ALM Évreux Basket

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ALM Évreux Basket
Logo du club
Généralités
Nom complet Amicale laïque de la Madeleine Évreux Basket
Date de fondation 1962
Statut professionnel SEMS
Couleurs Jaune et Bleu
Salle Ensemble omnisports - Salle Jean Fourré
(3 399 places)
Siège 1 avenue Aristide Briand
27040 Blason de la ville d'Évreux Évreux
Championnat actuel Pro B
Président Drapeau : France André Rostol
Entraîneur Drapeau : France Rémy Valin
Site web alm-evreux-basket.com
Actualités
Basketball current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de basket-ball de Pro B 2013-2014

Le ALM Évreux Basket est un club français de basket-ball évoluant en Pro B (2e division du championnat de France), basé à Évreux dans l'Eure en Haute-Normandie.

Historique[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

L'ALM Évreux Basket est issue à l'origine de l'association de quartier A.L.M. (Amicale laïque de la Madeleine), basée dans le quartier populaire d’Évreux, La Madeleine.

L'ALM Évreux fait partie du cercle fermé des clubs ayant participé à l'ensemble des saisons (Pro A et Pro B) de la LNB, créée en 1987[1].

Les années Pro A (1995-2001)[modifier | modifier le code]

Le club accède à la Pro A en 1995 sous les ordres de Michel Veyronnet et grâce à l'impact de son ailier américain lors de la saison 1994-1995, Bruce Bowen qui deviendra champion NBA dans les années 2000 avec les Spurs de San Antonio. Néanmoins, c'est Benoist Burguet qui est à la tête de l'équipe pour sa première saison dans l'élite à l'automne 1995. Il restera jusqu'en 1998 après avoir réalisé trois saisons moyennes (dixième en 1996 puis quinzième lors des saisons 96/97 et 97/98). Éric Fleury ancien meneur de l'ALM Evreux Basket sous Burguet, lui succède jusqu'en 2000. Là encore le bilan est moyen mais l'ALM se maintient tout de même dans l'élite (treizième et douzième). Les années de Pro A sont marquées par le duo américain James Banks et Claude Williams et par le fantasque ailier franco-ivoirien, Jean-Marc Kraidy.

La saison 2000-2001 est une année noire pour l'ALM Évreux Basket. Sous les ordres de Jean-Paul Rebatet, l'équipe termine avant dernière et contraint de disputer des barrages avec les meilleures équipes de Pro B. Avec trois victoires et trois défaites, l'ALM Évreux Basket ne parvient pas à gagner ces barrages et est donc reléguée en Pro B à l'issue de la saison 2000-2001.

Retour en Pro B (depuis 2001)[modifier | modifier le code]

Après une bonne première saison en Pro B avec une sixième place sous les ordres d'Olivier Veyrat puis de Chris Singleton, l'ALM Évreux Basket végète en milieu de tableau du championnat lors des saisons suivantes.

L'épopée du commando KKR (2005)[modifier | modifier le code]

L'arrivée de Pascal Thibaud marque un tournant. L'exercice 2004-2005 est une réussite. L'ALM Évreux Basket finit troisième de la saison régulière et atteint même la finale des play-offs de Pro B à Bercy ; qu'elle perd contre l'Étendard de Brest. Le trio d'étrangers de l'ALM formé des américains Mark Karcher, Damien Kinloch et du slovaque Radoslav Rančík (surnommé le commando KKR pour Karcher-Kinloch-Rancik) marque les esprits mais l'ALM Evreux Basket ne parvient pas à retrouver l'élite.

Les années Valin (depuis 2007)[modifier | modifier le code]

Rémy Valin possède, à ce jour, le record de longévité à la tête de l'équipe[2],[3].

Lors des saisons 2010, 2011 et 2012, Évreux, sous les ordres de Rémy Valin, s'est qualifié à chaque fois pour les Playoffs du championnat de Pro B, sans parvenir à dépasser le stade des quarts de finale (défaites face à Pau-Orthez, Fos-sur-Mer et le Limoges CSP).

