ANO 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ANO 2011
Image illustrative de l'article ANO 2011
Logo officiel
Présentation
Président Andrej Babiš
Fondation 11 mai 2011
Siège Pyšelská 2361/4, 149 00
Drapeau de la République tchèque Prague
Idéologie Centre-droit
Libéralisme, populisme
Couleurs Violet
Site web www.anobudelip.cz/cs/
Présidents de groupe
Chambre des députés Petr Gazdík
Sénat Soňa Paukrtová
Représentation
Députés
47 / 200
Sénateurs
0 / 81
Député européen
4 / 21

ANO 2011 est un parti politique tchèque d'orientation libérale[1]. Il est l'héritier de l'ancien mouvement Action des citoyens mécontents (Akce nespokojených občanů, en tchèque). "Ano" signifie "oui" en tchèque, et le parti a pour slogan "ano, bude líp" (oui, ça va s'améliorer). Lors des Élections législatives de 2013, ANO 2011 a créé la suprise, en remportant 18.7 %, terminant second derrière le Parti social-démocrate tchèque (ČSSD).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parti a été fondé en 2011 et est dirigé par l'entrepreneur multimillionnaire Andrej Babiš. Il a pour but d'éliminer la corruption du pays, d'abolir l'immunité et les rendements du capital du personnel politique, de combattre le chômage, et d'améliorer les infrastructures de transport. Idéologiquement, le parti se situe au centre-droit de l'échiquier politique tchèque, et présente de nombreux points communs avec le Union chrétienne démocrate - Parti populaire tchécoslovaque, sans pour autant exclure de collaborer avec d'autres partis[2].

Andrej Babiš a déclaré lors d'une interview accordé après les élections, qu'il s'opposait à l'entrée de la République tchèque dans la Zone euro, et qu'ANO 2011 n'était pas favorable à un approfondissement de l'intégration européenne et à plus de bureaucratie bruxelloise[3].

Suite aux Élections législatives de 2013, ANO 2011 a décidé de se joindre au ČSSD et à la KDU-ČSL pour former le nouveau gouvernement dirigé par le social-démocrate Bohuslav Sobotka.

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. Čechům je nejbližší sociálnědemokratický a liberální světonázor, Novinky, 14 octobre 2013 (cs)
  2. Babišovu hnutí se denně hlásí 200 zájemců o členství, Novinky, 23 août 2013 (cs)
  3. Political earthquake in the Czech Republic: Rejection of established parties, Böll.de, 28 octobre 2013 (en)