9 × 39 mm russe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cartouche russe de 9x39 mm fut créée dans les années 1980 (à l'époque soviétique) afin de fournir aux Spetsnaz une munition pour arme automatique dotée d'un pouvoir plus vulnérant que celle de 7.62x39 mm subsonique (nommée 7.62x39 US, pour "Umenshennaya Skorost", "Basse Vitesse") utilisée dans des variantes d'AK-47/AKM équipées de silencieux détachables, la faible vélocité diminuant fortement la puissance d'arrêt de la balle.

Une nouvelle munition fut extrapolée à partir de la 7.62x39 mm: le projectile fut élargi, passant d'un diamètre de 7.62 à 9 mm, alourdi et profilé. Initialement, deux variantes furent créées :

  • La cartouche SP-5, à balle standard à noyau de plomb pour tirs de précision,
  • La cartouche SP-6, à noyau d'acier durci, perforante.

Deux armes (très similaires entre elles) furent créées spécifiquement pour cette nouvelle munition:

Ces deux fusils sont basés sur le principe de l'AK-47 et dotés d'un silencieux intégral (tenant lieu de canon), celui-ci permet de rendre imperceptible la détonation à une distance de 50m. La portée effective de ces armes ne dépasse pas 400 m (à titre de comparaison, le Dragunov SVD permet des tirs deux fois plus longs).

Depuis la chute de l'URSS, d'autres armes chambrant la 9x39 mm ont fait leur apparition en Russie afin de tirer parti du fort pouvoir d'arrêt de la munition; en effet, aucun de ces fusils n'est équipé de silencieux de manière permanente :

Références[modifier | modifier le code]