L'exercice 2012/2013 est une grande réussite. Evreux finit deuxième de la saison régulière et se qualifie pour les play-offs pour la quatrième année consécutive (ce n'était jamais arrivé auparavant). L'ALM Evreux Basket, incontestable dauphin de l'Elan Béarnais durant la saison régulière se positionne comme sérieux candidat pour retrouver l'élite, douze ans après l'avoir quitté. Cependant, les play-offs ne se déroulent pas aussi bien que la saison régulière. Après avoir difficilement éliminé Le Portel en quarts de finale en ayant perdu le premier match à domicile, l'ALM tombe face à Châlons-Reims en demi-finale, 2 manches à 0. Pau-Lacq-Orthez étant lui aussi éliminé en demi-finale par Antibes, Evreux perd alors tout espoir de retrouver l'élite[4].
Néanmoins, le bilan de cette saison 2012-2013 reste positif. L'ALM est récompensé de son parcours par les titres de meilleur entraîneur de Pro B pour Rémy Valin et de meilleur étranger de Pro B pour son intérieur Jeremiah Wood. Celui-ci aura incontestablement marqué l'équipe de son empreinte aussi bien sur le terrain qu'en dehors.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Entraîneurs successifs[modifier | modifier le code]

Saison Nom Nationalité Notes
2007- Rémy Valin Drapeau : France 2e de la saison régulière (2012-2013)
2004-2007 Pascal Thibaud Drapeau : France Vice champion de France Pro B (2005)
2004 Bruno Chatiron Drapeau : France intérim suite au départ de Chris Singleton
2002-2004 Chris Singleton Drapeau : États-Unis arrivé en cours de saison suite au renvoi d'Olivier Veyrat
2001-2002 Olivier Veyrat Drapeau : France
2001 Valery Demory Drapeau : France arrivé à la tête de l'équipe pour les barrages de relégation
2000-2001 Jean-Paul Rebatet Drapeau : France Relégation en Pro B
1998-2000 Eric Fleury Drapeau : France
1995-1998 Benoist Burguet Drapeau : France
1993-1995 Michel Veyronnet Drapeau : France 1er de la saison régulière / Montée en Pro A (1995)
1992-1993 Jean Malassigné Drapeau : France
1989-1992 Allen Bunting Drapeau : États-Unis Drapeau : France Entraîneur/Joueur lors de la saison 1991/1992
1988-1989 Patrick Stainier Drapeau : Belgique
1987-1988 Didier Salvat Drapeau : France

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Mise à jour le : 26 janvier 2014

Joueurs Entraîneurs
No  P. Nat. Nom Taille Âge Lieu de Naissance Club en 2013/2014 Contrat
# 1 Drapeau : États-Unis Glenn Cosey 1,83 22 Flint (Michigan) Eastern Kentucky juin 2014 – juin 2015
5 2 Drapeau : France Lahaou Konaté 1,93 22 Créteil Évreux juillet 2012 – juin 2015
# 3 Drapeau : France Isaia Cordinier 1,96 17 Créteil Antibes (Espoirs) juin 2014 – juin 2015
# 4 Drapeau : États-Unis Drapeau : Mexique Mark Sanchez 2,01 27 Tucson Kapfenberg juin 2014 – juin 2015
8 3 Drapeau : France Pierre-Etienne Drouault 1,96 23 Le Mans Évreux juin 2013 – juin 2015
# 5 Drapeau : États-Unis Eugene Teague 2,06 25 Brooklyn Seton Hall juin 2014 – juin 2015
10 2 Drapeau : France Guillaume Costentin Capitaine 1,96 32 Vire Évreux juillet 2012 – juillet 2015
# 5 Drapeau : France Drapeau : Sénégal Babacar Niang 2,06 23 Montbrison Hyères-Toulon juin 2014 – juin 2015
# 4 Drapeau : France Desmond Quincy-Jones 2,01 29 Levallois-Perret Aix-Maurienne juin 2014 – juin 2015
# 1/2 Drapeau : France Mathis Keïta 1,96 22 Thionville Indiana University of Pennsylvania juin 2014 – juin 2015
Entraîneur
Assistants

Légende 
  • No  : Numéro de maillot
  • P. : Poste
  • Nat. : Nationalité
  • Capitaine : Capitaine
  • Blessure : joueur blessé actuellement
  • (E) : Espoir (centre de formation)

Équipes successives[modifier | modifier le code]

