Aïn Lechiekh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Aïn Lechiekh
Noms
Nom algérien عين االشياخ
Nom amazigh ⵉⵏ ⵛⵢⴰⵅ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Aïn Defla
Daïra Aïn Lechiekh
Code ONS 4414
Démographie
Population 13 745 hab. (2008[1])
Densité 109 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 09′ 25″ N 2° 24′ 15″ E / 36.1569, 2.40417 ()36° 09′ 25″ Nord 2° 24′ 15″ Est / 36.1569, 2.40417 ()  
Superficie 126 km2
Localisation
Localisation de Aïn Lechiekh
Localisation de Aïn Lechiekh

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Aïn Lechiekh

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Aïn Lechiekh

Aïn Lechiekh (en arabe : عين الأشياخ) est une commune de la wilaya de Aïn Defla. Elle est également le chef-lieu éponyme de la daïra d'Aïn Lechiekh (composée des communes de Oued Djemaa et Aïn Soltane).

Aïn Lechiekh commune s’étend sur un superficie de 126 km2 et compte une population de 12 118 habitants en 1998 et estimée à 13 196 habitants en 2004.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Son nom est probablement lié au nom de la fontaine du cimetière situé sur le mont Lechiekh.[réf. nécessaire]. La ville d'Aïn Lechiekh fut créée en 1903. À l'origine, la ville s'appelait probablement Telbanet. Elle devient Voltaire suite à l'implantation de colons français, puis Aïn Lecheikh à l'indépendance.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aïn Lechiekh appartenait au département d'Orléansville, actuelle wilaya de Chlef. Ce département fut créé par décret du 20 mai 1957 et était formé de six arrondissements : Orléansville, Cherchell, Duperré, Miliana, Tenes et Teniet El Haad.

Aïn Lechiekh se situe à cent cinquante kilomètres d’Alger environ, au Sud-ouest, sur les coteaux de la plaine de Chelief à égale distance de Miliana de Médea et de Boghari.

Une route carrossable reliait auparavant la ville à la route de Miliana-Médea mais seule une piste permettait d’accéder à Boghari. Cette piste était empruntée l’été par les nomades du Sahara (Gbal'a) qui remontaient vers le nord avec leurs dromadaires chargés de sel gemme. Ce sel était échangé à Aïn Lechiekh contre des céréales. Concassé, il permettait de saler les carcasses de cochons.

Agriculture[modifier | modifier le code]

Blé dur et tendre, Vigne, Pomme de terre, Tabac, Olive, Pois chiche, Houmous, Orange (fruit), Fève, Figue et Figuier de Barbarie.

Lieux connus[modifier | modifier le code]

Jardin Public, arbre de la liberté, Sidi Rabeh, El H'sanine, Oued Marcel, Stade Municipal, El Gaâdi, Telbenet et EL Gaâtee.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]