Aérospatiale SA-610 Ludion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aérospatiale SA-610 Ludion
{{#if:
Ludion 001 au Musée de l'Air et de l'Espace
Ludion 001 au Musée de l'Air et de l'Espace

Constructeur Drapeau : France Aérospatiale
Rôle prototype ADAV
Premier vol 1967
Nombre construits 3
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur SEPR S178
Type Moteur fusée fonctionnant[1] au nitrate d'Isopropyle.
Poussée unitaire 184kgp
Dimensions
Envergure 1 49 m
Longueur 1 95 m
Hauteur 1 60 m
Masses
À vide 90 kg
Maximale 155 kg
Performances
Vitesse maximale 100 km/h
Plafond 600 m
Endurance 30 minutes
Avionique
Gyroscope[2]

L'Aérospatiale SA-610 Ludion est un véhicule ADAV conçu et réalisé en France dans les années 60.

Développement[modifier | modifier le code]

Le SA-610 Ludion fut développé initialement par Sud-Aviation[3] qui cherchait à mettre au point un moyen de franchissement des obstacles naturels pour les besoins des fantassins. Il s'agissait alors de permettre aux forces de l'OTAN de pouvoir déplacer rapidement des troupes dans le cadre d'une guerre dite de centre-Europe.

Les équipes de l'avionneur s'associèrent à celles de la SEPR spécialistes des travaux sur les matières à très haute température et aux manipulations de produits chimiques. La SNECMA rejoignit également le programme pour la motorisation de la machine.

Le premier vol du prototype intervint en 1967 et la même année l'engin fut officiellement présenté au Salon du Bourget[4] où sa formule inhabituelle suscita un réel intérêt. Les essais se déroulèrent à Villaroche sous la direction de l'ingénieur Jacques Lecarme[5].

Le programme fut abandonné en 1972, après qu'il fut passé sous le contrôle d'Aérospatiale. Sa formule avait en effet été rendue obsolète par le développement important des hélicoptères de transport et de l'aéromobilité qui s'en suivit.

Modèles préservés[modifier | modifier le code]

Engins similaires[modifier | modifier le code]

Images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]