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Saison Championnat Matchs joués Play-Offs Coupe de France Coupe d'Europe As / LC
2013-2014 6e de Pro B 44 Demi-finaliste 8e de finale - -
2012-2013 2e de Pro B 34 Demi-finaliste 8e de finale - -
2011-2012 8e de Pro B 34 Quarts de finale 16e de finale - -
2010-2011 5e de Pro B 34 Quarts de finale 32e de finale - -
2009-2010 8e de Pro B 34 Quarts de finale 16e de finale - -
2008-2009 13e de Pro B 34 - 32e de finale - -
2007-2008 10e de Pro B 34 - 16e de finale - -
2006-2007 12e de Pro B 34 - 32e de finale - -
2005-2006 10e de Pro B 34 - - - -
2004-2005 3e de Pro B 34 Finaliste - - -

Club des supporters[modifier | modifier le code]

L'ALM Évreux Basket possède un club de supporters (le 6e homme), crée lors de la saison 1988-1989 et affilié au club depuis 1995. Membre de l'UNCSB (Union nationale des clubs de supporters de basket), le club a obtenu le trophée du Fair-Play à trois reprises (Pro A 1997, Pro B 2003 et Pro B 2008)[7].

Rivalité[modifier | modifier le code]

Avec l'éclosion du SPO Rouen Basket au début des années 2000, une rivalité régionale naît entre les deux équipes normandes.

Affluence moyenne[modifier | modifier le code]

Salle Omnisports Jean Fourré, capacité: 3399 places

Saison Nombre de spectateurs moyen Taux de remplissage en % Classement de l'équipe en saison régulière
2013-2014 (Pro B) 2076 61 6e
2012-2013 (Pro B) 2443 72 2e
2011-2012 (Pro B) 2333[8] 69 8e
2010-2011 (Pro B) 2371[9] 70 5e
2009-2010 (Pro B) 2118[10] 62 8e
2008-2009 (Pro B) 1869[11] 55 13e
2007-2008 (Pro B) 1757[12] 52 10e
2006-2007 (Pro B) 1736[13] 51 12e
2005-2006 (Pro B) 1869[14] 55 10e
2004-2005 (Pro B) 1626[15] 48 3e
2003-2004 (Pro B) 2054[16] 60 12e
2002-2003 (Pro B) 2223[17] 65 12e
2001-2002 (Pro B) 1894[18] 56 6e
2000-2001 (Pro A) 2808[19] 83 15e
1999-2000 (Pro A) 3091[20] 91 12e
1998-1999 (Pro A) 2980[21] 88 13e
1997-1998 (Pro A) 2900[22] 85 15e

Source LNB

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. alm-evreux-basket.com
  2. en ne tenant compte que des saisons LNB c'est-à-dire depuis 1987.
  3. « Pro B - Valin entame la dernière année de son septennat à la tête de l'ALM », paris-normandie,‎ 28 septembre 2012
  4. Le second de la saison régulière n'est promu en Pro A qu'à la condition où le premier de la phase régulière remporte les play-offs.
  5. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées pigiste_20140213.
  6. http://www.alm-evreux-basket.com/_saison/actualites.php?article=1391
  7. http://6ehomme.wordpress.com/about/
  8. Maxi-Basket n°45S, octobre 2012, p.  50
  9. [PDF] Ligue Nationale Basket-ball, résultats financiers 2010-2011, consulté le 2 septembre 2013
  10. Maxi-Basket n°24S, octobre 2010, p.  65
  11. Maxi-Basket no 12, octobre 2009, p.  54
  12. Maxi-Basket n°305H, septembre-octobre 2008, p.  65
  13. Maxi-Basket no 293, septembre 2007, p.  79
  14. Maxi-Basket no 283, septembre 2006, p.  81
  15. Maxi-Basket no 271, septembre 2005, p.  91
  16. Maxi-Basket no 261, octobre 2004, p.  93
  17. Maxi-Basket no 250, octobre 2003, p.  92
  18. Maxi-Basket no 238, septembre 2002, p.  82
  19. Maxi-Basket no 228, octobre 2001, p.  78
  20. Maxi-Basket no 210, octobre 2000, p.  22
  21. Maxi-Basket no 191, septembre 1999, p.  20
  22. Maxi-Basket n°24H, septembre-octobre 1998, p.  22

Liens externes[modifier | modifier le code]