A Ceremony of Carols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
A Ceremony of Carols
Image décrite ci-après
Le compositeur, en 1968

Genre Chant choral
Nb. de mouvements 11
Musique Benjamin Britten
Langue originale latin, moyen anglais, anglais
Sources littéraires extraits de The English Galaxy of Shorter Poems, édité par Gerald Bullett (en)
Effectif chœur d'enfants à trois voix, solistes et harpe
Durée approximative 23 minutes
Dates de composition mars 1942
Dédicataire Ursula Nettleship
Création 4 décembre 1943
Wigmore Hall, Londres
Interprètes Morriston’s Boys’ Choir, Maria Korchinska à la harpe, dirigés par le compositeur
Versions successives
  • 7 Christmas Carols (version primitive, 1942)
  • A Ceremony of Carols (version définitive, 1943)
  • arrangement pour chœur à 4 voix mixtes et harpe, par Julius Harrison (1955)

A Ceremony of Carols opus 28, est une œuvre pour chœur d'enfants à trois voix, solistes et harpe composée par Benjamin Britten au cours d'une traversée en bateau en 1942.

Écrite pour le temps de Noël, l’œuvre comporte 11 mouvements dont la plupart des textes sont tirés de The English Galaxy of Shorter Poems édité par Gerald Bullett (en). Les textes sont en anglais, en moyen anglais et en latin[1].

Un certain nombre des textes ont été utilisés par la suite par d’autres compositeurs, notamment Adam lay ybounden (en) par Boris Ord.

L’œuvre a été composée entre mars et octobre 1942 alors que Britten a 28 ans[2], lors d’une traversée en bateau, des États-Unis vers l’Angleterre, à la même époque que l’Hymn to St. Cecilia (en) dont elle est très proche du point de vue stylistique.

À l’origine conçue comme une série de pièces chantées sans lien entre elles, l’œuvre a été unifiée par la suite, encadrée au début et à la fin par les processions d’entrée (Procession) et de sortie (Recession) chantées à l’unisson sur l’antienne grégorienne Hodie Christus natus est. Un solo de harpe sur le même thème grégorien, de même que quelques motifs de Wolcum Yole!, ajoutent à l’unité de l’œuvre. De plus, dans les mouvements This little Babe et Deo Gracias, le chœur reprend des effets de la harpe en canon.

Genèse de l’œuvre[modifier | modifier le code]

Sir Robert Southwell (1561-1595), martyr et saint de l'Église catholique, est l'auteur de This little Babe extrait de Newe Heaven, Newe Warre (1595) et de In Freezing Winter Night, textes utilisés par Britten dans A Ceremony of Carols.

Lorsqu’il part aux États-Unis en 1939, Benjamin Britten avait une commande, jamais honorée, d’Edna Phillips d’un concerto pour harpe.

En 1942, il embarque à bord du navire suédois MS Axel Johnson et durant la traversée de l’Atlantique le ramenant en Angleterre, Britten étudie les traité de composition pour harpe donnés par Edna Phillips. Lors d’un arrêt pour réparation à Halifax, Nova-Scotia, Britten achète The English Galaxy of Shorter Poems édité par Gerald Bullett (en) contenant 5 des poèmes mis en musique dans la version primitive :

auxquelles s’ajoutent 4b. Balulalow et une première version de Hodie Christus natus est sur une musique différente de la musique définitive.

Cette version primitive porte le nom de 7 Christmas Carols et date de 1942.

De retour chez lui, Britten ajoute 1. Procession et 11. Recession sur la mélodie grégorienne, et la musique initialement composée pour Hodie est réutilisée pour 2. Wolcum Yole!.

Il compose également 9. Spring Carol. C’est cette version (sans 4a. That yongë child et l’Interlude pour harpe seule, qui seront ajoutés ensuite) qui est créée à la Bibliothèque de Norwich Castle le 5 décembre 1942 par le chœur de femmes de Fleet Street Choir dirigé par T.B. Lawrence avec Gwendolen Mason à la harpe.

La version définitive est créée en 1943 à Wigmore Hall par le Morriston’s Boys’ Choir, avec Maria Korchinska à la harpe, dirigés par le compositeur.

Suite au succès de la pièce : l’éditeur Boosey & Hawkes demande à Julius Harrison de réaliser un arrangement pour chœur mixte, publié en 1955.

L’œuvre est dédicacée à Ursula Nettelship, chef de chœur et professeur de chant, qui prendra en charge la création de la cantate Saint Nicolas Op. 42.

Pour le lieu et la date de composition, la partition définitive comporte la mention « At sea, M. S. Axel Johnson. March, 1942 » (« En mer, à bord du M.S. Axel Johnson, mars 1942 »).

Mouvements[modifier | modifier le code]

Manuscrit du XVe siècle du poème en moyen anglais I syng of a mayden (en) (Sloane Manuscript BL MS. 2593 conservé à la British Library), texte utilisé par Britten pour "As dew in Aprille"
Manuscrit du XVe siècle du poème en moyen anglais Adam lay ybounden (en) (Sloane Manuscript BL MS. 2593 conservé à la British Library), texte utilisé par Britten pour "Deo Gracias"

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A Ceremony of Carols sur data.bnf.fr
  2. (en) « Listening to Britten – A Ceremony of Carols, Op.28 », Listening to Britten, sur Good Morning Britten,‎ 17 septembre 2013 (consulté le 12 novembre 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]