500 miles d'Indianapolis 1972

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La McLaren-Offenhauser de Mark Donohue, victorieuse de l'édition 1972 des 500 miles d'Indianapolis, en démonstration en 2011 sur l'ovale d'Indianapolis.

Les 500 miles d'Indianapolis 1972, disputés sur l'Indianapolis Motor Speedway le samedi 27 mai 1972, ont été remportés par le pilote américain Mark Donohue sur une McLaren-Offenhauser.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Ligne Intérieur Milieu Extérieur
1 Drapeau : États-Unis Bobby Unser Drapeau : États-Unis Peter Revson Drapeau : États-Unis Mark Donohue
2 Drapeau : États-Unis Gary Bettenhausen Drapeau : États-Unis Mario Andretti Drapeau : États-Unis Joe Leonard
3 Drapeau : États-Unis Sam Posey Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford Drapeau : États-Unis Swede Savage
4 Drapeau : États-Unis Steve Krisiloff Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Drapeau : États-Unis Mel Kenyon
5 Drapeau : États-Unis Jim Hurtubise Drapeau : États-Unis John Martin Drapeau : États-Unis Jerry Grant
6 Drapeau : États-Unis Mike Mosley Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Drapeau : États-Unis Bill Vukovich II
7 Drapeau : États-Unis Al Unser Drapeau : États-Unis Roger McCluskey Drapeau : États-Unis George Snider
8 Drapeau : États-Unis Carl Williams Drapeau : États-Unis Dick Simon Drapeau : États-Unis Sammy Sessions
9 Drapeau : États-Unis Mike Hiss Drapeau : États-Unis Gordon Johncock Drapeau : États-Unis Salt Walther
10 Drapeau : États-Unis Denny Zimmerman Drapeau : États-Unis John Malher Drapeau : États-Unis Lee Kunzman
11 Drapeau : États-Unis Jimmy Caruthers Drapeau : États-Unis Cale Yarborough Drapeau : États-Unis Wally Dallenbach

La pole a été réalisée par Bobby Unser à la moyenne de 195,940 mph (315,335 km/h). Il s'agit également du meilleur temps des qualifications.

Classement final[modifier | modifier le code]

# Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1 Drapeau : États-Unis Mark Donohue McLaren-Offenhauser 200  
2 Drapeau : États-Unis Al Unser Parnelli-Offenhauser 200  
3 Drapeau : États-Unis Joe Leonard Parnelli-Offenhauser 200  
4 Drapeau : États-Unis Sammy Sessions Lola-Ford 200  
5 Drapeau : États-Unis Sam Posey (R) Eagle-Offenhauser 198  
6 Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Atlanta-Foyt 196
7 Drapeau : États-Unis Mike Hiss (R) Eagle-Offenhauser 196
8 Drapeau : États-Unis Mario Andretti Parnelli-Offenhauser 194 panne d'essence
9 Drapeau : États-Unis Jimmy Caruthers (R) Scorpion-Foyt 194
10 Drapeau : États-Unis Cale Yarborough Atlanta-Foyt 193
11 Drapeau : États-Unis George Snider Coyote-Foyt 190 boite de vitesses
12 Drapeau : États-Unis Jerry Grant Eagle-Offenhauser 188
13 Drapeau : États-Unis Dick Simon Lola-Foyt 186 panne d'essence
14 Drapeau : États-Unis Gary Bettenhausen McLaren-Offenhauser 182 allumage
15 Drapeau : États-Unis Wally Dallenbach Lola-Foyt 182
16 Drapeau : États-Unis John Martin (R) Brabham-Offenhauser 161 fuite d'essence
17 Drapeau : États-Unis Lee Kunzman (R) Gerhardt-Offenhauser 131 roue perdue
18 Drapeau : États-Unis Mel Kenyon Coyote-Ford 126 injection
19 Drapeau : États-Unis Denny Zimmerman McLaren-Offenhauser 116 allumage
20 Drapeau : États-Unis Gordon Johncock McLaren-Offenhauser 113 moteur
21 Drapeau : États-Unis Steve Krisiloff Kingfish-Offenhauser 102 allumage
22 Drapeau : États-Unis John Malher (R) McLaren-Offenhauser 99 moteur
23 Drapeau : États-Unis Jim Hurtubise Coyote-Foyt 94
24 Drapeau : États-Unis Roger McCluskey Antares-Offenhauser 92 moteur
25 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Coyote-Foyt 60 turbo
26 Drapeau : États-Unis Mike Mosley Eagle-Offenhauser 56 accident
27 Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford Brabham-Offenhauser 55 mécanique
28 Drapeau : États-Unis Bill Vukovich II Eagle-Offenhauser 54 mécanique
29 Drapeau : États-Unis Carl Williams Eagle-Offenhauser 52 mécanique
30 Drapeau : États-Unis Bobby Unser Eagle-Offenhauser 31 allumage
31 Drapeau : États-Unis Peter Revson McNamara-Offenhauser 23 boite de vitesses
32 Drapeau : États-Unis Swede Savage (R) Eagle-Offenhauser 5 mécanique
33 Drapeau : États-Unis Salt Walther (R) Colt-Foyt 0 mécanique

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du "Rookie of the Year" (meilleur débutant de l'année), attribué à Mike Hiss.

À noter[modifier | modifier le code]

  • Arrivé initialement 2e avec 200 tours parcourus, Jerry Grant a été pénalisé de 12 tours pour avoir effectué son dernier ravitaillement, au 188e tour, à partir de la citerne de son coéquipier Bobby Unser. Les officiels ont estimé que sa course s'est arrêtée à ce moment-là.
  • L'épreuve a été endeuillée par l'accident mortel de Jim Malloy lors des essais.

Sources[modifier | modifier le code]