A.P. Møller-Mærsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

55° 41′ 14.81″ N 12° 35′ 53.28″ E / 55.6874472, 12.5981333

A.P. Møller-Mærsk Gruppen

alt=Description de l'image Maersk logo.svg.
Création 1904
Forme juridique Public
Action OMX : MAERSK A
OMX : MAERSK B
Siège social Drapeau : Danemark Copenhague
Direction Nils (Smedegaard) Andersen (CEO)
Michael Pram Rasmussen (board of directors)
Activité Transport, énergie, offshore[Quoi ?], retail, industrie, banque
Effectif 108 000 (2010)[1]
Site web www.maersk.com
Chiffre d’affaires 59,03 milliards de USD (2012)[2]
- 2 % (59,3 milliards en 2012 contre 60,2 en 2011)
Résultat net en augmentation 3,427 milliards de USD (2007)

A.P. Møller-Mærsk est un grand armateur opérant partout à travers le monde, qui est la plus grande entreprise du Danemark. Connue aussi sous le simple nom de Mærsk ou Maersk, le groupe est présent dans le transport maritime avec Maersk Line, première compagnie maritime et plus grand armateur de porte-conteneurs du monde, dans la construction navale, dans la prospection pétrolière et gazière, dans le commerce de détail, le transport aérien avec Maersk Air et dans d'autres activités industrielles.

Le groupe emploie 108 000 collaborateurs dans le monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le porte-conteneurs Mærsk Elba

La société a été créée en 1904 par le capitaine Peter Mærsk Møller et son fils Arnold Peter.

En 1917, la société ouvre le chantier naval Odense Shipyard.

En 1928, un premier armement (Mærsk Line) est créé avec six navires. Il dessert les côtes Ouest et Est des États-Unis, le Japon et Shanghaï. Durant ces années, la société commence une activité de transport de produits pétroliers.

En 1962, Mærsk obtient la concession des forages pétroliers et gaziers en territoire danois ainsi que les droits d'exploitation.

En 1964, l'entreprise démarre une activité de commerce de détail en fondant la chaîne de supermarché AS. Nach.

Après la mort d'Arnold Peter père, son fils Arnold Peter Mærsk Mc-Kinney Møller, né en 1913, prend en juin 1965 la direction de l'armement naval.

En 1969 est créée la compagnie de transports aériens Maersk Air.

En 1974, Mærsk Line fait l'acquisition de son premier porte-conteneurs. L'armement devient en 1993, à la suite de la reprise de la ligne BEN-EAC, un des plus gros armements de porte-conteneurs du monde.

En janvier 1998, l'entreprise fait l'acquisition du chantier naval Volkswerft de Stralsund et en novembre 1999 de la compagnie maritime américaine Sealand, l'initiatrice du concept du conteneur. En 1999, Maersk acquiert l'armement sud-africain Safmarine, en 2002 l'armement danois Torm A/S ainsi que l'armement hollandais[réf. souhaitée] Smit Wijmuller.

En 2005, Mærsk Sealand absorbe le 3e armement mondial Royal P&O Nedlloyd dont le siège se situe à Rotterdam pour la somme de 2,3 milliards d'euros. À l'occasion de cette acquisition qui prend effet le 6 février 2006, Mærsk Sealand reprend sa raison sociale originelle Mærsk Line qu'il avait modifiée lors de l'acquisition de Sealand.

En 2005, la compagnie aérienne Maersk Air disparait dans la fusion avec Sterling Airways.

Maersk a ainsi consolidé sa position de leader dans le domaine du transport maritime (il traite 20 % du trafic mondial de conteneurs). Son concurrent et second mondial, la compagnie maritime italo-suisse MSC ne possède que la moitié des navires et des capacités en conteneurs du danois. Il a mis en service en 2006 le porte-conteneurs géant Emma Maersk, à l'époque le plus long navire au monde en activité.

Le 31 décembre 2011, Mærsk ferme sa filiale française Maersk France basée à Marseille, qui était constituée de deux navires de transport porte-conteneurs.

Début janvier 2014, Mærsk vend à The Salling Companies 48,68 % des actions de Dansk Supermarked, la plus grande entreprise danoise dans la grande distribution. Mærsk vend également à The Salling Companies 18,72 % dans la chaîne de magasins F. Salling[3]

Flotte[modifier | modifier le code]

La compagnie possède une flotte importante dont les cargos les plus imposants sont ceux d'une série de huit porte-conteneurs qui peuvent transporter chacun près de 11 000 conteneurs EVP.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]