517e régiment du train

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
517e Régiment du Train
Insigne régimentaire du 517e régiment du train
Insigne régimentaire du 517e régiment du train

Période 1er septembre 1944 – 23 mai 2012
Pays Drapeau de la France France
Branche armée de Terre
Type régiment du train
Garnison Châteauroux
Surnom Régiment du million d'éléphants
Couleurs vert et blanc.
Devise Solide et Sûr
Inscriptions
sur l’emblème
Indochine 1946-1954
Anniversaire Célèbre l'Empereur
Guerres Guerre d'Indochine
Décorations Croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieurs
une étoile d'argent
Commandant Colonel Mehu

Le 517e régiment du train (ou 517e RT) est un régiment dont l'origine remonte à la Seconde Guerre mondiale. Il est aujourd'hui basé à Châteauroux et est spécialisé en transport routier et de blindés. Il est dissous le avec transfert du Centre d'Instruction Elémentaire de Conduite de Déols vers Castelsarrasin.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1er septembre 1944 : Création à Rivoli (Algérie) du groupe de transport 517, formé des 178e et 179e compagnies de transport. En octobre, retour à la métropole où il assure des transports logistiques dans la région de Marseille jusqu'à sa dissolution le 1er août 1945.
  • 1er juin 1946 : Le groupe de transport 517 est recréé au Laos avec deux compagnies de transport, un détachement de circulation routière (le DCR 526) et un État-Major. Il est dissous le 1er mars 1955.
  • 1er mars 1956 : Constitution au Maroc du 517e bataillon du train, comportant trois compagnies de combat chargées de protéger les populations. En août 1956, il retrouve sa mission de transport et son nom de GT 517. En juin 1958, il rejoint l'Algérie où il est de nouveau dissous le 31 décembre 1958.
  • Été 2010 : Fermeture d'un escadron de Transport de Blindés ainsi que d'un peloton appartenant à l'Escadron de Circulation Routière en vue de la dissolution prochaine du régiment.
  • 23 mai 2012 : Cérémonie de dissolution du Régiment, les différents escadrons sont alors répartis entre les différents organisme du Train en France comme les 511e et 503e Régiments du Train.

Les chefs de corps du régiment[modifier | modifier le code]

  • 1979 - 1980 : Lieutenant-colonel Gazel
  • 1980 - 1982 : Lieutenant-colonel Tresarrieu
Insigne de béret, du Train.jpg
  • 1982 - 1984 : Lieutenant-colonel Renevier
  • 1984 - 1986 : Lieutenant-colonel le Bouteiller des Haries
  • 1986 - 1988 : Lieutenant-colonel Georges
  • 1988 - 1991 : Lieutenant-colonel Bourgin
  • 1991 - 1994 : Lieutenant-colonel Guinard
  • 1994 - 1997 : Lieutenant-colonel Chaulliac
  • 1997 - 1998 : Lieutenant-colonel Gauther
  • 1998 - 2000 : Lieutenant-colonel Bardoux
  • 2000 - 2002 : Lieutenant-colonel Buisson
  • 2002 - 2004 : Lieutenant-colonel Deroux
  • 2004 - 2006 : Lieutenant-colonel Cambournac
  • 2006 - 2008 : Colonel Laplace
  • 2008 - 2010 : Lieutenant-colonel, puis Colonel Bizet
  • 2010 - 2012 : Colonel Méhu

Étendard[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, l'inscription[1]:

517e régiment du train.drapeau.svg

Devise[modifier | modifier le code]

Solide et Sûr

Appellation secondaire[modifier | modifier le code]

"Régiment du Million d'éléphants"

Décorations[modifier | modifier le code]

sa cravate est décorée :

De la Croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieurs (une étoile d’argent pour une citation à l’ordre de la division).Croix de guerre des théâtres d’opérations extérieurs (France) du colonel Brébant.jpg


Structure[modifier | modifier le code]

  • 2 escadrons de transport blindés (ETB) ;
  • 1 escadron de circulation routière (ECR) ;
  • 1 escadron de commandement et de logistique (ECL) ;
  • 1 centre d'instruction élémentaire de conduite (CIEC) ;
  • 1 unité de réserve d'arme de régiment professionnel (à base de réservistes).

Matériel[modifier | modifier le code]

  • TRM 700/100 (véhicule lourd de transport " Toutes Roues Motrices ", 100 tonnes/700 chevaux, destiné principalement au transport du char Leclerc. Classé " Convoi Exceptionnel ") ;
  • Véhicule de transport R 390 (véhicule Renault 390 chevaux, avec remorque, destiné au transport de tous types de blindés chenillés ou à roues. Classé " Convoi Exceptionnel) ;)
  • VTL-R (véhicule de transport logistique - remorque sur route, destiné au transport de fret et ravitaillement par conteneurs) ;
  • VLTT P4 (véhicule léger tout terrain 4 X 4) ;
  • Moto Cagiva 350 cm3, destinée principalement aux escortes des convois constitués par les véhicules cités précédemment.


Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]