Aïssa Djermouni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aïssa Djermouni

Description de cette image, également commentée ci-après

Aïssa Djermouni

Informations générales
Surnom Assi Aïssa
Genre musical Chaoui
Années actives 1901 à 1946
Labels Warda-phone

Aissa Merzougui, dit Aissa Djermouni,ou Aïssa L'Jarmouni né en 1886 à El Madfoune Oum El Bouaghi en Algérie et mort le 16 décembre 1946, est un chanteur et poète chaoui[1]. Il a enregistré plus de 35 chansons traditionnelles chaouis. En 1937, il est le premier chanteur amazigh et africain à se produire à l'Olympia[2].

Postérité[modifier | modifier le code]

Depuis de nombreuses années, la ville de Oum el Bouaghi organise le Festival Aïssa Djermouni, manifestation culturelle et artistique importante, qui comporte des expositions, des galas, des conférences, des manifestations folkloriques des pièces théâtrales pour enfants et adultes ainsi que bien évidemment le concours relatif à la Poésie et aux Contes, grande spécialité de l'artiste[3].

D'ailleurs, est sortie sur la télévision algérienne publique ENtv le feuilleton retraçant la vie du chanteur Aïssa Djermouni très suivie dans le pays[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Auzias, Algérie
  2. http://beida-com.ifrance.com/aissa.htm
  3. http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2006/07/08/article.php?sid=40790&cid=16
  4. http://www.algerie-dz.com/article2582.html

Lien externe[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ounissi Mohamed Salah : Aïssa L'Jarmouni, champion de la chanson aurésienne, ANEP, Rouiba, 2000, Algérie.