Aïché Nana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aïché Nana

Description de cette image, également commentée ci-après

Le strip-tease de 1958 au Rugantino, Via Veneto à Rome, qui a inspiré Federico Fellini (photo de Tazio Secchiaroli)

Nom de naissance Aysé Nur Nana[1] ou Kiash Nanah[2],[3]
Naissance 10 février 1936[1]
Beyrouth (Liban)[4],[5],[3], ou Istanbul (Turquie)[1]
Nationalité Drapeau : Turquie Turque
Décès 29 janvier 2014 (à 77 ans)[1]
Rome, Italie
Profession Actrice
Films notables Les Nouveaux Monstres, L'Histoire de Piera[1]

Aysé Nur Nana[1] ou Kiash Nanah[3], plus connue sous le nom de scène Aïché Nana, est une actrice turque née le 10 février 1936 et morte à Rome le 29 janvier 2014. Elle a inspiré une scène du film La dolce vita (1960) de Federico Fellini.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aïché Nana nait le 10 février 1936 dans une famille arménienne aisée[1]. Elle serait née à Beyrouth (Liban)[4],[5],[3] ou à Istanbul (Turquie)[1].

Actrice âgée de 22 ans, elle a déjà tourné dans une vingtaine de films en Turquie et participé en France à des spectacles de Gilbert Bécaud lorsqu'elle fait scandale à Rome et y connaît ainsi la célébrité. Le 5 novembre 1958, elle participe à une soirée privée où sont présents jeunes acteurs, enfants de la bonne société, jet-setters et paparazzis. Aïché Nana s'y fait remarquer en réalisant un strip-tease improvisé puis en dansant presque nue sous le regard des convives. Le photographe Tazio Secchiaroli immortalise la scène et ses photos sont publiées trois jours plus tard par L'Espresso. Cela vaut à Aïché Nana des poursuites judiciaires pour « outrage aux bonnes mœurs » et une condamnation à trois mois de prison. Cette scène de strip-tease inspire Federico Fellini qui va la reproduire dans son film La dolce vita sorti deux ans plus tard[1].

Cette notoriété soudaine, mais sulfureuse, ne permet cependant pas à Aïché Nana de percer dans le monde du cinéma romain et elle n'obtiendra jamais les grands rôles dont elle rêvait. Elle joue quelques rôles dans des westerns spaghettis ou dans des comédies erotico-burlesques et danse dans des spectacles de music-hall. Aïché Nana joue également au théâtre, mais sans rencontrer le succès escompté[1].

Mariée au réalisateur Sergio Pastore (it)[3], elle a une fille, Sara Pastore[1]. Aïché Nana meurt le 29 janvier 2014 à l'hôpital Aurelia de Rome[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et référence[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Philippe Ridet, « Les dessous de la dolce vita », Le Monde,‎ jeudi 6 février 2014, p. 22 (lire en ligne)
  2. (en) « Dancer who inspired La Dolce Vita dies at 78 », The Guardian,‎ 30 janvier 2014 (lire en ligne)
  3. a, b, c, d et e (en) Aïché Nana sur l’Internet Movie Database
  4. a et b (it) Paolo Conti, « Morta a 78 anni Aiché Nanà - Addio alla ballerina della Dolce vita », Corriere della Sera,‎ 30 janvier 2014 (lire en ligne)
  5. a et b (it) « Morta Aichè Nana, il suo spogliarello scandalizzò l'Italia intera », Corriere Adriatico,‎ 29 janvier 2014 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]