Aéroport de Marseille Provence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aéroport Marseille Provence)
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport de Marseille Provence
Image illustrative de l'article Aéroport de Marseille Provence
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville Marseille
Date d'ouverture 22 octobre 1922
Coordonnées 43° 26′ 13″ N 5° 12′ 54″ E / 43.436904, 5.21498743° 26′ 13″ Nord 5° 12′ 54″ Est / 43.436904, 5.214987  
Altitude 23 m (74 ft)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Aéroport de Marseille Provence
Pistes
Direction Longueur Surface
13L/31R 3 500 m (11 483 ft) béton bitumineux
13R/31L 2 370 m (7 776 ft) béton bitumineux
Informations aéronautiques
Code AITA MRS
Code OACI LFML
Nom cartographique M. PROVENCE
Type d'aéroport civil
Gestionnaire Aéroport Marseille Provence SA
Cartes SIA VAC - IAC - ARR/DEP

L’aéroport de Marseille Provence, connu également sous l'acronyme AMP (code AITA : MRS • code OACI : LFML), anciennement appelé Marseille Marignane, est un aéroport international, situé sur la commune de Marignane dans les Bouches-du-Rhône.

L'aéroport est à peu près à égale distance de Marseille et d’Aix-en-Provence. Après s’être développé jusqu'en 2000 (notamment avec un vol sur New York par UTA au début des années 1990), il subit ensuite le contrecoup de la concurrence du TGV sur l’axe Marseille-Paris (trois heures pour les trains directs), du ralentissement du trafic aérien mondial après les attentats du 11 septembre 2001 et de la faillite de plusieurs opérateurs comme AOM, Air Liberté, Sabena ou Swissair. En 2012 l'aéroport connait la quatrième plus importante croissance de trafic passager, avec 12,7 % pour 8 295 479 passagers transportés[1]. À l'été 2013, l'aéroport propose 132 lignes régulières, soit la plus large desserte en France après les aéroports parisiens[2],[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Entre 1934 et 2014, la Chambre de commerce et d'industrie Marseille-Provence a été le gestionnaire de l’aéroport. En 1987, l’État a renouvelé la concession pour trente ans. Depuis 1980, la CCI Marseille Provence gère également la zone civile de l’Aéroport d'Aix - Les Milles.

Compagnies aériennes et destinations[modifier | modifier le code]

Compagnies aériennes et destinations desservies à partir de Marseille Provence
Compagnie Destinations Hall
Aegean Airlines Athènes, Héraklion 1
Aer Lingus Dublin 1
Aigle Azur Alger, Annaba, Bejaia, Chlef, Constantine, Oran, Setif, Tlemcen 1
Air Algérie Alger, Annaba, Batna, Bejaia, Chlef, Constantine, Jijel, Oran, Setif, Tlemcen 1
Air Corsica Ajaccio, Bastia, Calvi, Figari 3
Air France Ajaccio, Alger, Amsterdam, Athènes, Bastia, Berlin, Biarritz, Bordeaux, Calvi, Figari, Istanbul, Lille, Marrakech, Milan Malpensa, Moscou, Nantes Atlantique, Paris Charles-de-Gaulle, Paris-Orly, Prague, Rennes, Rome, Tel Aviv, Tunis, Venise 1, 3 ou 4
Air Madagascar Antananarivo, Moroni, Nosy Be. 1.
Air Malta Malte 1
Air Méditerranée Alger, Casablanca, Dakar, Héraklion, Malaga, Marrakech, Palma, Ténérife 1
Air Transat Montréal, Toronto 1
Alitalia Milan Malpensa, Rome, Venise 3
British Airways Londres Heathrow 1
Brussels Airlines Bruxelles 1
Ethiad Regional Genève 3
EasyJet Bristol, Londres Gatwick, Manchester,

Rome

mp2
El Al Tel Aviv 1
HOP! Lyon, Strasbourg, Toulouse 3 ou 4
Iberia Barcelone, Madrid 1
Jetairfly Agadir, Marrakech mp2
KLM Amsterdam 3
Lufthansa Francfort, Munich 1
Norwegian Air Shuttle Copenhague 1
Pegasus Istanbul mp2
Royal Air Maroc Casablanca, Marrakech, Oujda 1
Ryanair Agadir, Brest, Bruxelles-Charleroi, Cagliari, Catane, Chania, Dublin, Düsseldorf, Edimbourg, Eindhoven, Essaouira, Fès, Göteborg, Ibiza, Lille, Lisbonne, Londres-Stansted, Madrid, Malaga, Malte, Marrakech, Nador, Nantes Atlantique, Nottingham, Oujda, Palerme, Palma, Paris-Beauvais, Paris-Vatry, Porto, Rabat, Rome, Stockholm-Skavsta, Séville, Tanger, Tours, Valence, Varsovie, Venise, Zadar mp2
TAP Portugal Lisbonne 1
Tunisair Djerba, Monastir,Tunis 1
Turkish Airlines Istanbul Atatürk 1
Twin Jet Bâle-Mulhouse, Genève, Metz-Nancy, Milan Malpensa, Pau . 4
Vueling Barcelone, Palma de Majorque, Rome-Fiumicino 1
XL Airways Dzaoudzi, New York JFK, Punta Cana, St Denis de la Réunion 1

Positionnement[modifier | modifier le code]

  • Place : 5e aéroport en France pour le trafic passager et premier aéroport de province pour le fret ;
  • Spécificité : deuxième réseau mondial sur l’Afrique du Nord et la Corse après celui de Paris ;
  • Qualité : Certification ISO 9001 DNV
  • Aérodrome civil ouvert à la circulation aérienne publique, ouvert au trafic international.
  • Heures d’ouverture : H24.
  • Classement catégorie A (destiné aux services à grande distance assurés normalement en toutes circonstances)
  • Aéroclub basé sur l'aéroport : Aéroclub Marseille-Provence

C'est également la base actuelle de la Sécurité civile pour les avions bombardiers d'eau. Mais à compter de 2016, ils seront transférés sur la base aérienne de Nîmes-Garons[5].

