71e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
71e division d’infanterie
71. Infanterie-Division
Image illustrative de l'article 71e division d'infanterie (Allemagne)

Période 26 août 1939 – Mai 1945
Pays Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Surnom Kleeblatt-Division (division du trèfle)
Glückhafte Division
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 71e division d'Infanterie (en allemand : 71. Infanterie-Division ou 71. ID) est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Création[modifier | modifier le code]

La 71e division d'Infanterie est formée le 26 août 1939 à Hildesheim dans le Wehrkreis XI en tant qu'élément de la 2. Welle (2e vague de mobilisation).

Au printemps 1942, après une période de repos en France, la division est affectée au 51e corps d'armée de la 6e armée. Elle participe à la seconde bataille de Kharkov puis à l'opération Fall Blau où elle participe aux combats dans la boucle de Don et parvient à Stalingrad ans les premiers jours de septembre.

Durant le mois de septembre 1942, l'unité est très impliquée dans la première phase de Stalingrad pendant laquelle elle livre de très durs combats pour le contrôle du centre ville (gare centrale, débarcadère principal, maison des spécialistes, maison Pavlov). C'est la première unité à briser la défense soviétique et elle n'est arrêtée qu'in extremis par l'intervention de la 13e division de fusiliers de la garde. Elle en ressort de ces combats totalement épuisée : début octobre il ne lui reste pas plus d'un tiers de son effectif combattant. Dès lors elle ne participera plus aux opérations offensives et prend en charge la défense du secteur sud de la ville.

Elle est encerclée dans la ville par l'opération Uranus et disparaît suite à la capitulation des forces allemandes du maréchal Paulus le 2 février 1943.

Elle est reconstituée par la suite le 17 février 1943 au Danemark.
Transférée en Italie en septembre 1943, la division est virtuellement détruite à Monte Cassino en mai 1944. Les survivants de la division capitulent devant les forces britanniques à Saint-Guy en Autriche en mai 1945.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
26 août 1939 - 14 octobre 1939 Generalmajor Wolfgang Ziegler
15 octobre 1939 - 10 octobre 1940 Generalleutnant Karl Weisenberger
10 octobre 1940 - 15 février 1941 Generalmajor Dr Phil. Friedrich Altrichter
15 février 1941 - 28 mars 1941 Generalmajor Friedrich Herrlein
28 mars 1941 - 25 janvier 1942 Generalleutnant Alexander von Hartmann
25 janvier 1942 - 1er avril 1942 Oberst Max Schrank
1er avril 1942 - 26 janvier 1943 Generalleutnant Alexander von Hartmann
26 janvier 1943 - 31 janvier 1943 Generalmajor Dipl. Ing. Fritz Roske
? 1943 - ? 1943 Generalmajor von Papenau
15 mars 1943 - 10 janvier 1945 Generalleutnant Wilhelm Raapke
10 janvier 1945 - ? 1945 Generalmajor Eberhard von Schuckmann

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Mur de l'Ouest : septembre 1939-mai 1940
  • France : mai 1940-juin 1941
  • Front de l'Est, secteur Sud : juin 1941-octobre 1941
  • France : octobre 1941-avril 1942
  • Front de l'Est, secteur Sud : avril 1942-octobre 1942
  • Stalingrad : octobre 1942-janvier 1943
  • Danemark : mars 1943-août 1943
  • Slovénie : août 1943-septembre 1943
  • Italie : septembre 1943-décembre 1944
  • Hongrie et Autriche : décembre 1944-mai 1945

Ordres de batailles[modifier | modifier le code]

1939
  • Infanterie-Regiment 191
  • Infanterie-Regiment 194
  • Infanterie-Regiment 211
  • Aufklärungs-Abteilung 171
  • Artillerie-Regiment 171
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 171
  • Panzerabwehr-Abteilung 171
  • Nachrichten-Abteilung 171
  • Versorgungseinheiten 171
  • Aufklärungs-Abteilung 171
  • Infanterie-Divisions-Nachrichten-Abteilung 171
  • Infanterie-Divisions-Nachschubführer 171 mit z kleinen Kraftwagen-Kolonnen und 4 Fahrkolonnen
  • Sanitätskompanien 1. und 2. / 171
  • Feldlazarett 171
  • Krankenkraftwagenzüge 1. und 2. / 171
  • Nachschub-Kompanie 171
  • Werkstatt-Kompanie 171
  • Schlächterei-Kompanie 171
  • Veterinär-Kompanie 171
  • Bäckerei-Kompanie 171
  • Feldpostamt 171
1942
  • Grenadier-Regiment 191
  • Grenadier-Regiment 194
  • Grenadier-Regiment 211
  • Radfahr-Abteilung 171
  • Artillerie-Regiment 171
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 171
  • Panzerjäger-Abteilung 171
  • Nachrichten-Abteilung 171
  • Versorgungseinheiten 171
1943-1945
  • Grenadier-Regiment 191
  • Grenadier-Regiment 194
  • Grenadier-Regiment 211
  • Füsilier-Bataillon 171
  • Artillerie-Regiment 171
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 171
  • Panzerjäger-Abteilung 171
  • Nachrichten-Abteilung 171
  • Feldersatz-Bataillon 171
  • Versorgungseinheiten 171

Décorations[modifier | modifier le code]

Des membres de cette division ont été récompensé à titre personnel pour leurs faits de guerre :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]