5 Ocak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade 5 Ocak
Stadium.svg
Adana Demirspor vs Alanyaspor.jpg
Généralités
Nom complet
Adana 5 Ocak Stadı
Adresse
Coordonnées
Construction et ouverture
Construction
Ouverture
Utilisation
Clubs résidents
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
14 085
Dimensions
105 × 68 m

Géolocalisation sur la carte : Turquie

(Voir situation sur carte : Turquie)
Point carte.svg

Le Stade 5 Ocak est un stade de football ouvert en 1938 dans le centre ville d'Adana. Il possédait alors 60 travées et une capacité de 9 600 personnes. Son nom, 5 Ocak (5 janvier), commémore la date du traité d'Ankara, par lequel Adana est devenue définitivement turque le 5 janvier 1922.

Il a pris sa forme actuelle après les rénovations de 1975 et 1988, qui ont porté sa capacité à 22 159 places, aujourd'hui réduite à 14 085 sièges.

Le stade 5 Ocak est devenu trop petit pour la ville, et un nouveau stade doit être construit [Quand ?] en dehors du centre ville par la compagnie TOKI. Le nouveau complexe sportif aura une capacité de 45 000 places.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le stade est une propriété de la Direction Général de la Jeunesse et des Sport. Sa surface est de 37 315 m².

Il a été construit en 1938 sur une partie de la propriété un stade de football de 105 à 70 cm avec 60 couloir pour l’athlétisme[Quoi ?], 2 000 sièges couverts et 7 600 sièges non-couvert. Le terrain est une pelouse naturelle[1].

En 1975 une tribune de 700 sièges et en 1988 une tribune de 5 000 sièges ont été rajoutées et il a atteint une capacité de 21 600.

Le stade possède aussi 18 magasins de 52 m2 et un salon de 65 m2 pour tout usage. Il a un système d'éclairage pour les matchs joués la nuit.

Avec le dernier renouvellement, toutes les places debout ont été supprimées, et il ne reste plus que des places assises, ce qui réduit sa capacité à 14 085 places.

Panorama[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (tr) 5 OCAK

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]