ADAC (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ADAC et Automobile Club.

Allgemeiner Deutscher Automobil-Club

Logo de l’association
Cadre
But Association d'automobilistes allemands
Zone d’influence Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Fondation
Fondation 1903
Identité
Secrétaire général Peter Meyer
Affiliation internationale FIA
Membres > 18,73 millions[1]
Site web (de) Site officiel
Un « ange jaune »
Un Dornier 328 de l'ADAC

L’ADAC (Allgemeiner Deutscher Automobil-Club e.V.) (prononciation : a dé a tsé) est une fédération d'automobile clubs d’Allemagne. Avec 18,73 millions de membres en juillet 2013, elle est la plus grande d'Europe et la deuxième mondiale (après l' American Automobile Association). C'est aussi la plus grande association mondiale de motards avec 1,5 million d'adhérents. Créé en 1903, cet automobile-club est très connu en Allemagne pour son rôle d'assistance routière, disposant d'une importante flotte de véhicules de dépannage et d'urgence médicale ainsi que d'un cinquantaine d'hélicoptères et de quelques avions médicalisés. Tous ces véhicules sont de couleur jaune leur valant le surnom d'« anges jaunes ». L'ADAC est aussi présente dans le sport automobile, organisant plusieurs compétitions allemandes d'importance.

L'ADAC publie une revue intitulée ADAC Motorwelt. Cette revue traite de différents sujets tels que le trafic routier, la conduite en sécurité ou le test de matériels. Elle est une des revues les plus diffusées en Allemagne et disponible à l'étranger pour ses adhérents.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été fondé le 24 mai 1903 sous le nom de Deutsche Motorradfahrer-Vereinigung (Association allemande des motocyclistes), nom qu'il a abandonné pour son nom actuel en 1911.

Sous le régime nazi, l'ADAC a été intégré au sein de la DDAC (en 1934). Il a été fondé à nouveau en 1946.

Liste des présidents de l’ADAC :

  • 1903 - 1905: Emil Schmolz
  • 1905 - 1925: Josef Bruckmayer
  • 1926 - 1932: Carl Fritz
  • 1933: Hermann Fulle (*)
  • 1946 - 1948: Ludwig Sporer
  • 1948 - 1953: Hans Meyer-Seebohm
  • 1953 - 1964: Werner Endress
  • 1964 - 1972: Hans Bretz
  • 1972 - 1989: Franz Stadler
  • 1989 - 2001: Otto Flimm
  • 2001 - 2014: Peter Meyer
  • 2014 -  : August Markl

(*) Dernier président indépendant avant que l’ADAC soit intégré dans le DDAC

Sport[modifier | modifier le code]

L’ADAC, comme son rival AvD (Automobilclub von Deutschland, organisateur du Grand Prix d'Allemagne sur le circuit d'Hockenheim, en alternance), est membre de la FIA et du Deutscher Motor Sport Bund (en). L’ADAC organise le Rallye d'Allemagne en WRC, le Grand Prix d'Allemagne F1 sur le Nürburgring, les 24 Heures du Nürburgring, l'ADAC GT Masters ainsi que de nombreuses autres courses. Cette structure encadrait l'ancienne Eifelrennen jusqu'à sa disparition en 2004.

Le 3 juin 2008, l'ADAC a suspendu son engagement au sein de le FIA à la suite du scandale impliquant Max Mosley et son maintien à la tête de l'association.

Assistance automobile[modifier | modifier le code]

L’ADAC est très populaire en Allemagne grâce à son rôle de dépanneur : elle possède une importante flotte de garages roulants peints en jaune (les « Anges jaunes ») qui assistent les automobilistes en panne. Ces garages roulants sont des véhicules de série que l’ADAC modifie elle-même. Elle permet aussi aux étrangers d'adhérer à l'ADAC au travers de la souscription d'accord avec divers automobiles-clubs internationaux. En Grande-Bretagne, il est aussi possible aux membres de l'ADAC de se faire assister via un partenariat avec l'Automobile Association.

Secours médical[2][modifier | modifier le code]

Un Eurocopter EC 145 de l'ADAC

Depuis 1970, l’ADAC dispose d'hélicoptères médicalisés, le premier ayant été mis en service à Munich.

À ce jour (août 2010), possède 44 hélicoptères de secours d’urgence, placés sur 32 bases réparties sur tout le territoire de façon à pouvoir intervenir sur n’importe quel point en moins de quinze minutes. Ces hélicoptères sont des :

Depuis 1973, l'ADAC dispose aussi d'un service d'ambulances aériennes équipé de Fairchild Dornier 328 JET, de Beechcraft King Air et de Learjet 35.

Rôle de l'ADAC[modifier | modifier le code]

L'ADAC joue également un rôle pédagogique auprès des usagers de la route afin de prévenir les accidents (comportements, premiers secours, conseils divers) n'hésitant pas à signaler aux autorités un comportement dangereux observé (comme doit le faire tout citoyen allemand). Comme elle dépanne au bord des routes, elle met à jour ses statistiques de pannes sur tous les modèles qu'elle a secourus. Ces données sont essentielles outre-Rhin car elles orientent significativement le consommateur averti.

L'ADAC Motorwelt, qui mène de nombreux tests et passe au banc d'essai les nouveaux modèles, est une revue très influente dans la branche automobile, et ses recommandations sont très suivies des consommateurs.

Crise de confiance et scandale en 2014[modifier | modifier le code]

L'ADAC, a reconnu le 19 janvier 2014 que son directeur de la communication Michael Ramstetter avait enjolivé les chiffres d'un suffrage pour désigner la voiture la plus appréciée dans le pays en 2014. "L'ange jaune", prix ainsi baptisé en référence aux couleurs de l'automobile-club (jaune et noir), avait été décerné à la VW Golf après un vote des lecteurs de l'ADAC Motorwelt, magazine destiné aux adhérents de l'association, dont M. Ramstetter était le rédacteur en chef.

En outre, les neuf précédentes éditions du prix ont également fait l'objet de manipulations, a ensuite avoué l'ADAC.

Suite à cette annonce, le groupe Daimler, fabricant des Mercedes, a annoncé rendre les prix qu'il avait reçus par le passé. "Les prix du public revêtent une importance fondamentale pour Daimler puisqu'ils reflètent directement l'opinion publique. La condition essentielle est que ces sondages soient réalisés correctement. Cela n'était pas le cas de "l'ange jaune", a expliqué Daimler dans un communiqué. D'autres constructeurs ont fait savoir ces dernières semaines qu'ils opéreraient de même si l'enquête révélait des manipulations.

Peter Meyer, 64 ans, a démissionné le 10 février 2014 en expliquant ne plus vouloir continuer à porter seul la responsabilité dans l'affaire de manipulation. Il a été remplacé par le vice-président, August Markl.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]