Aéroport de Bergerac-Dordogne-Périgord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bergerac Dordogne Périgord
Image illustrative de l'article Aéroport de Bergerac-Dordogne-Périgord
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Dordogne
Ville Bergerac
Coordonnées 44° 49′ 28″ N 0° 31′ 14″ E / 44.82444, 0.52056 ()44° 49′ 28″ Nord 0° 31′ 14″ Est / 44.82444, 0.52056 ()  
Superficie 145 ha
Altitude 52 m (171 ft)

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

(Voir situation sur carte : Dordogne)
Bergerac Dordogne Périgord

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bergerac Dordogne Périgord
Pistes
Direction Longueur Surface
10/28 2 205 m (7 234 ft) Revêtue
10/28 770 m (2 526 ft) Non revêtue
Informations aéronautiques
Code AITA EGC
Code OACI LFBE
Nom cartographique BERGERAC
Type d'aéroport Civil, ouvert à la CAP
Gestionnaire SASU Aéroport Bergerac Dordogne Périgord
Site web aéroport Consulter
Cartes SIA VAC - IAC - ARR/DEP

L’aéroport de Bergerac - Roumanière (code AITA : EGC • code OACI : LFBE) également dénommé commercialement Aéroport Bergerac Dordogne Périgord, est un aéroport civil, ouvert à la circulation aérienne publique (CAP)[1], situé à 3 km au sud-sud-est de Bergerac en Dordogne (région Aquitaine, France).

Il est utilisé pour le transport aérien (national et international) et pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme (aviation légère et hélicoptère). Sa gestion est assurée par la SASU Aéroport Bergerac Dordogne Périgord créée par la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Dordogne.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’aéroport est créé à la fin des années 1930. Les mouvements d’avions civils et militaires se font de plus en plus nombreux jusqu’à mai 1969, date à laquelle sont instaurés les premiers vols journaliers en direction de Paris. Les premières lignes internationales ouvrent en mars 2002, l’aéroport passant ainsi de 16 000 passagers par an à près de 260 000 en 2010.

De 2006 à 2009, cet aéroport a été intégralement réorganisé, unifié et restructuré par l’agence parisienne Aurel et Laurent Architectes. Une identité propre à cette aérogare a été développée par la création d’une "péninsule de liaison", entre les halls départs et arrivées, et l’utilisation de larges surfaces de verre teinté, déclinant des teintes bleue et orange. L’aérogare a été agrandi pour permettre de larges points de vue sur les collines de Monbazillac. L’ensemble des mises aux normes de sûreté aéroportuaire ont été effectuées lors de ce chantier. La surface initiale a été pratiquement doublée lors des travaux.

Installations[modifier | modifier le code]

Piste(s)[modifier | modifier le code]

L’aérodrome dispose de deux pistes orientées est-ouest (10/28) :

  • une piste bitumée longue de 2 205 mètres et large de 45. Elle est dotée :
    • d’un balisage diurne et nocturne (feux basse et haute intensité),
    • d’un indicateur de plan d’approche (PAPI) pour chaque sens d’atterrissage,
    • d’un système d’atterrissage aux instruments (ILS/DME) pour le sens d’atterrissage 28 ;
  • une piste en herbe longue de 770 mètres et large de 60, réservée aux avions basés.

Prestations[modifier | modifier le code]

L’aérodrome est contrôlé et dispose d’un service automatique de diffusion (ATIS) et d’une aire à signaux (ASI). Les communications s’effectuent sur les fréquences de 127,475 MHz pour l’ATIS, de 119,275 MHz pour l’approche et de 119,800 MHz pour la tour. Il est agréé pour le vol à vue (VFR) de nuit et le vol aux instruments (IFR).

S’y ajoutent :

  • des aires de stationnement pour l’aviation commerciale et générale ;
  • une aérogare passagers de 3 000 m2 ;
  • des hangars ;
  • une station d’avitaillement en carburant (100LL et Jet A1) ;
  • un restaurant[2].

Activités[modifier | modifier le code]

L'aéroport reçoit régulièrement des vols charter à destination de Funchal, sur l'ile de Madère, Palerme en Sicile et Dubrovnik en Croatie (liste non exhaustive)

Transport aérien[modifier | modifier le code]

Compagnie aérienne Destinations
Flybe Southampton
Période Estivale: Exeter, Londres Gatwick, Édimbourg, Birmingham
Jet2.com Période Estivale: Leeds/Bradford
Ryanair Londres Stansted
Période Estivale: Bristol, Bruxelles Charleroi, East Midlands, Liverpool, Weeze/Dusseldorf, Nottingham
Transavia.com Rotterdam
Twin Jet Paris-Orly

Loisirs et tourisme[modifier | modifier le code]

  • Aéroclub de Bergerac

Statistiques[modifier | modifier le code]

Évolution du nombre de passagers[3]
Passagers 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Passagers locaux 16 682 16 379 61 715 115 978 204 009 233 760 269 630 254 429 294 700 274 658 259 723 288 999 248 393 286 226
- Internationaux 662 260 48 788 102 023 190 515 230 568 269 148 254 092 294 555 274 188 256 479 287 338 246 786 284 020
- Nationaux 16 020 16 119 12 927 13 955 13 494 3 192 482 337 145 470 3 244 1 661 1 607 2 206
Transit 3 269 3 555 1 287 159 682 7 0 0 0 0 0 0 0 0
Total 19 951 19 934 63 002 116 137 204 691 233 767 269 630 254 429 294 700 274 658 259 723 288 999 248 393 286 226

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des aérodromes dont la création et la mise en service ont été autorisées, liste no 1 : Aérodromes ouverts à la circulation aérienne publique (Journal officiel no 0159 du 10 juillet 2012, p. 11268)
  2. N.B. : les informations aéronautiques contenues dans cette section sont citées sans garantie de mises à jour régulières. Seules les informations publiées par le Service de l'information aéronautique (SIA) et/ou le gestionnaire de l’aérodrome peuvent être utilisées pour la navigation aérienne.
  3. Statistiques de l’aéroport Bergerac Dordogne Périgord sur le site de l’Union des aéroports français (UAF)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]