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

Évolution du trafic passagers, du nombre de mouvements d'avions et tonnage fret
Année Nombre de passagers Mouvements d'avions Tonnage de Fret
2005 5 859 480 57 109
2006 6 115 943 116 553 55 641
2007 6 962 773 40 709
2008 6 965 933 44 311
2009 7 290 119 48 748
2010 7 522 167 97 317 52 179
2011 7 363 068 95 924 53 019
2012 8 295 479 101 113 53 026

Le trafic passagers en 2006 a été de 6 115 943 passagers le classant comme le troisième aéroport régional après celui de Nice et Lyon. L'aéroport a enregistré 116 553 mouvements d'avions. Le trafic de fret en 2006 a été de 55 641 tonnes.

Le trafic passagers en 2007 est de 6 962 773 passagers soit une évolution de +13,9 % par rapport à 2006. Avec 3,5 millions de passagers dont 2,12 sur l'Europe, le trafic international représente plus de la moitié du trafic pour la première fois (53 %). En 2007, le hub de Ryanair a transporté 765 000 passagers. L'ouverture de l'aérogare low cost « mp2 » a dopé l'ensemble de l'activité sans gêner les autres compagnies régulières dont le trafic a lui aussi progressé.

Le terminal 1.

L'aéroport tablait sur un trafic de plus de 7,4 millions de passagers pour 2008. Mais au 30 août 2008, la croissance n'était que de 1,1 % en trafic cumulé - et en fin d'année le trafic est juste en légère augmentation par rapport à 2007 (+0,1 %) (et uniquement en raison de la croissance du trafic du MP2 qui enregistre plus d'un million de passagers). L'amélioration des dessertes (passées de 18 à 24 en une année) ainsi que la base d'un troisième avion de Ryanair, explique cette évolution. De nouvelles lignes, notamment sur la France et l'Europe devraient voir le jour cette année. Enfin la ligne directe vers New York est rouverte pour la saison été 2013 à raison de 2 vols par semaine par XL Airways. Air France est toujours le premier transporteur (2,6 M), devant Ryanair (851 214). À noter que Marseille-Provence est la première "base province" d'Air France pour des vols à destination de l'Europe et du bassin méditerranéen. Dix Airbus A319 et A320 ainsi que leurs équipages sont basés sur place[6].

Le hall 4 du terminal 1

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Domaine aéroportuaire : 600 hectares et deux pistes.

  • Piste 1 : 3 500 mètres x 45 m - Orientation : 13/31 (134° / 314°)
  • Piste 2 : 2 370 mètres x 45 m - Orientation : 13/31 (135° / 315°)

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La gare de Vitrolles - Aéroport Marseille Provence.

Une navette bus permet les liaisons entre l'aéroport et la Gare de Vitrolles Aéroport Marseille Provence, 5 minutes de trajet, sa fréquence est d'un départ et d'une arrivée à chaque départ et arrivée d'un train (41 par jour)[7]. La gare est desservie par les trains TER Provence-Alpes-Côte d'Azur de la ligne 07 Marseille-Miramas (via Port de Bouc et Rognac)[8].

Une navette bus relie également l’aéroport Marseille-Provence et ses terminaux à la Gare de Marseille-Saint-Charles avec un départ et une arrivée tous les 15-20 min en fonction de l'heure. Le trajet entre la gare et l'aéroport est de 25 minutes environ et circule tous les jours[9].

Une autre navette bus permet la liaison avec la gare d'Aix-en-Provence TGV et la ville d'Aix-en-Provence, la cadence est d'un départ et d'une arrivée toutes les 30 minutes environ[10].

Relation commerciale avec Ryanair[modifier | modifier le code]

Ryanair a connu une exploitation croissante sur la base de Marseille Marignane. La mise en examen par le parquet d'Aix-en-Provence pour travail dissimulé marquera pourtant un arrêt dans le développement de l’activité de Ryanair à Marseille[11]. La compagnie a en effet décidé de fermer sa base de Marseille suite à cette ouverture d’enquête, tout en maintenant une dizaine de lignes via le terminal aéroportuaire low cost (MP2) de l’aéroport de Marseille.

Selon le site Aérobuzz, le montant des subventions concernant l’aéroport de Marseille serait estimé à 10 € par passager, soit une somme totale représentant 2,7 M€ entre 2006 et 2007[12].

En 2013, en France, Ryanair est condamnée à payer plus de 8 millions d'euros[13] de dommages et intérêts, pour avoir enfreint le droit social français à l'aéroport de Marseille[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]