AEG J.I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
AEG J.I
{{#if:
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Empire allemand AEG
Rôle Avion d'attaque au sol
Mise en service 1917
Équipage
2
Motorisation
Moteur Benz Bz IV
Nombre 1
Type Moteur en ligne
Puissance unitaire 200 ch
Dimensions
Envergure 13 46 m
Longueur 7 20 m
Hauteur 3 35 m
Surface alaire 33 20 m2
Masses
À vide 1 455 kg
Maximale 1 740 kg
Performances
Vitesse maximale 150 km/h
Plafond 4 500 m
Vitesse ascensionnelle 168 m/min
Rayon d'action 375 km
Armement
Interne 2 LMG 08/15 et 1 Parabellum de 7,92 mm

AEG J.I[modifier | modifier le code]

Après des expérimentations réussies durant la bataille de Verdun en 1916, l’Infanterie Flieger réclama la constitution d’escadrilles d’appui tactique, dont l’équipement devint prioritaire. Pour répondre à ce besoin urgent AEG développa à partir du AEG C.IV un biplace de coopération à moteur Benz Bz IV de 200 ch, dont l’équipage et le moteur étaient protégés des tirs du sol par 390 kg de blindage. Le plancher du poste arrière disposait d'une ouverture permettant à 2 mitrailleuses LMG 08/15 de 7,92 mm de tirer vers le bas et vers l’avant avec un angle de 45°. La Parabellum de l’observateur était conservée, mais la LMG 08/15 de capot supprimée. Chaque arme disposait de 500 coups. Cet avion fut produit en série en 1917 en attendant l’arrivée d'appareils plus spécifiques, comme le AEG DJ.I.

AEG J.II[modifier | modifier le code]

Dérivé du précédent, reconnaissable à ses surfaces de commande redessinées.

Production[modifier | modifier le code]

Un total de 609 AEG J.I et AEG J.II furent construits. Un certain nombre fut converti en avions commerciaux après la guerre.