805

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
802 803 804  805  806 807 808

Décennies :
770 780 790  800  810 820 830
Siècles :
VIIIe siècle  IXe siècle  Xe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 805 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]


Europe[modifier | modifier le code]

  • 6 janvier : la chapelle palatine d'Aix-la-Chapelle est consacrée par le pape Léon III[4].
  • Mai : découverte d'un complot contre l'émir de Cordou Al-Hakam Ier. 72 notables sont crucifiés. La répression entraine une forte émotion. Révoltes de la population de Cordoue entre 805 et 818[5].
  • 20 avril : Charlemagne célèbre la fête de Pâques à Aix-la-Chapelle[6].
    • Le kapkhan Théodore, un prince avar convertit au christianisme, se rend à Aix-la-Chapelle pour implorer Charlemagne de lui accorder un territoire à l’Ouest de la Raab, afin qu’il puisse installer son peuple à l’abri des agressions slaves. Quelques mois plus tard, un autre prince avar, qui prétend au titre de khagan, envoie des ambassadeurs à l’empereur pour lui demander de confirmer son autorité sur l’ensemble du peuple avar. Il l’obtient à condition de se faire baptiser, ce qu’il fait en prenant le nom d’Abraham. Le khanat avar, réduit à ses possessions occidentales, résiste quelque temps sous la protection franque, puis se désagrège devant l’expansion bulgare et slave[7].
    • Les Francs font la conquête de la Bohême (fin en 806). Charles le Jeune mène une première expédition contre les Tchèques et assiège leur citadelle de Canburg (cs). Le prince tchèque Lech est tué[8].
  • Juillet : Charlemagne quitte Aix. Il passe par Thionville et Metz pour aller chasser dans les Vosges à Champ près de Bruyères où son fils Charles le rejoint après sa campagne en Bohême[6].
  • 24 décembre[9] : double capitulaire de Thionville en faveur de la paix intérieure.
    • Interdiction de l’importation d’armes (épées, cuirasses) en pays slaves, avar et normands[10].
    • Ordonnance rendant obligatoire le port de la brunia (coûteuse veste de cuir couverte d’écailles métalliques) pour ceux qui ont au moins douze familles de paysans travaillant pour eux[11].
    • Seul ceux qui ont au moins quatre familles d’esclaves ou de fermiers sont tenus d’effectuer le service militaire à leur frais. Les autres doivent s’organiser pour équiper un combattant[6] (par exemple un combattant pour quatre paysans libres en 808).
    • Première mention de la ville de Magdebourg qui devient un comptoir commerçant des Francs avec les Slaves. Une dizaine de postes avancés sont établis sur la frontière qu’il est interdit aux marchands de franchir (Bardowick, Skaesla, Magdebourg, Erfurt, Hallstadt, Forchheim, Premberg, Ratisbonne et Lorch). Leur trafic est contrôlé[10].
    • Charlemagne tente vainement de centraliser la frappe des monnaies au palais[10].
  • Après le 25 décembre[12] : Ambassade de Venise pour se placer sous la protection de Charlemagne. Pépin d'Italie annexe la Vénétie et l’Istrie sur Byzance[13].


  • Révolte des Berbères de Mérida contre l'émir de Cordou Al-Hakam Ier menée par Asbagh ibn Wansus[5].
  • Révolte des Slaves contre Byzance, aidés par la flotte arabe dans la région de Patras[14] (fin en 807).
  • La flotte musulmane ravage Chypre[15].
  • Famine dans l'empire carolingien (805/806). En décembre, l’empereur ordonne que l’on vende le blé à bas prix et que chacun tâche de nourrir ses gens. Il interdit toute exportation de denrées alimentaires hors de l’empire[16]. Des prières collectives et des jours de jeûne sont imposés.

Naissances en 805[modifier | modifier le code]

Décès en 805[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ju-Neng Yao, traduit par Robert Des Rotours Histoire de Ngan Lou-chan Presses universitaires de France, 1962
  2. Seiichi Iwao,Teizō Iyanaga Dictionnaire historique du Japon, Volume 2 Maisonneuve & Larose, 2002 (ISBN 978-2-7068-1632-1)
  3. Sailendra Nath Sen Ancient Indian History and Civilization New Age International, 1999 (ISBN 978-81-224-1198-0)
  4. Pierre Devambez Histoire de l'art : L'Europe medievale Gallimard, 1961
  5. a et b Évariste Lévi-Provençal Histoire de l'Espagne musulmane, Volume 1 Maisonneuve & Larose, 1999 (ISBN 978-2-7068-1386-3)
  6. a, b et c Jean-Baptiste Honoré Raymond Capefigue Charlemagne, Volumes 1-2 N.-J. Gregoir, 1842
  7. Amédée Thierry Histoire d'Attila et de ses successeurs Didier, 1856
  8. Louis-Gabriel Du Buat-Nancay Histoire ancienne des peuples de l'Europe, Volume 12 Desaint, 1772
  9. [1]
  10. a, b et c Stéphane Lebecq Marchands et navigateurs frisons du haut Moyen Âge, Volume 2 Presses Univ. Septentrion, 1983 (ISBN 978-2-85939-198-0)
  11. Jacob Nicolas Moreau Principes de morale, de politique et de droit public Imprimerie Royale, 1778
  12. Société de l'histoire de France, Volume 19 1840
  13. Henri Pirenne, Mahomet et Charlemagne, Paris, Presses Universitaires de France,‎ 1937 (lire en ligne)
  14. Éric Limousin 100 Fiches d'histoire du Moyen Age : Byzance et le monde musulman Editions Bréal, 2005 (ISBN 978-2-7495-0558-9)
  15. Charles Diehl, Georges Marçais Le monde oriental de 395 à 1081 Presses universitaires de France, 1944
  16. Henri Martin Histoire de France Furne, 1865