51 Pegasi b

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la planète surnommée Bellérophon. Pour les homonymes, voir Bellérophon (homonymie).

Coordonnées : Sky map 22h 57m 27.98s, +20° 46′ 07.8″

51 Pegasi b
Vue d'artiste de 51 Pegasi b sur Celestia.
Vue d'artiste de 51 Pegasi b sur Celestia.
Étoile
Nom 51 Pegasi
Constellation Pégase
Ascension droite 22h 57m 27,98s
Déclinaison +20° 46′ 07,8″
Distance 15.36 ± 0.18 pc
Type spectral G2.5 IV[1]
Magnitude apparente 5,49
Planète
Type Jupiter chaud
Caractéristiques orbitales
Demi-grand axe (a) 0,0527 ± 0,0030  ua
Excentricité (e) 0,013 ± 0,012
Période (P) 4,230 785 ± 0,000 036  j
Argument du périastre (ω) 58°
Époque (τ) 2 450 001,51 ± 0,61 JJ
Caractéristiques physiques
Masse ≥ 0,472 ± 0,039  MJ
Température 1 570  K
Découverte
Découvreurs Michel Mayor et Didier Queloz
Programme ÉLODIE, T193, OHP
Méthode vitesses radiales
Date Septembre 1994 - septembre 1995 (observations)
6 octobre 1995 (annonce)
Lieu Drapeau de la France Observatoire de Haute-Provence (observations)
Drapeau de la Suisse Observatoire de Genève (traitement)
Statut confirmée[2]
Informations supplémentaires
Autre(s) nom(s) HR 8729 b
GJ 882 b
HD 217014 b
SAO 90896 b
2MASS J22572795+2046077 b
TYC 1717-02193-1 b
IRAS 22550+2030 b
BD+19 5036 b
WISE J225728.12+204608.6 b
HIP 113357 b

51 Pegasi b, en abrégé 51 Peg b, aussi informellement nommée Bellérophon[3],[2], est une planète extrasolaire (exoplanète) confirmée en orbite autour de l'étoile 51 Pegasi, une sous-géante (classe de luminosité IV) jaune (type spectral G) de magnitude apparente 5,49, située à une distance d'environ 51 années-lumière (15,36 parsecs) du Soleil, dans la direction de la constellation boréale de Pégase.

Première exoplanète découverte autour d'une étoile de la séquence principale, 51 Pegasi b constitue le prototype de la classe des Jupiter chauds.

Nomenclature[modifier | modifier le code]

Le nom officiel de la planète est 51 Pegasi b, tel que le prescrit la convention de nomenclature des exoplanètes. Non officiellement, le nom Bellérophon lui est aussi donné, d'après le héros grec qui a dompté Pégase, ce qui fait un lien avec la constellation de Pégase dans laquelle la planète se trouve.

Découverte[modifier | modifier le code]

Situation dans la constellation de Pégase.

C'est la première planète extrasolaire découverte autour d'une étoile encore « en vie » (les premières exoplanètes découvertes se trouvaient autour du pulsar PSR B1257+12). La découverte, faite par la méthode des vitesses radiales, est annoncée le 6 octobre 1995 dans la revue Nature par Michel Mayor et Didier Queloz de l'observatoire de Genève, d'après des observations qu'ils ont réalisées à l'observatoire de Haute-Provence entre septembre 1994 et septembre 1995. La planète se situe à environ 50,9 années-lumière de la Terre.

Caractéristiques physiques et orbitales[modifier | modifier le code]

Étant très proche de son étoile hôte, elle effectue une révolution complète en seulement un peu plus de quatre jours. Le fait qu'elle soit si peu éloignée de son astre parent a surpris les astrophysiciens, car ils ne s'attendaient pas à trouver une géante gazeuse aussi proche de son étoile (un vingtième de la distance Terre-Soleil). Pour cette raison, elle a été classée dans un nouveau type de planètes, les Jupiter chauds, ou Pégasides d'après le nom de cette planète, car la température est d'environ 1 000 °C.

Elle a une masse d'environ la moitié de celle de Jupiter, soit 150 fois celle de la Terre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) D. Montes, J. López-Santiago, M. C. Gálvez, M. J. Fernández-Figueroa, E. De Castro et M. Cornide, « Late-type stars members of young stellar kinematic groups – I. Single stars », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, no 1,‎ novembre 2001, p. 45-63 (DOI 10.1046/j.1365-8711.2001.04781.x, Bibcode 2001MNRAS.328...45M, arXiv astro-ph/0106537, résumé, lire en ligne [[GIF]])
  2. a et b 51 Pegasi b sur la base de données SIMBAD.
  3. « 51 Pegasi and Bellerophon » (consulté le 1er janvier 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]