500 miles d'Indianapolis 1953

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

500 miles d'Indianapolis 1953

Tracé de la course

Drapeau Indianapolis Motor Speedway

Données de la course
Nombre de tours 200
Longueur du circuit 4,023 km
Distance de course 804,600 km
Résultats
Vainqueur États-Unis Bill Vukovich,
États-Unis Kurtis Kraft-Offenhauser,
h 53 min 1 s 69
(vitesse moyenne : 207,168 km/h)
Pole position États-Unis Bill Vukovich,
États-Unis Kurtis Kraft-Offenhauser,
min 5 s 033
(vitesse moyenne : 222,720 km/h)
Record du tour en course États-Unis Bill Vukovich,
États-Unis Kurtis Kraft-Offenhauser,
min 6 s 24
(vitesse moyenne : 218,641 km/h)

Les 500 miles d'Indianapolis 1953 (XXXVIIth Indianapolis Motor Sweepstakes), courus sur l'Indianapolis Motor Speedway et organisés le samedi 30 mai 1953, ont été remportés par le pilote américain Bill Vukovich sur une Kurtis Kraft-Offenhauser.

L'épreuve comptait pour le championnat national américain (AAA) mais également pour le championnat du monde des pilotes, dont elle constituait la vingt-cinquième épreuve et la deuxième manche de la saison.

Contexte avant la course[modifier | modifier le code]

Le championnat du monde[modifier | modifier le code]

Instauré en 1950, le championnat du monde des conducteurs inclut les 500 miles d'Indianapolis, disputés sous l'ancienne formule internationale, en plus des Grands Prix traditionnels du championnat, courus une nouvelle fois sous la réglementation formule 2. Traditionnellement, seuls les spécialistes américains de l'AAA participent à Indianapolis, deuxième épreuve du championnat mondial, disputée plus de quatre mois après le Grand Prix d'Argentine. En 1952, le champion italien Alberto Ascari avait disputé l'épreuve au volant d'une Ferrari 375 modifiée pour la circonstance, et sa performance sur ce circuit qu'il découvrait avait étonné ses pairs. La Scuderia Ferrari ne renouvelle pas l'expérience cette saison, et malgré une proposition d'Ernie Ruiz de piloter la voiture initialement destinée à Troy Ruttman, blessé, Ascari va renoncer à disputer une seconde fois les 500 miles[1].

Le circuit[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Indianapolis Motor Speedway.

La piste d'Indianapolis est un circuit rectangulaire comportant quatre virages relevés à rayon constant, développant 2,5 milles (en anglais 'miles'), soit 4,023 km. Le circuit fut créé en 1909, le revêtement était alors constitué de graviers, remplacés quelque temps plus tard par des briques rouges. Depuis les années 1930, le circuit alterne portions en Tarmac et portions en briques. Si à première vue le tracé parait peu technique, les spécialistes s'accordent à dire qu'Indianapolis est un circuit très sélectif : pour le journaliste et pilote amateur Giovanni Lurani, c'est « un parcours qui n'a pas son égal au monde, réclamant une adresse toute spéciale et une parfaite connaissance des lieux[2]. »

Contrairement aux Grands Prix européens, le départ est de type lancé, après un tour accompli derrière la voiture de sécurité (cette année une Ford Crestline Sunliner Convertible).

Indianapolis Motor Speedway
Une Ford Crestline Sunliner Convertible, voiture de sécurité de l'édition 1953 des 500 miles.

Monoplaces en lice[modifier | modifier le code]

Les monoplaces engagées sont spécialement adaptées à ce circuit extrêmement rapide, qui ne comporte que des virages à gauche. Entre autres adaptations, le moteur est décalé sur la gauche du châssis.

Le moteur Offenhauser à quatre cylindres équipe près de 90 % des engagés, il est cependant concurrencé par le performant moteur Novi (8 cylindres - 3 litres à compresseur), dont était pourvue la monoplace la plus rapide l'année précédente. Plus de la moitié des concurrents disposent d'un châssis Kurtis Kraft, constructeur victorieux en 1950 et 1951.

Présente l'an passé avec Alberto Ascari, la Scuderia Ferrari avait à nouveau engagé une Ferrari 375 Spl. pour le champion du monde en titre, mais a finalement déclaré forfait.

