5e Régiment du génie de combat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
5e Régiment du génie de combat
Insigne du 5e Régiment du génie de combat
Insigne du 5e Régiment du génie de combat

Pays Drapeau du Canada Canada
Branche Armée canadienne
Type Ingénieur
Effectif Cinq escadrons personnes
Fait partie de 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada
Devise Ubique (Partout) (Latin)
Marche Wings

Le 5e Régiment du génie de combat (5RGC) est une unité régulière d'ingénieurs de combat des Forces canadiennes stationnée sur la base des Forces canadiennes Valcartier au Québec et assignée au 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada.

Cette unité est divisée en cinq escadrons :

  • 51e Escadron du Génie de campagne
  • 52e Escadron de Génie de campagne
  • 53e Escadron de Génie de campagne
  • 55e Escadron d'appui
  • 58e Escadron de Commandement et Service

Historique[modifier | modifier le code]

L'unité voit le jour sous l'appellation du 5e Escadron du génie du Canada le 1er juillet 68. Son premier commandant est le major R.G. Bryan, a sous ses ordres un effectif de 38 personnes. Les grandes tâches de cette époque sont la construction du pont Cadieux et la route du même nom ainsi que le début de la construction du pont Bouchard. En 1970, alors qu'elle est commandée par le major P.E. Corbeil, l'unité s'affaire à développer le secteur d'entraînement de la base. Le pont et la route Bouchard ainsi que la route Scapello sont terminés. À l'automne, la crise d'octobre crée des remous et oblige le gouvernement du Québec à demander l'aide des Forces canadiennes. Sous le commandement du major Corbeil, le 4 décembre 71, l'unité inaugure sa nouvelle demeure, l'édifice 323.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

5e Régiment du génie de combat sur le site du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada