ACLEFEU

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

ACLEFEU

Cadre
Fondation
Identité
Site web ACLEFEU

ACLEFEU (Association Collectif Liberté, Égalité, Fraternité, Ensemble, Unis) est un collectif français ayant vu le jour à Clichy-sous-Bois au lendemain des « révoltes sociales » de novembre 2005. Son nom peut également se lire Assez le feu.

Actions[modifier | modifier le code]

« Cahiers de doléances »[modifier | modifier le code]

Le collectif revendique le plus grand sondage qualitatif en France[1] — 20 000 contributions dans plus de 120 villes — sous forme de cahiers de doléances. Une synthèse a été remise à l'Assemblée nationale à l'anniversaire des morts de Bouna et Zyad[2],[3].

Auprès des partis politiques[modifier | modifier le code]

À l'occasion des présidentielles 2007, le PS, la LCR, le PCF, Les Verts, Cap 21 et LO[4],[5], reçoivent et signent le « contrat social et citoyen » du collectif, largement rédigé à partir des cahiers de doléances. Le candidat vainqueur ne semble pas avoir signé le contrat.

En octobre 2008, le collectif organise une réunion à l'Assemblée nationale à laquelle participent cinq députés socialistes (Élisabeth Guigou, George Pau-Langevin, Sandrine Mazetier, Daniel Goldberg[6] et Jean-Yves Le Bouillonnec[7])[8].

Transformation en mouvement politique[modifier | modifier le code]

En janvier 2008, Mohamed Mechmache, président d’Ac le feu et candidat à Noisy-le-Sec, annonce la création du mouvement Affirmation :

« Ce mouvement est créé pour les municipales. Les partis auxquels certains avaient adhéré ont fait des promesses qui n’ont jamais été tenues. Ce nom, ça veut dire qu’on s’affirme et qu’on n’a besoin de personne d’autre pour transmettre nos idées[9]. »

Publication[modifier | modifier le code]

  • Association Collectif Liberté, Égalité, Fraternité, Ensemble, Unis, Le Réveil des oubliés [le manifeste d'ACLEFEU], Paris Scali 2007 (ISBN 978-2-35012-109-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Préambule de la synthèse des cahiers de doléances : « nous avons analysé près de 13 000 de ces contributions – le plus grand sondage qualitatif jamais réalisé ! »
  2. « Le collectif de Clichy-sous-Bois Aclefeu lance son "Tour de France" citoyen », blog de l'association, 24 mars 2006.
  3. « La marche citoyenne d'AC le feu s'arrêtera aux portes de l'Assemblée », Le Monde, 16 octobre 2006.
  4. « Cinq candidats ont signé le contrat d'AC le feu », nouvelobs.com, 5 mars 2007.
  5. « Signature du pacte AC le feu », Daily Motion.
  6. « Débat avec le collectif AC LE FEU à l’Assemblée nationale », blog de Daniel Goldberg
  7. « Rencontre avec le collectif AC LE FEU ! », blog de Jean-Yves Le Bouillonnec.
  8. Le Figaro via l'AFP, 30 octobre 2008.
  9. « Le mouvement Affirmation s’implique », Le Parisien, 26 janvier 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]