Coureurs inscrits[modifier | modifier le code]

Liste des pilotes inscrits[3],[4]
no  Pilote Écurie Monoplace (nom officiel) Constructeur Châssis Moteur Pneumatiques
2 États-Unis Jim Rathmann Ernest Ruiz Travelon Trailer Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Offenhauser L4 F
3 États-Unis Sam Hanks Ed Walsh Bardahl Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
4 États-Unis Duane Carter Miracle Power Miracle Power Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
5 États-Unis Jack McGrath Jack Hinkle Hinkle Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
6 États-Unis Jim Rathmann Ed Walsh Wynn’s Friction Proofing Spl. Moore Moore Offenhauser L4 F
7 États-Unis Paul Russo Federal Engineering Federal Engineering Detroit Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
8 États-Unis Jimmy Bryan Blakely Oil Blakely Oil Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
9 États-Unis Duke Nalon Novi Governor Novi Governor Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Novi L8s F
10 États-Unis Henry Banks Lindsey Hopkins Motor Racer Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
12 États-Unis Ernie McCoy H.A. Chapman Chapman Spl. Stevens Stevens Offenhauser L4 F
14 États-Unis Bill Vukovich Howard Keck Fuel Injection Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500A Offenhauser L4 F
15 États-Unis Chet Miller Novi Governor Novi Governor Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Novi L8s F
16 États-Unis Art Cross Bessie Lee Paoli Springfield Welding Clay Smith Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
17 États-Unis Joe Sostilio Murrell Belanger Belanger Motors Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500A Chrysler V8 F
21 États-Unis Johnnie Parsons Belond Equa-Flow Belond Equa-Flow Exhaust Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Offenhauser L4 F
22 États-Unis Marshall Teague Pure Oil Hart Fullerton Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
23 États-Unis Walt Faulkner
États-Unis Johnny Mantz
Casaroll Auto Shippers Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500A Offenhauser L4 F
24 États-Unis Cliff Griffith Ed Walsh Bardahl Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Offenhauser L4 F
25 États-Unis George Connor Roger Wolcott Chrysler Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500A Chrysler V8 F
26 États-Unis Eddie Johnson City of Detroit Detroit Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
28 États-Unis Pat O’Connor Slick Racers Slick Racers Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Offenhauser L4 F
29 États-Unis Bob Scott Belond Equa-Flow Belond Equa-Flow Exhaust Spl. Bromme Bromme Offenhauser L4 F
31 États-Unis Len Duncan Caccia Motors Caccia Motors Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
32 États-Unis Andy Linden Rotary Engineering Cop-Sil-Loy Brake Spl. Stevens Stevens Offenhauser L4 F
33 États-Unis Art Cross Ray Brady Springfield Welding Clay Smith Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
34 États-Unis Eddie Sachs Ludson Morris Morris Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
35 États-Unis Buzz Barton L.E. Parks Parks Offenhauser Spl. Pawl Pawl Offenhauser L4 F
36 États-Unis Potsy Goacher Sid Street Sid Street Motors Spl. Pankratz Pankratz D Offenhauser L4 F
38 États-Unis Don Freeland Bob Estes Bob Estes Spl. Watson Watson Indy Roadster Offenhauser L4 F
39 États-Unis Bill Taylor Lindsey Hopkins Blue Crown Spark Plug Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
41 États-Unis Gene Hartley Federal Engineering Federal Engineering Detroit Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
42 États-Unis Bill Cantrell Emmet Malloy Malloy Spl. Pankratz Pankratz D Offenhauser L4 F
43 États-Unis Roy Newman Roy Newman Roy Newman Spl. Maserati Maserati 8CTF Maserati L8s F
44 États-Unis Leroy Warriner Jim Robbins Jim Robbins Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 1000 Offenhauser L4 F
46 États-Unis Johnny Fedricks Dunn Engineering Dunn Engineering Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Offenhauser L4 F
48 États-Unis Jimmy Daywalt Chapman Root Sumar Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
49 États-Unis Bill Holland Ray Crawford Crawford Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Offenhauser L4 F
51 États-Unis Bob Sweikert Dean Van Lines Dean Van Lines Spl. Kuzma Kuzma Indy Roadster Offenhauser L4 F
