73e régiment d'infanterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
73e régiment d’infanterie
Insigne régimentaire du 73e régiment d’infanterie.
Insigne régimentaire du 73e régiment d’infanterie.

Période 1674
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Régiment
Rôle Infanterie
Garnison Lille
Inscriptions
sur l’emblème
Jemmapes 1792
Gênes 1800
Sébastopol 1855
Solférino 1859
Verdun 1916
Flandres 1917
l'Aisne 1918
Anniversaire Saint-Maurice
Fourragères Aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918
Décorations Croix de guerre 1914-1918
trois palmes
insigne de béret d'infanterie
Uniforme du régiment par decret d'application de 15 janvier 1792

Le 73e régiment d'infanterie est un régiment français dont la tradition remonte à 1674.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]


  • 1939 : 73e régiment d’infanterie.

Colonels / Chefs de brigade[modifier | modifier le code]

  • 1939 : lieutenant-colonel Terrier

Historique des garnisons, combats et batailles du 73e RI[modifier | modifier le code]

Ancien Régime[modifier | modifier le code]

Guerres de la Révolution et de l'Empire[modifier | modifier le code]

1815 à 1848[modifier | modifier le code]

Second Empire[modifier | modifier le code]

1870 à 1914[modifier | modifier le code]

Le 73e régiment est stationné à Béthune et à Aire-sur-la-Lys.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Casernement en 1914 : Béthune ; Hesdin ; Aire-sur-la-Lys. À la 3e brigade ; 2e division d'infanterie ; 1er corps d’armée.

À la 2e division d'infanterie d'août 1914 à novembre 1916 puis à la 51e division d'infanterie de novembre 1916 jusqu'en novembre 1918. Il est commandé par le colonel Bernard

1914[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]

  • Champagne
  • Région de Saint Mihiel
  • Aisne
  • Eparges

1916[modifier | modifier le code]

1917[modifier | modifier le code]

1918[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Formé le 7 septembre 1939 sous les ordres du Lieutenant-Colonel Terrier, il appartient à la 2e division d’infanterie. Région militaire, Centre mobilisateur d'infanterie; réserve A RI type NE ; il est mis sur pied par le CMI 11.

Drapeau[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[5] :

Fourragère aux couleurs de la Croix de guerre 1914-1918

73e régiment d'infanterie de ligne - drapeau.svg

Décorations[modifier | modifier le code]

Sa cravate est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 Photo Croix de guerre recto.jpg avec trois citations à l'ordre de l'armée.

il a le droit au port de la fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918.

Personnalités ayant servi au sein du régiment[modifier | modifier le code]

Sources et Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • À partir du Recueil d'Historiques de l'Infanterie Française, Général Andolenko - Eurimprim 1969.
  • Historique du 73e régiment d'Infanterie pendant la guerre 1914-1918, Imprimerie Berger-Levrault, Nancy-Paris-Strazbourg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. French Infantry Regiments and the Colonels who Led Them: 1791 to 1815 sur napoleon-series.org
  2. Joseph François Delpéré de Cardaillac, baron de Saint-Paul, chevalier de la Légion d'Honneur sur Généanet
  3. (fr) UNIQUEMENT CARTES DE LA BATAILLE DES MARAIS DE SAINT-GOND
  4. (fr) chtimiste.com
  5. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Média:Citation_a_l'ordre_de_l'armee_maurice_debaene_73_RI.JPG