84, Charing Cross Road (livre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

84, Charing Cross Road, paru en 1970, est un recueil épistolaire de la correspondance entretenue à partir de 1949 entre Helene Hanff, auteur américaine et principalement Franck Doel, un employé de la librairie Marks & Co., située au no 84 de la rue Charing Cross Road à Londres, échange qui s'interrompra en 1968 avec la mort de ce dernier.

Résumé[modifier | modifier le code]

Auteur de livres pour la jeunesse établie à New-York et passionnée de littérature anglaise, Helene Hanff prend contact, par le biais d'une petite annonce trouvée dans un journal, avec la librairie Marks & Co. de Londres, spécialisée dans la recherche de livres anciens et épuisés. Un des employés de cette enseigne, Franck Doel, répond à ses premières requêtes et deviendra très vite son interlocuteur privilégié.

Helene Hanff inséra également dans le recueil des lettres de la part de l'entourage de Franck Doel, qui la remercient pour l'envoi de colis alimentaires, Londres étant soumise à cette époque à un rationnement sévère.

On assiste au fil des lettres à un changement de ton de la part des deux correspondants, Helene Hanff laissant paraître assez vite sa nature exubérante de femme active New-yorkaise tandis que Franck Doel, tout d'abord plus réservé, laisse transparaître sa sympathie à mesure que les échanges progressent.

La dernière lettre, datée de 1968, est écrite par Nora Doel, la femme de Franck Doel, qui annonce à Hélène Hanff le décès de son mari des suites d'une appendicite.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liste non-exhaustive des ouvrages cités par Helene Hanff et Franck Doel au cours de leurs échanges (classée par ordre alphabétique d'auteur) :

La Duchesse de Bloomsbury Street[modifier | modifier le code]

Malgré le souhait formulé plusieurs fois à l'occasion de la correspondance qu'elle entretint avec Franck Doel de venir visiter Londres, Helene Hanff ne put tenir cette promesse avant la mort de ce dernier, décès qui ajouté à celui de Marks, l'un des fondateurs de la librairie Marks & Co., précipitera la fermeture de cette dernière. Elle entreprendra finalement le voyage en 1971 et en publiera le récit en 1973 sous le titre La Duchesse de Bloomsbury Street.

Adaptations[modifier | modifier le code]

84, Charing Cross Road a fait l'objet d'une adaptation cinématographique en 1987, 84 Charing Cross Road, avec Anne Bancroft et Anthony Hopkins dans les rôles principaux.

Une adaptation théâtrale de Serge Hazanavicius a vu le jour en 2010. Elle est mise en scène par Bernard Yerlès avec dans les rôles-titre Philippe Bombled et Laetitia Reva[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Espace Michel-Simon, « Espace Michel-Simon - Noisy-le-Grand - 84 Charing Cross Road », sur www.espacemichelsimon.fr (consulté le 2 juin 2013)