Aérodrome de La Ferté-Alais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Ferté-Alais
L’aérodrome de la Ferté-Alais
L’aérodrome de la Ferté-Alais
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Essonne
Ville La Ferté-Alais
Date d'ouverture 14 juin 1946
Coordonnées 48° 29′ 58″ N 2° 19′ 48″ E / 48.49944, 2.33 ()48° 29′ 58″ Nord 2° 19′ 48″ Est / 48.49944, 2.33 ()  
Altitude 138 m (454 ft)

Géolocalisation sur la carte : Essonne

(Voir situation sur carte : Essonne)
La Ferté-Alais

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
La Ferté-Alais
Pistes
Direction Longueur Surface
10/28 1 033 m (3 389 ft) Non revêtue
Informations aéronautiques
Code AITA -
Code OACI LFFQ
Nom cartographique LA FERTE ALAIS
Type d'aéroport Agréé à usage restreint
Gestionnaire SCI Aérodrome Salis
Cartes SIA VAC

L’aérodrome de La Ferté-Alais (code OACI : LFFQ) est un aérodrome agréé à usage restreint[1], situé sur les communes de Cerny et d’Itteville à 2 km au nord-nord-ouest au nord de La Ferté-Alais dans l’Essonne (région Île-de-France, France).

Il est utilisé pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme (aviation légère et hélicoptère).

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale, Jean-Baptiste Salis mit sa propriété de Cerny à la disposition du commandement anglais. Le futur aérodrome commença son histoire sous le nom de code « BINIOU ».

L’aérodrome est officiellement créé le par arrêté du ministère des Travaux Publics et des Transports.

En 1947, l’aérodrome est classé privé agréé avec restriction. Jean-Baptiste Salis remonte des ateliers pour se consacrer à la reconstitution et à la restauration d’avions historiques notamment pour le Musée de l'air et de l'espace.

L’aérodrome devint en parallèle un site important de vol à voile.

Installations[modifier | modifier le code]

L’aérodrome dispose d’une piste en herbe orientée est-ouest (10/28), longue de 1 033 mètres et large de 90.

L’aérodrome n’est pas contrôlé. Les communications s’effectuent en auto-information sur la fréquence de 129,750 MHz.

S’y ajoutent :

L'aérodrome abrite de nombreux avions historiques dont un exemplaire des très prestigieux C-47, B-17 et Junkers Ju 52. Cinq avions Morane-Saulnier classés au titre des monuments historiques y sont également basés[3].

Activités[modifier | modifier le code]

Chaque année, le samedi et le dimanche de la Pentecôte, l’amicale Jean-Baptiste Salis organise un meeting aérien baptisé « Le temps des Hélices », qui met en scène de nombreux avions anciens venus de toute l’Europe. Ce meeting reçoit également la participation régulière de la Patrouille de France. Bernard Chabbert, commentateur de la manifestation, et Gilbert Courtois[4], concepteur sonore ou sound designer, forment un duo lié à cet évènement.

Tous les ans en juin, depuis 1993, l'aérodrome reçoit pendant un week-end l'évènement « La Locomotion en Fête », qui rassemble plus de 1 500 véhicules plus ou moins anciens du XXe siècle, de toutes catégories : voitures, camions, motos, engins agricoles, engins militaires, chars, tracteurs, véhicules de pompier et de police, etc. Cette grande exposition s'accompagne de nombreux stands et animations[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des aérodromes dont la création et la mise en service ont été autorisées, liste no 3 : Aérodromes agréés à usage restreint (Journal officiel du 27 mai 2010, p. 9575)
  2. N.B. : les informations contenues dans cette section sont susceptibles d’être modifiées sans préavis par le Service de l'information aéronautique (SIA) et/ou le gestionnaire de l’aérodrome.
  3. Philippe Chetail, « Les Morane-Saulnier de la Ferté-Alais inscrits aux Monuments Historiques », 6 janvier 2012, sur le site Aerobuzz.fr. Consulté le 24 mars 2014.
  4. Gilbert Courtois : chasseur de sons, article du 12 juillet 2011, sur franceculture.fr, consulté le 3 septembre 2013.
  5. Site de La Locomotion en Fête, sur locomotion-en-fete.com. Consulté le 18 mai 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]