ASP World Tour 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kelly Slater remporte son 11e titre de champion du monde.

L'ASP World Tour 2011 est un circuit professionnel de surf organisé par l'Association des surfeurs professionnels et qui sert de championnat du monde pour la discipline en 2011. Il s'agit de la trente-sixième édition de l'ASP World Tour, qui se tient tous les ans. Il s'est déroule en plusieurs étapes dispersées à travers le monde entre février et décembre 2011.

Le championnat est remporté lors de l'avant-dernière épreuve à San Francisco par l'américain Kelly Slater. Son titre est célébré une première fois par erreur le 2 novembre[1] à l'issue de sa victoire lors du 3e tour. Effectivement, le lendemain, l'ASP confirme qu'il y a eu une erreur de calcul et que le surfeur américain a besoin de remporter encore une série d'ici la fin du championnat pour s'assurer le titre[2]. Si ce n'est pas le cas, et qu'Owen Wright remporte les deux dernières épreuves, les deux surfeurs seraient à égalité de point. Selon l'ASP, ils ne pourraient dans ce cas n'être séparés que par un surf off (une épreuve serait chargée de les départager lors de la dernière manche du championnat)[3]. Cependant, dès la série suivante le 6 novembre, Kelly Slater s'assure du titre de champion en remportant sa série du 4e tour face aux brésiliens Miguel Pupo et Gabriel Medina. Il remporte là son 11e titre de champion du monde, un record.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Compétition Site Pays ou territoire Date Vainqueur
Quiksilver Pro Gold Coast Gold Coast Drapeau de l'Australie Australie 26 février-9 mars Drapeau : États-Unis Kelly Slater[4]
Rip Curl Pro Surf Bells Beach Drapeau de l'Australie Australie 19 avril-30 avril Drapeau : Australie Joel Parkinson[5]
Billabong Rio Pro Rio de Janeiro Drapeau du Brésil Brésil 11 mai-22 mai Drapeau : Brésil Adriano de Souza[6]
Billabong Pro Jeffreys Jeffreys Bay Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud 14 juillet-24 juillet Drapeau de l'Afrique du Sud Jordy Smith[7]
Billabong Pro Teahupoo Teahupoo Drapeau de la Polynésie française Polynésie française 20 août-31 août Drapeau : États-Unis Kelly Slater[8]
Quiksilver Pro New York Long Island Drapeau des États-Unis États-Unis 3 septembre-12 septembre Drapeau : Australie Owen Wright[9]
Hurley Pro Trestles Drapeau des États-Unis États-Unis 16 septembre-24 septembre Drapeau : États-Unis Kelly Slater[10]
Quiksilver Pro France Hossegor[11] Drapeau de la France France 4 octobre-13 octobre Drapeau : Brésil Gabriel Medina[12][13]
Rip Curl Pro Portugal Peniche Drapeau du Portugal Portugal 15 octobre-24 octobre Drapeau : Brésil Adriano de Souza[14]
Rip Curl Pro Search San Francisco[15] Drapeau des États-Unis États-Unis 1er novembre-11 novembre Drapeau : Brésil Gabriel Medina[16]
Billabong Pipeline Masters Banzai Pipeline Drapeau des États-Unis États-Unis 8 décembre-20 décembre Drapeau : Australie Kieren Perrow[17]

Compétition hors chapionnat, la Triple Crown of Surfing a été remportée par le surfeur hawaïen John John Florence[17].

Classement[modifier | modifier le code]

Classement final après 11 épreuves (les 2 moins bons résultats sont décomptés du total) :

Place Nom Pays Points
1 Kelly Slater Drapeau des États-Unis États-Unis 68100
2 Joel Parkinson Drapeau de l'Australie Australie 56100
3 Owen Wright Drapeau de l'Australie Australie 47900
4 Taj Burrow Drapeau de l'Australie Australie 45700
5 Adriano De Souza Drapeau du Brésil Brésil 44950
6 Michel Bourez Drapeau de la Polynésie française Polynésie française 38650
7 Jordy Smith Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud 38250
8 Josh Kerr Drapeau de l'Australie Australie 37750
9 Julian Wilson Drapeau de l'Australie Australie 37100
10 Alejo Muniz Drapeau du Brésil Brésil 33100

Source

Liens[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David Michel, « 11e titre mondial pour Slater », sur www.lequipe.fr,‎ 3 novembre 2011 (consulté le 3 novembre 2011)
  2. « Slater titré par erreur », sur www.lequipe.fr,‎ 4 novembre 2011 (consulté le 6 novembre 2011)
  3. « Kelly / ASP : Où en est-on ? », sur www.lequipe.fr,‎ 5 novembre 2011 (consulté le 6 novembre 2011)
  4. David Michel, « Slater est inarretable », sur www.lequipe.fr,‎ 9 mars 2011 (consulté le 26 octobre 2011)
  5. David Michel, « Parkinson, c'est fort ! », sur www.lequipe.fr,‎ 24 avril 2011 (consulté le 26 octobre 2011)
  6. David Michel, « Florès rate la finale », sur www.lequipe.fr,‎ 20 mai 2011 (consulté le 26 octobre 2011)
  7. David Michel, « Jordy Smith impérial », sur www.lequipe.fr,‎ 24 juillet 2011 (consulté le 26 octobre 2011)
  8. David Michel, « Slater, roi de Teahupoo », sur www.lequipe.fr,‎ 30 août 2011 (consulté le 26 octobre 2011)
  9. David Michel, « Wright, king of New York », sur www.lequipe.fr,‎ 9 septembre 2011 (consulté le 26 octobre 2011)
  10. David Michel, « Slater est intouchable », sur www.lequipe.fr,‎ 22 septembre 2011 (consulté le 26 octobre 2011)
  11. L'ensemble de la compétition s'est déroulé sur les spots de la Gravière et de la Nord à Hossegor.
  12. David Michel, « L'exploit de Medina », sur www.lequipe.fr,‎ 12 octobre 2011 (consulté le 26 octobre 2011)
  13. Benjamin Ferret, « Samba pour Medina », sur www.sudouest.fr,‎ 13 octobre 2011 (consulté le 26 octobre 2011)
  14. David Michel, « Slater battu en finale », sur www.lequipe.fr,‎ 18 octobre 2011 (consulté le 26 octobre 2011)
  15. (en) Marcus Sanders, « Rip Curl Search event location announced », sur www.surfline.com,‎ 23 avril 2011 (consulté le 26 octobre 2011)
  16. David Michel, « Medina, le nouveau roi », sur www.lequipe.fr,‎ 8 novembre 2011 (consulté le 8 novembre 2011)
  17. a et b David Michel, « Perrow cartonne, Bourez assure », sur www.lequipe.fr,‎ 11 décembre 2011 (consulté en 18 décembre 2011)