52 États-Unis Duke Dinsmore Tom Sarafoff Tom Sarafoff Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
53 États-Unis Jimmy Davies Pat Clancy Pat Clancy Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Offenhauser L4 F
55 États-Unis Jerry Hoyt John Zink John Zink Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
56 États-Unis Johnny Thomson Dr. Sabourin Dr. Sabourin Spl. Del Roy Del Roy Offenhauser L4 F
57 Drapeau : Canada Hal Robson Voelker Voelker Spl. Voelker Voelker Voelker V12 F
59 États-Unis Fred Agabashian Grancor-Elgin Piston Pin Grancor-Elgin Pstn. Pin Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Offenhauser L4 F
61 États-Unis Bill Holland Slick Racers Slick Racers Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
62 États-Unis Spider Webb 3-L Racing Team Lubri-Loy Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
63 États-Unis Danny Oakes Lindsey Hopkins Hopkins Spl. Moore Moore Offenhauser L4 F
64 États-Unis Pat O’Connor Engle-Stanko Engle-Stanko Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
65 Drapeau : Canada Allen Heath Commercial Motor Freight Commercial Motor Freight Spl. Ewing Ewing D Offenhauser L4 F
66 États-Unis Johnnie Tolan Roger Wolcott Chrysler Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500A Chrysler V8 F
67 États-Unis Johnnie Kay Glessner Jeanie-Lee Spl. Clemons Clemons Offenhauser L4 F
69 États-Unis Joe Barzda California Speed Barzda Spl. Maserati Maserati 8CTF Maserati L8s F
71 États-Unis Jackie Holmes Merkler Machine Works Merkler Machine Works Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Offenhauser L4 F
73 États-Unis Carl Scarborough Lee Elkins McNamara Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
74 États-Unis Pat O’Connor Brown Motors Brown Motors Co Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
75 États-Unis Wayne Selser Christy Christy Spl. Christy Christy Offenhauser L4 F
76 États-Unis George Fonder George Leitenberger Leitenberger Spl. Silnes Silnes Offenhauser L4 F
77 États-Unis Pat Flaherty Peter Schmidt Peter Schmidt Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
78 États-Unis Cal Niday Storey-Nicketts Storey-Nicketts Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
79 États-Unis Frank Army Mel Wiggers Mel-Rae Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
81 États-Unis Len Duncan Pete Salemi Central Excavating Spl. Trevis Trevis Indycar Offenhauser L4 F
82 États-Unis Johnny Roberts William Burns William Burns Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
83 États-Unis Mike Nazaruk Lee Elkins Kalamazoo Spl. Turner Turner Offenhauser L4 F
84 États-Unis Bill Homeier Coast Grain Co. Coast Grain Co. Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
85 États-Unis Johnnie Tolan Blakely Oil Blakely Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
86 États-Unis Bill Boyd Merz Engineering Merz Engineering Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
87 États-Unis Bill Homeier Cal Connell Connell Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Cadillac V8 F
88 États-Unis Manny Ayulo Peter Schmidt Peter Schmidt Spl. Kuzma Kuzma Indy Roadster Offenhauser L4 F
89 États-Unis Spider Webb R.A. Cott Fadely-Anderson Spl. Maserati Maserati 8CTF Offenhauser L4 F
91 États-Unis Red Hamilton Clyde Dillon Dillon Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
92 États-Unis Rodger Ward M.A. Walker Electric M.A. Walker Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
93 États-Unis Al Herman Traylor Engineering Traylor Engineering Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
95 Drapeau : Argentine Jorge Daponte Wayne Wayne Spl. Johnson Johnson Wayne L6 F
96 États-Unis Jud Larson Helin Flyer Helin Flyer Spl. Snowberger Snowberger Offenhauser L4 F
97 Drapeau : Italie Alberto Ascari Scuderia Ferrari Ferrari 375 Spl. Ferrari Ferrari 375 S Ferrari V12 F
97 États-Unis Chuck Stevenson JC Agajanian Agajanian Spl. Kuzma Kuzma Indy Roadster Offenhauser L4 F
98 États-Unis Tony Bettenhausen JC Agajanian Agajanian Spl. Kuzma Kuzma Indy Roadster Offenhauser L4 F
99 États-Unis Cal Niday Murrell Belanger Miracle Power Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
  • Remarque : Un pilote peut être inscrit sur plusieurs voitures. De même, plusieurs pilotes peuvent tenter de qualifier une même voiture. Un numéro de concurrent peut être réattribué à un autre : le numéro 97 fut attribué à Stevenson après forfait d'Alberto Ascari.

