Aéroport de Mazovie Varsovie-Modlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport de Mazovie
Varsovie-Modlin
Mazowiecki Port Lotniczy
Warszawa-Modlin
Image illustrative de l'article Aéroport de Mazovie Varsovie-Modlin
Localisation
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Voïvodie Mazovie
Ville Varsovie
Date d'ouverture 16 juillet 2012 (réouverture après travaux le 30 septembre 2013)
Coordonnées 52° 27′ 04″ N 20° 39′ 06″ E / 52.45111, 20.6516752° 27′ 04″ Nord 20° 39′ 06″ Est / 52.45111, 20.65167  

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
Aéroport de MazovieVarsovie-Modlin
Pistes
Direction Longueur Surface
08/26 2 500 m (8 202 ft) Enrobé
Informations aéronautiques
Code AITA WMI
Code OACI EPMO
Type d'aéroport civil
Gestionnaire Mazowiecki Port Lotniczy Warszawa-Modlin Sp. z o.o.
Site web gestionnaire Consulter

L’Aéroport de Mazovie Varsovie-Modlin (code AITA : WMI • code OACI : EPMO) est un aéroport civil destiné à accueillir les compagnie aériennes à bas prix desservant Varsovie, la capitale de la Pologne. Il est situé à 35 Kilomètres au nord du centre-ville de Varsovie, à Modlin, un village rattaché à la commune de Nowy Dwór Mazowiecki.

Histoire de l'aéroport[modifier | modifier le code]

Initialement destiné à un usage militaire lors de sa création en 1937, l’aérodrome de Modlin n’était pas encore opérationnel lorsqu’a éclaté la Seconde Guerre mondiale et n’a donc commencé à être utilisé qu’à partir de 1940 par la Luftwaffe. Après la guerre, il a été utilisé par les forces aéronavales polonaises et soviétiques, puis uniquement par l’Armée polonaise après la dissolution du Pacte de Varsovie le 1er juillet 1991, qui l’a elle-aussi déserté dans les années qui ont suivi. En 2000, après avoir déclaré officiellement la fermeture de l’aérodrome, le gouvernement a commencé à envisager sa reconversion en aéroport civil, notamment en vue de remplacer le terminal Etiuda (aujourd’hui fermé) qui accueillait les voyageurs des compagnie aériennes à bas prix en partance ou en provenance de l’aéroport Frédéric Chopin de Varsovie.

En septembre 2009, les gestionnaires de l’aéroport ont annoncé qu’il ouvrirait à temps pour le Championnat d'Europe de football 2012 ; le 8 février 2010, il a été officiellement enregistré comme aéroport civil par les autorités administratives polonaises et les travaux ont commencé le 8 octobre 2010.

La compagnie Wizz Air a été la première à transférer toutes ses activités de l’aéroport de Varsovie vers celui de Modlin à la mi-juillet 2012 (desservant Malmö, Rome, Liverpool, Eindhoven, Londres Luton, Charleroi et Nyköping), soit juste après l’Euro 2012, infirmant à quelques jours près l’engagement pris par la société gestionnaire de l’aéroport d’ouvrir pour l’occasion. La compagnie Ryanair a elle aussi commencé à utiliser cet aéroport à partir de la mi-juillet, desservant depuis cet aéroport les villes de Budapest et de Rome.

Fermeture provisoire de l'aéroport[modifier | modifier le code]

Le 22 décembre 2012, l'Inspecteur régional des bâtiments de Varsovie a retiré l'autorisation d'exploitation de la piste en béton de l'aéroport de Modlin, en raison de dommages constatés sur cette dernière et menaçant la sécurité des vols. Les deux compagnies aériennes opérant à l'aéroport (Wizz Air et Ryanair) ont dû déménager à l'aéroport Frédéric Chopin en attendant qu'elle soit entièrement refaite.

Les travaux ordonnés ont été réalisés entre mars et juin 2013. La réouverture de l'aéroport a été plusieurs fois reportée, l'aéroport n'ayant été déclaré conforme aux normes de sécurité en vigueur que le 24 septembre 2013 après une nouvelle série de tests. Seule la compagnie Ryanair est pour l'instant revenue à Modlin, Wizzair continuant à opérer depuis l'aéroport Frédéric Chopin. L'aéroport est aussi utilisé par Enter Air pour des vols charter saisonniers.

Aménagements futurs[modifier | modifier le code]

Une nouvelle gare souterraine devait ouvrir en 2014 dans l’enceinte même de l’aéroport et 5 Km de voie ferrée devaient être posés pour la relier à la ligne déjà existante entre Varsovie et Gdańsk, permettant une connexion directe avec le centre-ville de la capitale en une demi-heure environ.