500 miles d'Indianapolis 1965

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Lotus-Ford de Jim Clark, victorieuse de l'édition 1965 des 500 miles d'Indianapolis.

Les 500 miles d'Indianapolis 1965, courus sur l'Indianapolis Motor Speedway et organisés le lundi 31 mai 1965, ont été remportés par le pilote britannique Jim Clark sur une Lotus-Ford du Team Lotus.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Ligne Intérieur Milieu Extérieur
1 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Drapeau : États-Unis Dan Gurney
2 Drapeau : États-Unis Mario Andretti Drapeau : États-Unis Parnelli Jones Drapeau : Canada Billy Foster
3 Drapeau : États-Unis Al Miller II Drapeau : États-Unis Bobby Unser Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby
4 Drapeau : États-Unis Bob Veith Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford Drapeau : États-Unis Len Sutton
5 Drapeau : États-Unis Jim McElreath Drapeau : États-Unis Gordon Johncock Drapeau : États-Unis Mickey Rupp
6 Drapeau : États-Unis George Snider Drapeau : États-Unis Jerry Grant Drapeau : États-Unis Don Branson
7 Drapeau : États-Unis Arnie Knepper Drapeau : États-Unis Jim Hurtubise Drapeau : États-Unis Walt Hansgen
8 Drapeau : États-Unis Bobby Johns Drapeau : États-Unis Roger McCluskey Drapeau : États-Unis Bud Tingelstad
9 Drapeau : États-Unis Ronnie Duman Drapeau : États-Unis Chuck Stevenson Drapeau : États-Unis Joe Leonard
10 Drapeau : États-Unis Eddie Johnson Drapeau : États-Unis Johnny Boyd Drapeau : États-Unis Chuck Rodee
11 Drapeau : États-Unis Masten Gregory Drapeau : États-Unis Al Unser Drapeau : États-Unis Bill Cheesbourg

La pole a été réalisée par A. J. Foyt à la moyenne de 161.233 mph. Il s'agit également du meilleur temps des qualifications.

Classement final[modifier | modifier le code]

# Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1 Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Lotus-Ford 200  
2 Drapeau : États-Unis Parnelli Jones Kuzma Lotus-Ford 200  
3 Drapeau : États-Unis Mario Andretti (R) Hawk-Ford 200  
4 Drapeau : États-Unis Al Miller II Lotus-Ford 200  
5 Drapeau : États-Unis Gordon Johncock (R) Watson-Offenhauser 200  
6 Drapeau : États-Unis Mickey Rupp (R) Gerhardt-Offenhauser 198  
7 Drapeau : États-Unis Bobby Johns (R) Lotus-Ford 197  
8 Drapeau : États-Unis Don Branson Watson-Ford 197  
9 Drapeau : États-Unis Al Unser (R) Lola-Ford 196  
10 Drapeau : États-Unis Eddie Johnson Watson-Offenhauser 195  
11 Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Halibrand-Ford 184 moteur
12 Drapeau : États-Unis Len Sutton Vollstedt-Ford 177  
13 Drapeau : États-Unis Johnny Boyd BRP-Ford 140 boîte de vitesses
14 Drapeau : États-Unis Walt Hansgen Huffaker-Offenhauser 117 surchauffe
15 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Lotus-Ford 115 boîte de vitesses
16 Drapeau : États-Unis Bud Tingelstad Lola-Offenhauser 115 accident
17 Drapeau : Canada Billy Foster (R) Vollstedt-Offenhauser 85 moteur
18 Drapeau : États-Unis Arnie Knepper (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 80 moteur
19 Drapeau : États-Unis Bobby Unser Ferguson-Novi 69 fuite d'huile
20 Drapeau : États-Unis Jim McElreath Brabham-Offenhauser 66 suspension
21 Drapeau : États-Unis George Snider (R) Gerhardt-Offenhauser 64 suspension
22 Drapeau : États-Unis Ronnie Duman Gerhardt-Offenhauser 62 suspension
23 Drapeau : États-Unis Masten Gregory (R) BRP-Ford 59 pression d'huile
24 Drapeau : États-Unis Bob Veith Huffaker-Offenhauser 58 moteur
25 Drapeau : États-Unis Chuck Stevenson Kuzma-Offenhauser 50 moteur
26 Drapeau : États-Unis Dan Gurney Lotus-Ford 42 boîte de vitesses
27 Drapeau : États-Unis Jerry Grant (R) Huffaker-Offenhauser 30 mécanique
28 Drapeau : États-Unis Chuck Rodee Halibrand-Offenhauser 28 suspension
29 Drapeau : États-Unis Joe Leonard (R) Halibrand-Ford 27 fuite d'huile
30 Drapeau : États-Unis Roger McCluskey Halibrand-Ford 18 embrayage
31 Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford Halibrand-Ford 15 suspension
32 Drapeau : États-Unis Bill Cheesbourg Gerhardt-Offenhauser 14 mécanique
33 Drapeau : États-Unis Jim Hurtubise Kurtis-Novi 1 transmission

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du "Rookie of the Year" (meilleur débutant de l'année), attribué à Mario Andretti.

À noter[modifier | modifier le code]

  • Passés proche du succès lors des deux éditions précédentes, Jim Clark et sa Lotus-Ford dominent la course. Il s'agit du premier succès à Indianapolis d'une voiture à moteur arrière.

Sources[modifier | modifier le code]