531

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
528 529 530  531  532 533 534

Décennies :
500 510 520  530  540 550 560
Siècles :
Ve siècle  VIe siècle  VIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 531 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • 19 avril : défaite byzantine de Bélisaire à la bataille de Callinicum en Syrie sur les Perses du général Azarethes ; Bélisaire se retire à Callinicum, mais Azarethes est relevé de son commandement pour avoir subi de trop lourdes pertes et négligé de prendre Antioche[1]. L'offensive des Perses en Syrie est brisée.
  • 8 septembre : le roi sassanide de Perse Kavadh Ier, malade, désigne son fils Khosro Ier pour lui succéder (fin de règne en 579). Khosro assure son pouvoir en faisant assassiner ses frères et neveux. Pour cela il signe une trêve de trois mois avec les Byzantins[1].


  • Le mouvement collectiviste de Mazdak est écrasé en Perse à l'avénement du roi Khosro. Les mazdakites soutenaient Kawus, le fils aîné de Kavadh, plus favorable à leurs idées que Khosro son fils cadet et favori. Après une première reppression en 528-529, les chefs du mouvement sont massacrés dont Mazdak lui-même[2].
  • Le vice-roi du Yémen Esymphaïos est victime d’un coup d’État des guerriers Habachan qui le remplacent par Abraha, un chrétien originaire d’Adoulis, que Kaleb d’Aksoum reconnaît ensuite comme vice-roi, après avoir tenté sans succès de le battre[3].

Europe[modifier | modifier le code]


Naissances en 531[modifier | modifier le code]

Décès en 531[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Eduard von Muralt, Essai de chronographie byzantine : Pour servir à l'examen des annales du bas-empire et particulièrement des chronographes slavons de 395 à 1057, St. Petersbourg, Eggers,‎ 1855 (lire en ligne)
  2. Hilda Pearson, James D. Pearson, E. J. van Donzel, Encyclopédie de l'islam, BRILL,‎ 1989 (ISBN 9004088490, lire en ligne)
  3. Jean Jolly, Histoire du continent africain : De la préhistoire à 1600éditeur= Editions L'Harmattan,‎ 1996 (ISBN 2738446884, lire en ligne)
  4. J. B. Bury, History of the Later Roman Empire: From the Death of Theodosius I to the Death of Justinian, Volumes 1-2, Courier Dover Publications,‎ 1958 (ISBN 0486203999, lire en ligne)
  5. Werner Mägdefrau, Harald Rockstuhl, Vom Thüringer Königreich bis zum Ende der Sächsischen Kaiserzeit 531-1024 : Thüringen im frühen Mittelalter, Rockstuhl,‎ 2004 (ISBN 3936030987, lire en ligne)
  6. a et b José Orlandis, Historia del reino visigodo español, Madrid, Ediciones Rialp,‎ 2003 (ISBN 8432134694, lire en ligne)
  7. Ferdinand Lot, Naissance de la France, Librairie Arthème Fayard,‎ 1948, 864 p. (lire en ligne)
  8. François Martin, Les anthologies dans la Chine antique, Extrême-Orient, Extrême-Occident,‎ 2003 (lire en ligne)
  9. Edward Gibbon, The History of the Decline and Fall of the Roman Empire, Volume 3, Cosimo, Inc.,‎ 2008 (lire en ligne)
  10. Charles Le Goffic, L'âme bretonne : La Bretagne et les pays celtiques, Volume 1, PyréMonde (Ed.Régionalismes),‎ 2008 (ISBN 2846186022, lire en ligne)