99 Cent II Diptych

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

99 cent est un diptyque photographique réalisé en 1999 à Los Angeles par le photographe allemand Andreas Gursky[1]. Il s'agit d'une des photographies les plus chères du monde.

Description[modifier | modifier le code]

99 cent est l'une des plus grandes photographies au monde[réf. nécessaire] : elle mesure 207 centimètres de hauteur et 307 centimètres de largeur.

Sur cette œuvre, on peut voir un supermarché avec des rayons et de nombreux produits très colorés, ce qui attire le regard. Non seulement les produits sont colorés, mais on peut aussi s'apercevoir que chaque prix se finit par 99 cents. Une dénonciation de la société de consommation pourrait être exprimée, puisque de nos jours il est très courant de voir à chaque fin de prix 99 cents/centimes.

On peut voir aussi sur cette photographie des personnes qui paraissent très petites par rapport au supermarché, mais aussi de couleurs unies et neutres, ce qui les différencie des rayonnages. Malgré cela, on a l’impression que la société de consommation domine quelque part le consommateur,[interprétation personnelle]une société de consommation qui épie nos moindres faits et gestes de par l'angle que Andreas Gursky a adopté, un angle proche de celui d'une caméra de surveillance. L'œuvre ne dénonce pas seulement une société de consommation omniprésente mais est aussi une dénonciation de la société de surveillance.[interprétation personnelle]

La photographie est construite comme un dessin d'architecture avec les rayons horizontaux du supermarché perpendiculaires à ses colonnes verticales[1].

Prix de vente[modifier | modifier le code]

Elle est devenue la photographie la plus chère du monde lors d'une vente chez Sotheby's le 7 février 2007, où elle a été adjugée pour 3,34 millions de dollars. La vente d'un autre tirage à New York en mai 2006 avait rapporté 2,25 millions, et un troisième tirage avait été vendu 2,48 millions par une galerie new-yorkaise en novembre de la même année[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b The National Museum of Art, Osaka, Andreas Gursky (2014), Liste des oeuvres exposées (en) et (jp) (4 p.)
  2. (en) The first $3M photograph, par David Schonauer, PopPhoto.com, 7 mars 2007.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Rittau, Andreas Gursky et la photographie allemande. Le produit in situ : analyse de 99 cent, Semiotica 166 (2007), p. 97-105

Liens externes[modifier | modifier le code]