Aéroport international d'Honolulu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport international d'Honolulu
Honolulu International Airport
Image illustrative de l'article Aéroport international d'Honolulu
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Honolulu, Comté d'Honolulu
Hawaï
Coordonnées 21° 19′ 25″ N 157° 55′ 13″ O / 21.323639, -157.92039921° 19′ 25″ Nord 157° 55′ 13″ Ouest / 21.323639, -157.920399  
Altitude 4 m (13 ft)

Géolocalisation sur la carte : Hawaï

(Voir situation sur carte : Hawaï)
Aéroport international d'Honolulu
Pistes
Direction Longueur Surface
4L/22R 2 119 m (6 952 ft) asphalte
4R/22L 2 743 m (8 999 ft) asphalte
4W/22W 914 m (2 999 ft) eau
8L/26R 3 749 m (12 300 ft) asphalte
8R/26L 3 658 m (12 001 ft) asphalte
8W/26W 1 524 m (5 000 ft) eau
Informations aéronautiques
Code AITA HNL
Code OACI PHNL
Type d'aéroport public/militaire
Gestionnaire Department of Transportation

L'aéroport international d'Honolulu (code AITA : HNL • code OACI : PHNL) est le principal aéroport de la ville et du comté d'Honolulu et de l'État d'Hawaï. Il est situé 5 km au nord-ouest du quartier d'affaires de la ville. C'est le vingt-sixième aéroport nord-américain en termes de trafic passagers avec plus de 18,8 millions de passagers qui y ont transité en 2008[1].

L'aéroport international d'Honolulu constitue le hub pour Hawaiian Airlines et Island Air.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'aéroport international d'Honolulu ouvrit en mars 1927 sous le nom de John Rodgers Airport, du nom d'un officier naval de la Première Guerre mondiale[2]. L'aéroport fut fondé par la législature territoriale et la Chambre de Commerce, devenant ainsi le premier véritable aéroport à Hawaï : auparavant les avions étaient limités à des petites pistes d'atterrissages, constitués par des champs ou des docks pour hydravions.

Le 22 novembre 1935, la Pan Am inaugure son vol transpacifique quotidien entre Alameda et Honolulu avec un Martin M-130 China Clipper en 21 h 20[3],[4].

De 1939 à 1943, le Keehi Lagoon a été dragué pour l'utilisation des hydravions et les déblais ont été transformés pour fournir plus d'espace pour les avions traditionnels. John Rodgers Airport a été rebaptisé sous le nom de l'aéroport international d'Honolulu en 1947[5].

L'aéroport était historiquement un lieu d'escale pour la plupart des vols en provenance et en direction du nord des États-Unis, dû à sa proximité avec le centre de l'Océan Pacifique.

Le 3 janvier 1950, la Pan Am effectue son premier vol commercial non-stop de l'histoire entre Tōkyō et Honolulu, couvrant 3 933 miles de distance en 11 h 24, avec un Boeing 377 Stratocruiser[6].

Le 15 janvier 1950, United Airlines inaugure sa liaison quotidienne entre San Francisco et Honolulu, avec un Boeing 377 Stratocruiser[6].

En avril 1954, Japan Airlines inaugure ses vols Tōkyō-San Francisco via Honolulu[6].

Un mois plus tard, Qantas Empire Airways établit sa nouvelle route aérienne entre l'Australie et le Canada via Honolulu, reprenant la desserte de la défunte British Commonwealth Pacific Airlines[6].

En septembre 1959, la Pan Am inaugure le Boeing 707 sur sa liaison entre les États-Unis continentaux et Hawaï[7],[4].

En mars 1960, United Airlines commence à opérer le Douglas DC-8 sur sa liaison entre les États-Unis continentaux et Hawaï[7],[4].

Le 28 décembre 1963, la Pan Am inaugure sa liaison Honolulu-Tahiti[7].

Le 3 mars 1970, la Pan Am inaugure le Boeing 747 sur sa desserte d'Honolulu[8],[4].

En 1981, l'aéroport international d'Honolulu est classé quinzième aéroport mondial par rapport au trafic passagers par la Airport Operators Council International (AOCI)[9].

En juin 1984, inauguration de la nouvelle tour de contrôle[9].

En 1991, l'aéroport international d'Honolulu accueille 22,3 millions de passagers[10]. En 1998, All Nippon Airways commence sa desserte bihebdomadaire Tōkyō-Honolulu[10].

En juin 2001, Hawaiian Airlines commence sa liaison quotidienne Honolulu-San Diego[11]. Air Canada assure désormais les vols vers Honolulu à la suite de la faillite de Canadian Airlines, sur sa route aérienne Vancouver-Honolulu-Sydney en 2001[11].

En octobre 2002, Hawaiian Airlines commence sa liaison quotidienne Honolulu-Phoenix[11].

En janvier 2003, Hawaiian Airlines inaugure le vol Honolulu-Las Vegas[11]. China Airlines recommence ses vols Taipei-Honolulu en 2004[11].

En décembre 2005, WestJet commence ses vols Vancouver-Honolulu[11]. Jetstar Airways inaugure sa desserte Sydney-Honolulu, en décembre 2006[11].

Le 21 mars 2007, l'aéroport international d'Honolulu célèbre son 80e anniversaire[11],[4].

Accès[modifier | modifier le code]

L'aéroport est accessible par les routes Nimitz Highway et Queen Liliuokalani Freeway de Interstate H-1. Le service de navette est offerte par TheBus (routes 19&20)[12] et Waikiki Express[13]. Des taxis et limousines sont aussi disponibles.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :