Sud-Aviation SA315B Lama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aérospatiale SA315B Lama)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lama.
SA 315B Lama
Image illustrative de l'article Sud-Aviation SA315B Lama
Vue de l'hélicoptère

Rôle Hélicoptère polyvalent
Constructeur Aérospatiale Sud-Aviation
Premier vol 17 mars 1969
Nombre construit 383 + d'autres sous licence
Équipage
1 pilote + 4 passagers
Motorisation
Moteur Turbomeca Artouste III B
Nombre 1
Type Turbomoteur
Puissance unitaire 570 ch
Nombre de pales 3
Dimensions
Diamètre du rotor 11,02 m
Longueur 10,26 m
Hauteur 3,09 m
Masses
À vide 1 021 kg
Maximale 2 300 kg
Performances
Vitesse de croisière 192 km/h
Vitesse maximale 215 km/h
Plafond 7000 m
Distance franchissable 515 km

Le Sud-Aviation SA315B Lama est un hélicoptère de transport polyvalent dérivé de l'Alouette II. Il est détenteur du record d'altitude en hélicoptère.

Historique[modifier | modifier le code]

Conçu à l'origine pour les forces armées indiennes, en 1968, et destiné aux vols à très haute altitude et fortes températures, le Sud-Aviation SA 315B Lama combine la cellule renforcée de l'Alouette II avec les équipements du SA 316B Alouette III, dont le moteur Artouste et son rotor. Le prototype du SA 315 vola le 17 mars 1969 et reçut son certificat de navigabilité le 30 septembre 1970. Le nom de Lama lui fut attribué par son constructeur en juillet 1971. Durant ses essais, le Lama établit des records d'altitude et de maniabilité (Cf. Performances de l'appareil). Ses exploits et la réputation bien établie en matière de sécurité par ses cousins, les Alouette II et III, assurèrent au Lama une excellente image de marque sur le marché international. Dès 1971, des négociations furent menées avec HAL à Bangalore, en Inde pour la construction sous licence du SA 315B. Le premier Lama assemblé en Inde prit l'air le 6 octobre 1972, les livraisons commençant en décembre 1973. Et la firme HAL rebaptisa ses hélicoptères Cheetah.

En 1978, un contrat fut signé entre l'Aérospatiale et Helibras, au Brésil, pour l'assemblage du SA 315B, débouchant ultérieurement sur une construction sous licence.

Performances de l'appareil[modifier | modifier le code]

Dès le départ, le SA 315B fit la démonstration de ses capacités de transport de charges en altitude. Ainsi, au cours de vols de démonstration dans l'Himalaya, en 1969, un SA 315B chargé de deux membres d'équipage et de 120 kg de carburant atterrit et redécolla à 7 500 m, altitude encore jamais atteinte dans de telles conditions.

Le 21 juin 1972, un Lama avec son seul pilote à bord (Jean Boulet) s'adjugea un record absolu d'altitude pour hélicoptère avec 12 442 m. Ces performances sont tout indiquées pour les régions montagneuses : le Lama peut ainsi transporter des charges extérieures de 1 000 kg jusqu'à 2 500 m d'altitude. Son atterrisseur universel est encore l'un de ses atouts : les patins, munis de roues amovibles pour les manœuvres au sol, peuvent être remplacés par des flotteurs. Enfin, un dispositif d'urgence permet au Lama de flotter en cas de besoin ou d’accident.

Applications[modifier | modifier le code]

Hélicoptère de Hydro Québec pour la surveillance des lignes à haute tension (Hiver 1978)

Semblable aux Alouette, le SA 315B peut être adapté à diverses utilisations commerciales, tels le transport de passagers ou le travail agricole, tandis que les versions militarisées peuvent tout aussi bien servir à la liaison, à l'observation, à la photographie aérienne, à la recherche en mer (160 kg peuvent être soulevés par treuil), au transport (1 135 kg de fret), à l'évacuation sanitaire (deux brancards et un infirmier) et à bien d'autres tâches.

En outre, pour les travaux agricoles, il est doté d'un dispositif muni d'une pompe électrique capable de répandre sur des cultures 455 litres de produits chimiques par minute.


Anecdote[modifier | modifier le code]

C'est un SA 315 B tout neuf, immatriculé le 23/02/79, F-GBRB, qui apparait dans le film Les Bronzés font du ski.

Versions[modifier | modifier le code]

  • HAL Cheetah : En 1971 furent finalisés entre Sud-Aviation et HAL des accords de licence. Le premier Lama assemblé dans l’usine de Bangalore prit l’air le 6 octobre 1972 et les livraisons débutèrent en décembre 1973.
  • HAL Lancer : Modernisation du HAL Cheetah.
  • HB 315B Gaviao : SA.315B produit sous licence au Brésil par Hélibras, qui acheta la licence en 1978.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]