Aïn Torki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aïn Torki
Noms
Nom algérien عين التركى
Nom amazigh ⵉⵏ ⵜⵓⵔⴽⵉ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Aïn Defla
Daïra Hammam Righa
Code ONS 4423
Démographie
Population 9 546 hab. (2008[1])
Densité 116 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 19′ 58″ N 2° 18′ 05″ E / 36.332778, 2.301389 ()36° 19′ 58″ Nord 2° 18′ 05″ Est / 36.332778, 2.301389 ()  
Superficie 82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Aïn Torki

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Aïn Torki

Aïn Torki est une commune de la wilaya de Aïn Defla en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Aïn Torki, qui portait le nom de Margueritte[2] du temps de la colonisation française dépendait de la commune mixte de Hammam Righa jusqu'en 1956, date à laquelle elle devint une commune à part entière. Dès l'indépendance, elle fut rattachée à la commune de Hammam Righa, jusqu'en 1984, date à laquelle elle fut rétablie dans son statut de commune à part entière.

En 1960, dernier recensement français, sa population était de 5387 habitants, dont simplement 339 qui résidaient dans le chef-lieu et dont 135 européens.

Histoire[modifier | modifier le code]

Du 26 avril au 1er mai 1901, les habitants se soulevèrent contre l'occupant français[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya d'Aïn Defla : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. Selon Ahmed Bencherif, Marguerite, Éditions Publibook, 2008, vol.1, p.111, le nom de Margueritte fut donné en l'honneur du général Jean-Auguste Margueritte, du 3e régiment de chasseurs d'Afrique.
  3. Miliana, ville millénaire : Soulèvement de Margueritte de 1901 [1]