News @ », Ultimate-guitar.com,‎ 2010 (consulté le 16 décembre 2012).
  26. (en) Dan, « Kerrang! A Day To Remember cancel Reading and Leeds festivals », Kerrang.com,‎ 2009 (consulté le 22 mai 2013).
  27. (en) « Victory Records - Tour Dates », victoryrecords (consulté le 9 juillet 2013).
  28. (en) Jamie Pham, « The Devil Wears Prada Tour Dates - News Article », AbsolutePunk.net,‎ 2008 (consulté le 9 juillet 2013).
  29. (en) Rohan Kohli, « Four Letter Lie Guitarist Filling In For Tom From A Day To Remember - News Article », AbsolutePunk.net,‎ 2009 (consulté le 9 juillet 2013).
  30. (en) « Victory Records - Tour Dates », victoryrecords (consulté le juillet 9, 2013)
  31. (en) Dan, « Kerrang! 27 new bands added to Download! », Kerrang.com,‎ 2009 (consulté le 22 mai 2013).
  32. (en) PillProject, « Punk Goes Pop 2 Features Metal Bands? - in Metal News », Metal Underground.com,‎ 2009 (consulté le 9 juillet 2013).
  33. (en) Jumpingships, « A Day To Remember guitarist leaves band | News », Kill Your Stereo,‎ 2009 (consulté le 9 juillet 2013).
  34. (en) Brian Mansfield, « On the verge: A Day to Remember - USATODAY.com », Usatoday30.usatoday.com,‎ 2011 (consulté le 9 juillet 2013).
  35. (en) Jon Ableson, « Interview: A Day To Remember - 25/10/09 », Alter The Press!,‎ 2009 (consulté le 9 juillet 2013).
  36. a, b et c (en) « A Day to Remember // Songs // Rock Band », Rockband.com (consulté le 22 mai 2013).
  37. (en) « Victory In Guitar Hero World Tour », Victory Records,‎ 2009 (consulté le 22 mai 2013).
  38. (en) « A Day To Remember pull out of Reading And Leeds Festivals | News », Nme.Com,‎ 2009 (consulté le 16 décembre 2012).
  39. (en) Alex DiVincenzo, « A Drive to Remember in Fear and Stars - News Article », AbsolutePunk.net,‎ 2009 (consulté le 9 juillet 2013).
  40. (en) terrybezer, « Bring Me The Horizon Announce UK Tour Support | News », Metal Hammer,‎ 2009 (consulté le 9 juillet 2013).
  41. (en) Blake Soloman, « A Day To Remember Christmas - News Article », AbsolutePunk.net,‎ 2009 (consulté le 15 mai 2013).
  42. (en) C.l.a.i.r.e, « A Day To Remember post Christmas song | News », Kill Your Stereo,‎ 2009 (consulté le 22 mai 2013).
  43. (en) Dan, « Kerrang! My Chem, You Me At Six, Paramore, and Gallows for Soundwave », Kerrang.com,‎ 2009 (consulté le 22 mai 2013).
  44. (en) Dan, « Kerrang! A Day To Remember announce 2010 dates », Kerrang.com,‎ 2009 (consulté le 22 mai 2013).
  45. (en) Mike Kraft, « A Toursick To Remember » (consulté le 30 janvier 2010).
  46. (en) « Adtr - Video World Premiere », Victory Records,‎ 2010 (consulté le 9 juillet 2013).
  47. (en) « A Day To Remember release new video | News », Kill Your Stereo (consulté le 9 juillet 2013).
  48. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées .27r.
  49. (en) « A Day To Remember to release album in October << What's Hot », Myspace.com,‎ 2010 (consulté le 16 décembre 2012).
  50. (en) Tim Karan, « Alternative Press », Altpress.com,‎ 2010 (consulté le 9 juillet 2013).
  51. a et b (en) « A Day To Remember Taking Label To Court | News | Rock Sound », Rocksound.tv,‎ 2011 (consulté le 8 mai 2013).
  52. (en) « A Day To Remember To Release Common Courtesy - News Article », AbsolutePunk.net (consulté le 16 décembre 2012).
  53. (en) Jon Ableson, « A Day To Remember Confirm New Album 'Common Courtesy' Release Date », Alter The Press!,‎ 2013 (consulté le 24 août 2013).
  54. http://www.altpress.com/news/entry/breaking_judge_rules_in_favor_of_a_day_to_remember_in_case_against_victory

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :