Aéroport international Ninoy Aquino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aquino (homonymie).
Aéroport international Ninoy Aquino
Le terminal 3 de l’AINA
Le terminal 3 de l’AINA
Localisation
Pays Drapeau des Philippines Philippines
Ville Manille
Coordonnées 14° 30′ 31″ N 121° 01′ 10″ E / 14.508611, 121.019444 ()14° 30′ 31″ Nord 121° 01′ 10″ Est / 14.508611, 121.019444 ()  
Altitude 23 m (75 ft)

Géolocalisation sur la carte : Philippines (administrative)

(Voir situation sur carte : Philippines (administrative))
Aéroport international Ninoy Aquino
Pistes
Direction Longueur Surface
06/24 3 737 m (12 260 ft) Asphalte
13/31 2 258 m (7 408 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA MNL
Code OACI RPLL
Type d'aéroport Publique
Gestionnaire Manilla International Airport Authority
Site web gestionnaire Consulter
Site web aéroport Consulter

L'aéroport international Ninoy Aquino (en tagalog: Paliparang Pandaigdig ng Ninoy Aquino, en anglais: Ninoy Aquino International Airport ou NAIA) (Code AITA: MNL, Code OACI: RPLL) est le principal aéroport du Grand Manille, et l’aéroport philippin le plus fréquenté. Situé le long de la frontière entre la ville de Pasay et la ville de Parañaque, environ sept kilomètres au sud de Manille, et au sud-ouest de la ville de Makati, NAIA est le passage international principal pour les voyageurs aux Philippines et le hub pour toutes les lignes aériennes philippines. Il est contrôlé par l'autorité aéroportuaire internationale de Manille (MIAA), une branche du Département des Transports et Communications (DOTC).

Histoire[modifier | modifier le code]

L’Aéroport International Ninoy Aquino est le seul aéroport civil de la ville de Manille et le plus important des Philippines en termes de passagers. Il est localisé au cœur de Metro Manilla entre les villes de Pasay et de Parañaque, juste 7 kilomètres au sud de Manille. Jusqu’en 1987, l’aéroport était connu sous le nom d’Aéroport International de Manille avant d’être rebaptisé en l’honneur de Benigno Aquino Jr, qui y fut assassiné en 1983. L’Aéroport international de Clark, lui, dessert aussi le centre de Luçon ainsi que Manille bien que situé plus au nord de celle-ci (environ 80 Km de distance).

Le premier terminal commercial et les premières pistes datent de 1948, l’emplacement choisit fut proche de la base aérienne de Villamor. Il fut par la suite agrandi au fil des années, mais des incendies en 1972 et 1981 accélérèrent la construction de nouveaux bâtiments. D’importants travaux concernant les pistes et les taxiways eurent lieu en 1954, un nouveau terminal international et une nouvelle tour de contrôle furent construits entre 1956 et 1961.

De nos jours, le terminal 1 remplace ce terminal international depuis sa destruction lors d’un l’incendie. Le terminal 2, ou Centennial Terminal, fut achevé en 1998 et la construction du terminal 3 commença en 2002. Ce dernier n’entra en service qu’en 2008 et ne devint complètement opérationnel qu’à partir de 2013 après avoir été retardé par des problèmes techniques et juridiques[1]. La piste de 3700 mètres, la plus longue, est celle utilisée pour les décollages et atterrissages de la plupart des mouvements et peut accueillir l’Airbus A380. La deuxième piste est réservée aux appareils de petite taille.

L’aéroport dispose aussi un terminal cargo qui a été amélioré et rééquipé en 2007 et qui peut maintenant accueillir toutes les catégories de fret. Il voit transiter environ 400 000 tonnes par an[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous donne le trafic de Ninoy Aquino en nombre de passagers. Il est formé à partir de données fournies par le Conseil international des aéroports[3].

Année Passagers Rang mondial
2003 12 955 809 81ème
2004 15 186 521 75ème
2005 16 216 031 77ème
2006 17 660 697 73ème
2007 20 467 627 64ème
2008 22 253 158 57ème
2009 24 530 000 48ème
2010 27 119 899 49ème
2011 29 552 264 46ème
2012 31 878 935 45ème
2013 32 865 000

Compagnies[modifier | modifier le code]

Terminal 1[modifier | modifier le code]

Vue extérieure du terminal 1, avec des appareils de Japan Airlines, Etihad Airways et Thai Airways International

Terminal 2 - Centennial Terminal[modifier | modifier le code]

Le hall de départ du terminal 2
  • Aile nord
    • Philippine Airlines (Bangkok, Beijing, Busan, Fukuoka, Guam, Ho Chi Minh City, Hong Kong, Honolulu, Jakarta, Las Vegas, Los Angeles, Melbourne, Nagoya-Centrair, Okinawa, Osaka-Kansai, San Francisco, Seoul-Incheon, Shanghai-Pudong, Singapore, Sydney, Taipei-Taiwan Taoyuan, Tokyo-Narita, Vancouver, Xiamen)

Terminal 3[modifier | modifier le code]

  • Air Philippines (Cagayan de Oro, Iloilo, Naga, Ozamiz, Puerto Princesa)
  • Cebu Pacific (Bacolod, Bangkok-Suvarnabhumi, Busuanga, Butuan, Cagayan de Oro, Calbayog, Catarman, Caticlan, Cauayan (depuis le 8 juin 2009), Cebu, Cotabato, Davao, Dipolog, Dumaguete, General Santos, Guangzhou, Ho Chi Minh City, Hong Kong, Iloilo, Jakarta, Kalibo, Kota Kinabalu, Kuala Lumpur, Laoag, Legazpi, Macau, Naga, Osaka-Kansai, Ozamiz (depuis le 16 juin 2009), Puerto Princesa, Roxas City, San Jose (Mindoro), Seoul-Incheon (depuis le 1er juin 2009), Shanghai-Pudong, Singapore, Tacloban, Tagbilaran, Taipei-Taoyuan, Tuguegarao, Virac, Zamboanga)
  • PAL Express (Busuanga, Calbayog, Catarman, Caticlan, Ormoc, San Jose (Mindoro), Surigao, Tuguegarao, Virac)

Terminal pour passagers des vols intérieurs depuis Manille[modifier | modifier le code]

Accès à l'aéroport[modifier | modifier le code]

Au sein de l’aéroport[modifier | modifier le code]

L'autorité aéroportuaire internationale de Manille (MIAA) a mis en place un système de bus qui relie tous les terminaux entre eux. Les départs se font toutes les quinze minutes.

De et vers l’aéroport[modifier | modifier le code]

La station Nichols avec la voie express surélevée

Depuis Manille, neuf lignes de bus desservent l’aéroport. Il est aussi possible d’utiliser les jeepneys depuis Parañaque et Pasay.

Le Métro léger de Manille dessert indirectement l’aéroport via la station Baclaran. La compagnie Nationale des Chemins de fer Philippins offre aussi une possibilité d’accès avec la station Nichols. Il existe aussi une navette au départ du terminal 3 vers Taft Avenue où se trouve une station du Manila Metro Rail Transit System.

Il est aussi possible d’accéder à l’aéroport par la route grâce à une voie express.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.sunstar.com.ph/manila/local-news/2012/03/12/naia-terminal-3-nears-operation-210866
  2. http://www.airporthotelguide.com/manila/airport-info.html
  3. Airport Council International

Lien externe[modifier | modifier le code]