61 Virginis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 13h 18m 24.3s, −18° 18′ 40.3″

61 Virginis

alt=Description de l'image 61 Vir as seen with a 12.5" telescope with a field of view of 45.1 arcminutes.jpg.

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 13h 18m 24,3s
Déclinaison −18° 18′ 40,3″
Constellation Vierge
Magnitude apparente 4,74
Caractéristiques
Type spectral G5-6 V
Indice U-B 0,26
Indice B-V 0,71
Indice R-I ?
Indice J-K ?
Variabilité Aucune
Astrométrie
Vitesse radiale -8,2 km/s
Mouvement propre μα = -1 069,90 mas/a
μδ = -1 063,78 mas/a
Parallaxe 117,35 ± 0,69 mas
Distance 27,8 ± 0,2 al
(8,52 ± 0,05 pc)
Magnitude absolue 5,07
Caractéristiques physiques
Masse 0,96 M
Rayon 0,94 R
Gravité de surface (log g) 4,5
Luminosité 0,78 L
Température 5 604 K
Métallicité 93-95 % du Soleil
Rotation < 17 km/s
Âge 6,1 à 6,6×109 a

Autres désignations

HD 115617, HR 5019, GJ 506, BD+17 3813, LHS 349, LTT 5111, GCTP 3039.00, SAO 157844, FK5 1345, LFT 990, HIP 64924.

61 Virginis est une étoile située à 27,8 années-lumière de la Terre dans la constellation de la Vierge. Il s'agit d'une des étoiles les plus proches du système solaire.

C'est une naine jaune de la séquence principale et de type spectral G5. Sa taille est d'environ 94 % de celle du Soleil et sa luminosité de 78 %. Il s'agit donc d'une étoile très similaire au Soleil. La zone habitable de la planète se situe à environ 0,9 ua.

Elle faisait partie des 100 étoiles prioritaires comprises dans le projet Terrestrial Planet Finder de la NASA (annulé en 2011) qui avait pour objectif de détecter et d'étudier des planètes telluriques.

Détails[modifier | modifier le code]

Son âge est estimé entre 6.1 et 6.6×109 années[1]. Il n'y a que peu d'activité dans sa chromosphère[2].

Sa gravité de surface est de 4,5[2].

Système planétaire[modifier | modifier le code]

Le 14 décembre 2009, la découvertes de trois exoplanètes orbitant autour de Virginis 61 a été annoncée. Celles-ci ont des masses allant de 5 à 25 masses terrestres[3],[4]. Leur distance à Virginis 61 est chacune plus petite que celle entre Vénus et le Soleil. Davantage de données sont nécessaires afin de confirmer la présence d'une quatrième planète[3].

Caractéristiques des planètes du système 61 Virginis
Planète Masse Demi-grand axe (Ua) Période orbitale (jours) Excentricité Rayon
61 Virginis b ≥ 5.1±0.5 M 0.050201±0.000005 4.2150±0.0006 0.12±0.11
61 Virginis c ≥ 18.2±1.1 M 0.2175±0.0001 38.021±0.034 0.14±0.06
61 Virginis d ≥ 22.9±2.6 M 0.476±0.001 123.01±0.55 0.35±0.09

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Eric E. Mamajek et Lynne A. Hillenbrand, « Improved Age Estimation for Solar-Type Dwarfs Using Activity-Rotation Diagnostics », The Astrophysical Journal, vol. 687, no 2,‎ novembre 2008, p. 1264–1293 (DOI 10.1086/591785, Bibcode 2008ApJ...687.1264M)
  2. a et b M.-N. Perrin, G. Cayrel de Strobel et M. Dennefeld, « High S/N detailed spectral analysis of four G and K dwarfs within 10 PC of the sun », Astronomy and Astrophysics, vol. 191, no 2,‎ février 1988, p. 237–247 (Bibcode 1988A&A...191..237P)
  3. a et b Auteur inconnu, 2009, « A Super-Earth and two Neptunes Orbiting the Nearby Sun-like star 61 Virginis », v1.
  4. (en) Tim Stephens, « New planet discoveries suggest low-mass planets are common around nearby stars », UCSC News, UC Santa Cruz,‎ 2009-12-14 (consulté le 2009-12-14)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :