500 miles d'Indianapolis 1986

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La March-Cosworth de Bobby Rahal, victorieuse de l'édition 1986 des 500 miles d'Indianapolis.

Les 500 miles d'Indianapolis 1986, organisés exceptionnellement[1] le samedi 31 mai 1986 sur l'Indianapolis Motor Speedway, ont été remportés par le pilote américain Bobby Rahal sur une March-Cosworth.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Ligne Intérieur Milieu Extérieur
1 Drapeau : États-Unis Rick Mears Drapeau : États-Unis Danny Sullivan Drapeau : États-Unis Michael Andretti
2 Drapeau : États-Unis Bobby Rahal Drapeau : États-Unis Al Unser Drapeau : États-Unis Kevin Cogan
3 Drapeau : États-Unis Tom Sneva Drapeau : Colombie Roberto Guerrero Drapeau : États-Unis Al Unser Jr.
4 Drapeau : États-Unis Ed Pimm Drapeau : Brésil Emerson Fittipaldi Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford
5 Drapeau : États-Unis Randy Lanier Drapeau : États-Unis Pancho Carter Drapeau : Canada Jacques Villeneuve
6 Drapeau : États-Unis Danny Ongais Drapeau : Mexique Josele Garza Drapeau : États-Unis Tony Bettenhausen Jr.
7 Drapeau : Pays-Bas Arie Luyendyk Drapeau : Australie Geoff Brabham Drapeau : États-Unis A. J. Foyt
8 Drapeau : Brésil Raul Boesel Drapeau : États-Unis Scott Brayton Drapeau : États-Unis Phil Krueger
9 Drapeau : États-Unis Chip Ganassi Drapeau : Royaume-Uni Jim Crawford Drapeau : États-Unis Rich Vogler
10 Drapeau : États-Unis Johnny Parsons Drapeau : États-Unis Gary Bettenhausen Drapeau : États-Unis Mario Andretti
11 Drapeau : États-Unis George Snider Drapeau : Brésil Roberto Moreno Drapeau : États-Unis Dick Simon

La pole a été réalisée par Rick Mears à la moyenne de 216,828 mph (348,951 km/h). Il s'agit également du chrono le plus rapide des qualifications.
Non qualifié, Dick Simon a été autorisé à prendre le départ suite au forfait de Dennis Firestone, blessé lors des derniers essais libres.

Classement final[modifier | modifier le code]

# Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1 Drapeau : États-Unis Bobby Rahal March-Cosworth 200
2 Drapeau : États-Unis Kevin Cogan March-Cosworth 200  
3 Drapeau : États-Unis Rick Mears March-Cosworth 200  
4 Drapeau : Colombie Roberto Guerrero March-Cosworth 200
5 Drapeau : États-Unis Al Unser Jr. Lola-Cosworth 199  
6 Drapeau : États-Unis Michael Andretti March-Cosworth 199  
7 Drapeau : Brésil Emerson Fittipaldi March-Cosworth 199  
8 Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford March-Cosworth 198
9 Drapeau : États-Unis Danny Sullivan March-Cosworth 197
10 Drapeau : États-Unis Randy Lanier (R) March-Cosworth 195
11 Drapeau : États-Unis Gary Bettenhausen March-Cosworth 193
12 Drapeau : Australie Geoff Brabham Lola-Cosworth 193
13 Drapeau : Brésil Raul Boesel Lola-Cosworth 192
14 Drapeau : États-Unis Dick Simon Lola-Cosworth 189
15 Drapeau : Pays-Bas Arie Luyendyk Lola-Cosworth 188 accident
16 Drapeau : États-Unis Pancho Carter Lola-Cosworth 179 roulement de roue
17 Drapeau : États-Unis Ed Pimm March-Cosworth 168 électricité
18 Drapeau : Mexique Josele Garza March-Cosworth 167
19 Drapeau : Brésil Roberto Moreno (R) Lola-Cosworth 158 calage
20 Drapeau : Canada Jacques Villeneuve (R) March-Cosworth 154 mécanique
21 Drapeau : États-Unis Chip Ganassi March-Cosworth 151 moteur
22 Drapeau : États-Unis Al Unser Penske-Ilmor 149 vibrations
23 Drapeau : États-Unis Danny Ongais March-Buick 136 allumage
24 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt March-Cosworth 135 accident
25 Drapeau : États-Unis Rich Vogler March-Cosworth 132 accident
26 Drapeau : États-Unis George Snider March-Cosworth 110 allumage
27 Drapeau : États-Unis Johnny Parsons March-Cosworth 100 mécanique
28 Drapeau : États-Unis Tony Bettenhausen Jr. March-Cosworth 77 mécanique
29 Drapeau : Royaume-Uni Jim Crawford March-Buick 70 mécanique
30 Drapeau : États-Unis Scott Brayton March-Buick 69 moteur
31 Drapeau : États-Unis Phil Krueger (R) March-Cosworth 67 moteur
32 Drapeau : États-Unis Mario Andretti Lola-Cosworth 19 allumage
33 Drapeau : États-Unis Tom Sneva March-Cosworth 0 accident

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée « Rookie of the Year » (« la recrue de l'année »), attribué à Randy Lanier.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Programmée le dimanche 25 mai, puis reportée en vain au lundi 26 mai à cause de la pluie, l'épreuve a finalement eu lieu le samedi 31 mai.

Sources[modifier | modifier le code]