506e régiment d'infanterie parachutée (États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
506e Régiment d'Infanterie Parachutée
écusson du 506e RIP
écusson du 506e RIP

Période 1942–1945
1948–1949
1950–1953
1956–1984
1987—actuellement
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche United States Army
Type régiment
Rôle Infanterie héliportée
Fait partie de 101e division aéroportée
Garnison Fort Campbell
Surnom "Currahees"
Devise Currahee: "stands alone" en Cherokee (être seul)
Guerres Seconde Guerre mondiale
Guerre du Viêt Nam
Guerre en Irak
Batailles Bataille de Normandie
Opération Market Garden
Bataille des Ardennes
Commandant historique Robert Sink
Maxwell D Taylor
Anthony McAuliffe
Richard Dick Winters (2e Bataillon - Compagnie E)
Andre Lucas (2e Bataillon)

Le 506e régiment d'infanterie parachutée ou 506th Parachute Infantry Regiment (506th PIR) appartient à la 101e division aéroportée de l’United States Army.

Histoire[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le régiment fut fondé à Camp Toccoa, Géorgie, États-Unis d’où il tient son surnom, "Currahees", d’après la montagne Currahee situé dans les limites du camp. On peut traduire ce nom d’origine Cherokee par "Stands Alone" (tout seul) qui devint plus tard le slogan de l’unité. Durant la Seconde Guerre mondiale, le seul commandant du régiment fut le colonel Robert Sink. Le régiment était quelquefois appelé "Five-Oh-Sink" en référence au nombre 506 prononcé "Five-Oh-Six" en anglais. Le 10 juin 1942, le 506e PIR (Parachutiste Infantry Regiment) fut intégré à la 101e division aéroportée.

Le 506e PIR est composé de la manière suivante :
• 1st Battalion
-A (Able) Company
-B (Baker) Company
-C (Charlie) Company
-Headquarters Company
• 2nd Battalion
-D (Dog) Company
-E (Easy) Company
-F (Fox) Company
-Headquarters Company
• 3nd Battalion
-G (George) Company
-H (How) Company
-I (Item) Company
-Headquarters Company
• Service Company
• Regimental Headquarters

Le 6 juin 1944, le lieutenant Richard D. Winters pris le commandement par suppléance de la Easy Company (2nd Battalion/E Company), suite au décès du Lieutenant Thomas T Meehan III dont l'avion fut abattu par la DCA lors de l'approche.

Le 506e PIR participa à trois batailles majeures de la guerre : la Bataille de Normandie, l’Opération Market Garden et la Bataille des Ardennes. On reconnaît les hommes du 506e Parachute Infantry Regiment à l'as de pique peint sur le côté de leur casque.

Groupe de parachutistes des 377e, 502e et 506e régiments de la 101e division aéroportée. Ferme Marmion à Ravenoville, Utah Beach, France. 6 juin 1944.

Bataille de Normandie[modifier | modifier le code]

Comme beaucoup d’unités, le 506e fut largement éparpillé durant la nuit de l’opération Albany. L’action la plus connue de l’unité est l’assaut du manoir de Brécourt, menée par le Major Richard D. Winters, le 6 juin 1944. Le 506e PIR dut faire face aux troupes acharnées du 6e régiment de parachutistes allemands commandé par l'Oberstleutnant Friedrich August Freiherr von der Heydte, lors de l'attaque menée sur Sainte-Côme-du-Mont, le 8 juin 1944. La Easy company (2nd bataillon - Compagnie E) qui est la plus célèbre des compagnies du 506e PIR a été larguée dans les secteurs de Sainte-Mère-Église et de Sainte-Marie-du-Mont. Le 506e PIR participa également à la bataille de Carentan. Environ 2 000 hommes furent parachutés en France. 231 furent tués, 183 disparus ou prisonniers de guerre et 569 blessés.

Opération Market Garden[modifier | modifier le code]

Comme toute la 101e Division Aéroportée, Le 506e PIR participa a l'opération Market Garden, en septembre 1944. Cette dernière fut un échec car les objectifs finaux ne furent pas atteints malgré la libération d'une partie du territoire néerlandais.

Bataille des Ardennes[modifier | modifier le code]

Elle débuta en Ardenne belge le 16 décembre 1944 et se terminera le 24 janvier 1945. Le siège de la ville de Bastogne par les troupes allemandes fut l'évènement le plus marquant de cet affrontement. Parmi les effectifs de la 101e Division aéroportée (sous le commandement du général Anthony McAuliffe), on retrouve le 506e Régiment.

La fin de la guerre[modifier | modifier le code]

Le 506e revint au combat le 2 avril 1945. Il assista à l’encerclement de la poche de la Ruhr ainsi qu’à la capture du Berghof (ou Nid d'Aigle), la résidence d'Adolf Hitler près de Berchtesgaden. Le 506e se prépara au redéploiement dans le Pacifique mais la guerre prit fin en août 1945. En septembre 1945, la 101e division aéroportée est envoyée en France, dans les villes d'Auxerre, Sens et Joigny (Yonne). Le 30 novembre 1945, le 506e est démobilisé à Auxerre et versé dans la réserve.

Filmographie[modifier | modifier le code]

L'histoire des hommes de la compagnie E du 506ème est relatée dans la mini-série Frères d'armes. Cette mini-série américaine de 10 épisodes d'une heure environ (produite par Steven Spielberg et Tom Hanks) est tirée du livre Band of Brothers du fameux historien américain Stephen E. Ambrose.

Un jeu vidéo porte aussi le nom de cette compagnie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]