Aéroport international Mihail Kogălniceanu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport international Mihail Kogălniceanu
Aeroportul Internațional Mihail Kogălniceanu Constanța
Localisation
Pays Roumanie Roumanie
Ville Constanța
Coordonnées 44° 21′ 44″ N 28° 29′ 18″ E / 44.362222, 28.48833344° 21′ 44″ Nord 28° 29′ 18″ Est / 44.362222, 28.488333  
Altitude 108 m (354 ft)

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

(Voir situation sur carte : Roumanie (administrative))
Aéroport international Mihail Kogălniceanu
Pistes
Direction Longueur Surface
18/36 3 500 m (11 483 ft) béton
Informations aéronautiques
Code AITA CND
Code OACI LRCK
Type d'aéroport Civil
Site web aéroport Consulter

L’aéroport international Mihail Kogălniceanu (code AITA : CND • code OACI : LRCK) est un aéroport de Roumanie qui dessert la ville de Constanța ; il est situé à une vingtaine de kilomètres au nord de cette ville. Il doit son nom à Mihail Kogălniceanu (1817-1891).

Bâti entre 1952 et 1962[1], c'est dès 1961 que l'aéroport civil est entré en service avant de connaître une période de fermeture à l'été 1971 pour permettre la prolongation à 3 500 m de la piste qui mesurait jusqu'alors 2 500 mètres.

En 2009, le nombre de passagers enregistrés s'est élevé à 92 983, contre environ 78 000 en 2008 et 49 000 en 2007, très loin du record de 1979 avec 778 776 passagers, alors que le nombre de mouvements d'avions en 2009 a atteint lui, les 4 368[2],[3].

Milan, Athènes, Paris, Bruxelles et Düsseldorf notamment sont desservis (par des vols directs), de même que des destinations domestiques.

Utilisation militaire[modifier | modifier le code]

La base aérienne 57 de l'armée de l'air roumaine (Baza 57 Aeriană), unité équipée de chasseurs russes Mikoyan MiG-29, y était installée. Celle-ci fut déplacée en avril 2004 après le retrait des MiG-29[4]. Les installations militaires servent aujourd'hui d'annexe à la 86e base aérienne et son escadron d'hélicoptères IAR 330.

Entre 2001 et 2003, l'aéroport a servi de point de transit de militaires et de matériel des États-Unis vers l'Irak et l'Afghanistan et a accueilli près de 5 000 GI's[5]. Une base aérienne américaine y a été installée à partir de fin 2005 et devrait comporter un effectif d'environ 500 soldats, modifiable si nécessaire[6].

Selon le chercheur suisse Dick Marty, la CIA a probablement utilisé cette base aérienne pour y interroger des prisonniers suspects de terrorisme. D'après les déclarations d'un haut fonctionnaire roumain rapportées par Amnesty International[7], cet aéroport aurait servi à plusieurs reprises entre 2004 et 2005 de lieu d'embarquement de prisonniers accompagnés d'agents de la CIA dans le cadre du programme américain des « restitutions extraordinaires ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ro) Aeroportul International Mihail Kogalniceanu - Functionarpublic.ro
  2. (ro) Aeroportul Kogalniceanu: pasageri straini intr-un an cat altadata intr-o zi - Romania Libera, 5 février 2010
  3. (fr) Le trafic passagers sur l'aéroport de Kogalniceanu a augmenté de 58 % en 2008 - DailyBusiness.ro, 20 février 2009
  4. (en) Romanian Air Force - Scramble Magazine
  5. (fr) Questions autour d'une affaire d'État - Ron Hochuli, 11 janvier 2006
  6. (fr) Roumanie : des bases militaires US sans danger pour le pays ? - Irina Cristea, Oana Stancu et Ion Cristoiu, traduit par Ramona Delcea, 7 décembre 2005
  7. (fr) Fiche Roumanie - Amnesty Belgique Francophone, Brian May, 28 mai 2009