500 miles d'Indianapolis 1997

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La G-Force-Aurora d'Arie Luyendyk, victorieuse de l'édition 1997 des 500 miles d'Indianapolis.

Les 500 miles d'Indianapolis 1997, courus sur l'Indianapolis Motor Speedway les lundi 26 et mardi 27 mai 1997, ont été remportés par le pilote néerlandais Arie Luyendyk sur une G-Force-Aurora.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Ligne Intérieur Milieu Extérieur
1 Drapeau : Pays-Bas Arie Luyendyk Drapeau : États-Unis Tony Stewart Drapeau : Italie Vincenzo Sospiri
2 Drapeau : États-Unis Robbie Buhl Drapeau : Canada Scott Goodyear Drapeau : États-Unis Jim Guthrie
3 Drapeau : États-Unis Jeff Ward Drapeau : États-Unis Davey Hamilton Drapeau : Chili Eliseo Salazar
4 Drapeau : États-Unis Buddy Lazier Drapeau : États-Unis Eddie Cheever Drapeau : États-Unis Robby Gordon
5 Drapeau : France Stéphan Grégoire Drapeau : Brésil Affonso Giaffone Drapeau : Suède Kenny Brack
6 Drapeau : États-Unis Buzz Calkins Drapeau : États-Unis Jack Miller Drapeau : États-Unis Mike Groff
7 Drapeau : Colombie Roberto Guerrero Drapeau : États-Unis Steve Kinser Drapeau : États-Unis Robbie Groff
8 Drapeau : États-Unis Billy Boat Drapeau : États-Unis Sam Schmidt Drapeau : États-Unis Billy Roe
9 Drapeau : États-Unis Mark Dismore Drapeau : États-Unis Tyce Carlson Drapeau : Brésil Marco Greco
10 Drapeau : États-Unis Dennis Vitolo Drapeau : Espagne Fermín Vélez Drapeau : États-Unis Greg Ray
11 Drapeau : Italie Alessandro Zampedri Drapeau : Canada Claude Bourbonnais Drapeau : États-Unis Paul Durant
12 Drapeau : États-Unis Lyn St. James Drapeau : États-Unis Johnny Unser

La pole est réalisée par Arie Luyendyk à la moyenne de 218,263 mph (351,260 km/h). Il s'agit également du chrono le plus rapide des qualifications.

Classement final[modifier | modifier le code]

# Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1 Drapeau : Pays-Bas Arie Luyendyk G-Force-Aurora 200 3 h 25 min 43 s 388
2 Drapeau : Canada Scott Goodyear G-Force-Aurora 200
3 Drapeau : États-Unis Jeff Ward (R) G-Force-Aurora 200
4 Drapeau : États-Unis Buddy Lazier Dallara-Aurora 200
5 Drapeau : États-Unis Tony Stewart G-Force-Aurora 200
6 Drapeau : États-Unis Davey Hamilton G-Force-Aurora 199
7 Drapeau : États-Unis Billy Boat (R) Dallara-Aurora 199
8 Drapeau : États-Unis Robbie Buhl G-Force-Aurora 199
9 Drapeau : États-Unis Robbie Groff (R) G-Force-Aurora 197
10 Drapeau : Espagne Fermín Vélez Dallara-Aurora 195
11 Drapeau : États-Unis Buzz Calkins G-Force-Aurora 188 transmission
12 Drapeau : États-Unis Mike Groff G-Force-Aurora 188
13 Drapeau : États-Unis Lyn St. James Dallara-Infiniti 186 accident
14 Drapeau : États-Unis Steve Kinser (R) Dallara-Aurora 185 accident
15 Drapeau : États-Unis Dennis Vitolo Dallara-Infiniti 173
16 Drapeau : Brésil Marco Greco Dallara-Aurora 166 boîte de vitesses
17 Drapeau : Italie Vincenzo Sospiri (R) Dallara-Aurora 163
18 Drapeau : États-Unis Johnny Unser Dallara-Infiniti 158 pression d'huile
19 Drapeau : États-Unis Tyce Carlson (R) Dallara-Aurora 156 accident
20 Drapeau : États-Unis Jack Miller (R) Dallara-Infiniti 131 accident
21 Drapeau : États-Unis Paul Durant G-Force-Aurora 111 accident
22 Drapeau : États-Unis Billy Roe (R) Dallara-Aurora 110 accident
23 Drapeau : États-Unis Eddie Cheever G-Force-Aurora 84 chaîne de distribution
24 Drapeau : Chili Eliseo Salazar Dallara-Aurora 70 accident
25 Drapeau : États-Unis Greg Ray (R) Dallara-Aurora 48 pompe à eau
26 Drapeau : États-Unis Jim Guthrie Dallara-Aurora 43 moteur
27 Drapeau : Colombie Roberto Guerrero Dallara-Infiniti 25 direction
28 Drapeau : États-Unis Mark Dismore Dallara-Aurora 24 accident
29 Drapeau : États-Unis Robby Gordon G-Force-Aurora 19 incendie
30 Drapeau : Canada Claude Bourbonnais (R) Dallara-Aurora 9 moteur
31 Drapeau : France Stéphan Grégoire G-Force-Aurora 0 accident
32 Drapeau : Brésil Affonso Giaffone (R) Dallara-Aurora 0 accident
33 Drapeau : Suède Kenny Bräck (R) G-Force-Aurora 0 accident
34 Drapeau : États-Unis Sam Schmidt (R) Dallara-Aurora 0 moteur
35 Drapeau : Italie Alessandro Zampedri Dallara-Aurora 0 fuite d'huile

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du "Rookie of the Year" (meilleur débutant de l'année), décerné à Jeff Ward.

Notes[modifier | modifier le code]

  • Comme lors de l'édition 1979, une pirouette réglementaire permet de qualifier 35 voitures et non 33 comme le veut la tradition. Dans le cadre de la guerre CART/IRL, les organisateurs avaient assuré leurs places sur la grille aux participants réguliers du championnat IRL, et cela quel que soit leur chrono de qualification. Mais ce mode de qualification eut pour effet de laisser sur la touche Johnny Unser et Lyn St. James (deux des "favoris" du public), qui avaient pourtant réalisé de meilleurs chronos que certains qualifiés. Les organisateurs décidèrent donc de les repêcher.
  • Initialement prévue le dimanche 25 mai, la course est reportée au lundi (jour férié aux Etats-Unis) à cause de la pluie. Mais au bout de 15 tours, de nouvelles intempéries obligent les organisateurs à remettre l'épreuve au mardi.

Sources[modifier | modifier le code]