500 miles d'Indianapolis 1964

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Watson-Offenhauser de A. J. Foyt, victorieuse de l'édition 1964 des 500 miles d'Indianapolis.
La American Red Ball Halibrand Ford dans laquelle Eddie Sachs a eu son accident mortel


Les 500 miles d'Indianapolis 1964, courus sur l'Indianapolis Motor Speedway et organisés le samedi 30 mai 1964, ont été remportés par le pilote américain A. J. Foyt sur une Watson-Offenhauser

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Ligne Intérieur Milieu Extérieur
1 Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Drapeau : États-Unis Bobby Marshman Drapeau : États-Unis Rodger Ward
2 Drapeau : États-Unis Parnelli Jones Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Drapeau : États-Unis Dan Gurney
3 Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Drapeau : États-Unis Len Sutton Drapeau : États-Unis Don Branson
4 Drapeau : États-Unis Walt Hansgen Drapeau : États-Unis Jim Hurtubise Drapeau : États-Unis Dick Rathmann
5 Drapeau : États-Unis Johnny Boyd Drapeau : États-Unis Dave MacDonald Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford
6 Drapeau : États-Unis Ronnie Duman Drapeau : États-Unis Eddie Sachs Drapeau : États-Unis Troy Ruttman
7 Drapeau : États-Unis Bud Tingelstad Drapeau : États-Unis Bobby Grim Drapeau : États-Unis Johnny White
8 Drapeau : États-Unis Bobby Unser Drapeau : États-Unis Bob Veith Drapeau : États-Unis Eddie Johnson
9 Drapeau : Australie Jack Brabham Drapeau : États-Unis Jim McElreath Drapeau : États-Unis Bob Harkey
10 Drapeau : États-Unis Bob Mathouser Drapeau : États-Unis Chuck Stevenson Drapeau : États-Unis Art Malone
11 Drapeau : États-Unis Norm Hall Drapeau : États-Unis Bob Wente Drapeau : États-Unis Bill Cheesbourg

La pole a été réalisée par Jim Clark à la moyenne de 158,828 mph (255,609 km/h). Il s'agit également du meilleur temps des qualifications.

Classement final[modifier | modifier le code]

# Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Watson-Offenhauser 200 3 h 29 min 35 s 20
2 Drapeau : États-Unis Rodger Ward Watson-Ford 200  
3 Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Watson-Offenhauser 200  
4 Drapeau : États-Unis Johnny White (R) Watson-Offenhauser 200  
5 Drapeau : États-Unis Johnny Boyd Kuzma-Offenhauser 200  
6 Drapeau : États-Unis Bud Tingelstad Trevis-Offenhauser 198  
7 Drapeau : États-Unis Dick Rathmann Watson-Offenhauser 197  
8 Drapeau : États-Unis Bob Harkey (R) Watson-Offenhauser 197  
9 Drapeau : États-Unis Bob Wente (R) Trevis-Offenhauser 197  
10 Drapeau : États-Unis Bobby Grim Kurtis-Offenhauser 196  
11 Drapeau : États-Unis Art Malone Kurtis-Novi 194  
12 Drapeau : États-Unis Don Branson Watson-Offenhauser 187 embrayage
13 Drapeau : États-Unis Walt Hansgen (R) Huffaker-Offenhauser 176  
14 Drapeau : États-Unis Jim Hurtubise Hurtubise-Offenhauser 141 pression d'huile
15 Drapeau : États-Unis Len Sutton Vollstedt-Offenhauser 140 mécanique
16 Drapeau : États-Unis Bill Cheesbourg Epperly-Offenhauser 131 moteur
17 Drapeau : États-Unis Dan Gurney Lotus-Ford 110 pneus
18 Drapeau : États-Unis Troy Ruttman Watson-Offenhauser 99 accident
19 Drapeau : États-Unis Bob Veith Huffaker-Offenhauser 88 moteur
20 Drapeau : Australie Jack Brabham Brabham-Offenhauser 77 alimentation essence
21 Drapeau : États-Unis Jim McElreath Kurtis-Novi 77 filtre
22 Drapeau : États-Unis Bob Mathouser (R) Walther-Offenhauser 77 freins
23 Drapeau : États-Unis Parnelli Jones Watson-Offenhauser 55 incendie
24 Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Lotus-Ford 47 suspension
25 Drapeau : États-Unis Bobby Marshman Lotus-Ford 39 fuite d'huile
26 Drapeau : États-Unis Eddie Johnson Thompson-Ford 6 pompe à essence
27 Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford Watson-Offenhauser 2 accident
28 Drapeau : États-Unis Chuck Stevenson Watson-Offenhauser 2 accident
29 Drapeau : États-Unis Dave MacDonald (R) Thompson-Ford 1 accident mortel
30 Drapeau : États-Unis Eddie Sachs Halibrand-Ford 1 accident mortel
31 Drapeau : États-Unis Ronnie Duman (R) Trevis-Offenhauser 1 accident
32 Drapeau : États-Unis Bobby Unser Ferguson-Novi 1 accident
33 Drapeau : États-Unis Norm Hall Watson-Offenhauser 1 accident

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du "Rookie of the Year" (meilleur débutant de l'année), attribué à Johnny White.

À noter[modifier | modifier le code]

  • L'épreuve est marquée par un terrible carambolage au deuxième tour, qui coûte la vie au débutant Dave MacDonald et au populaire et expérimenté Eddie Sachs.
  • Victime de pneumatiques inadaptés qui le contraignent à l'abandon, Jim Clark rate le coche pour la deuxième année consécutive. La victoire revient à A. J. Foyt, qui signe la dernière victoire à Indianapolis d'une voiture à moteur avant.

Sources[modifier | modifier le code]