709e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
709e Division d'Infanterie
709. Infanterie-Division
Image illustrative de l'article 709e division d'infanterie (Allemagne)

Période Avril 194130 juin 1944
Pays Flag of German Reich (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division d'Infanterie
Rôle Occupation
Garnison France
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 709e division d'infanterie (en allemand: 709. Infanterie-Division ou 709. ID) est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

La 709e division d'infanterie, unité sous-équipée et aux effectifs pléthoriques, est formée le 2 mai 1941, en tant que division statique d'occupation dans le Wehrkreis IX en tant qu'élément de la 15. Welle (15e vague de mobilisation).

Elle ne comprend que des hommes âgés et inaptes au combat en première ligne et est formée afin de remplir des fonctions spécifiquement statiques de troupe de garnison en territoire occupé et plus spécialement en France. En novembre de la même année, elle est envoyée en Bretagne subordonnée au XXV. Armeekorps de la 7. Armee du Heeresgruppe D.

Opérations[modifier | modifier le code]

Au printemps 1943, elle est réinstallée à Cherbourg, dans la presqu'île du Cotentin et passe sous le giron de la LXXXIV. Armeekorps, toujours de la 7. Armee. Bien que renforcée, le 6 octobre 1943, par l'arrivée du 919e régiment d'infanterie, appartenant jusqu'alors à la 242e division d'infanterie, la 709e n'en demeure pas moins une unité aux effectifs trop faibles et surtout trop âgés : en 1944, l'âge moyen de ses hommes s'élève à 36 ans.
Il n'en demeure pas moins que lors des combats qui suivirent suite au débarquement allié du 6 juin 1944, cette division de seconde zone combat avec efficacité et courage contre un adversaire autrement plus puissant et défend la « forteresse » de Cherbourg jusqu'au 30 juin, jour où son officier commandant, le Generalleutnant (=général de division) Karl-Wilhelm von Schlieben se rend aux forces américaines.

La division est officiellement dissoute le 26 juillet 1944.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
3 mai 1941 - 15 juillet 1942 Generalmajor Arnold von Beßel
15 juillet 1942 - 15 mars 1943 Generalleutnant Albin Nake
15 mars 1943 - 1er juillet 1943 General der Artillerie Curt Jahn
1er juillet 1943 - 12 décembre 1943 Generalmajor Eckkard von Geyso
12 décembre 1943 - 23 juin 1944 Generalleutnant Karl-Wilhelm von Schlieben

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Allemagne : Mai 1941 - Juin 1941
  • France : Juin 1941 - Juin 1944

Ordre de bataille[modifier | modifier le code]

1941
  • Infanterie-Regiment 729
  • Infanterie-Regiment 739
  • Artillerie-Abteilung 669
  • Pionier-Kompanie 709
  • Nachrichten-Kompanie 709
  • Versorgungseinheiten 709
1943-1944
  • Festungs-Grenadier-Regiment 729 (régiment de grenadiers de forteresse)
  • Festungs-Grenadier-Regiment 739
  • Grenadier-Regiment 919 (régiment de grenadiers)
  • Artillerie-Abteilung 669 (bataillon d'artillerie)
  • Pionier-Bataillon 709 (bataillon du génie)
  • Panzerjäger-Abteilung 709 (bataillon de chasseurs de chars)
  • Nachrichten-Abteilung 709 (bataillon de transmissions)
  • Versorgungseinheiten 709 (Unités divisionnaires)

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

  • Samuel W. Mitcham, Hitler's Legions, Leo Cooper, Londres

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]