Qualifications[modifier | modifier le code]

Les essais qualificatifs sont prévus les deux week-ends précédant la course. Trente-trois pilotes seront admis à la course, chaque tentative de qualification s'effectuant sur quatre tours lancés, avec moyenne minimale imposée de 115 mph (185 km/h).

Le vendredi 15 mai, veille des séances officielles, Chet Miller se tue à l'entraînement, victime d'une sortie de piste au volant de sa Novi Spl[2]. Il détenait le record des qualifications sur cette piste, avec une moyenne de plus de 139 mph (près de 224 km/h) réalisée en 1952.

Le samedi 16 mai étant pluvieux, c'est le lendemain dimanche que débutent effectivement les qualifications. Cette première journée ("Pole Day") détermine les premières places au départ, les pilotes se qualifiant les journées suivantes ne pouvant prétendre obtenir une place en début de grille. Déjà parmi les plus rapides l'année précédente, Bill Vukovich accomplit ses quatre tours lancés à la moyenne de 138,392 mph (222,720 km/h). La pluie tombant peu après met fin à cette journée, assurant à Vukovich la pole position, devant Fred Agabashian et Jack McGrath qui s'élanceront également de la première ligne. Sept pilotes seulement se sont qualifiés ce 17 mai.

Le temps se montre plus clément pour le deuxième week-end de qualification. Vingt pilotes s'assurent une place sur la grille le samedi 23 mai, le plus rapide étant l'ancien vainqueur Johnnie Parsons, avec une moyenne de 137,667 mph (221,554 km/h). Six places restent à prendre lors de la dernière séance du 24 mai. Le plus rapide de cette journée est Bill Holland, qui réalise ses quatre tours lancés à la moyenne de 137,868 mph (221,877 km/h), soit le deuxième temps absolu des qualifications. Il ne s'élancera cependant qu'en avant dernière ligne, derrière les vingt-sept pilotes qualifiés les jours précédents. Le record établi l'année précédente par Chet Miller n'a pas été battu.

Résultats des qualifications – Séance du 17 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 14 États-Unis Bill Vukovich Kurtis Kraft 138,392 mph (222,720 km/h) 4 min 20 s 13
2 59 États-Unis Fred Agabashian Kurtis Kraft 137,546 mph (221,359 km/h) 4 min 21 s 73 + 1 s 60
3 5 États-Unis Jack McGrath Kurtis Kraft 136,602 mph (219,840 km/h) 4 min 23 s 54 + 3 s 41
4 88 États-Unis Manny Ayulo Kuzma 136,384 mph (219,489 km/h) 4 min 23 s 96 + 3 s 83
5 32 États-Unis Andy Linden Stevens 136,060 mph (218,967 km/h) 4 min 24 s 59 + 4 s 46
6 98 États-Unis Tony Bettenhausen Kuzma 136,024 mph (218,909 km/h) 4 min 24 s 66 + 4 s 53
7 55 États-Unis Jerry Hoyt Kurtis Kraft 135,731 mph (218,438 km/h) 4 min 25 s 23 + 5 s 10
Résultats des qualifications – Séance du 23 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 21 États-Unis Johnnie Parsons Kurtis Kraft 137,667 mph (221,554 km/h) 4 min 21 s 50
2 3 États-Unis Sam Hanks Kurtis Kraft 137,531 mph (221,335 km/h) 4 min 21 s 76 + 0 s 26
3 92 États-Unis Rodger Ward Kurtis Kraft 137,468 mph (221,233 km/h) 4 min 21 s 88 + 0 s 38
4 29 États-Unis Bob Scott Bromme 137,431 mph (221,174 km/h) 4 min 21 s 95 + 0 s 45
5 16 États-Unis Art Cross Kurtis Kraft 137,310 mph (220,979 km/h) 4 min 22 s 18 + 0 s 68
6 41 États-Unis Gene Hartley Kurtis Kraft 137,263 mph (220,903 km/h) 4 min 22 s 27 + 0 s 77
7 23 États-Unis Walt Faulkner Kurtis Kraft 137,117 mph (220,668 km/h) 4 min 22 s 55 + 1 s 05
8 38 États-Unis Don Freeland Watson 136,867 mph (220,266 km/h) 4 min 23 s 03 + 1 s 53
9 97 États-Unis Chuck Stevenson Kuzma 136,560 mph (219,772 km/h) 4 min 23 s 62 + 2 s 12
10 7 États-Unis Paul Russo Kurtis Kraft 136,219 mph (219,223 km/h) 4 min 24 s 28 + 2 s 78
11 62 États-Unis Spider Webb Kurtis Kraft 136,168 mph (219,141 km/h) 4 min 24 s 38 + 2 s 88
12 73 États-Unis Carl Scarborough Kurtis Kraft 135,936 mph (218,768 km/h) 4 min 24 s 83 + 3 s 33
13 12 États-Unis Ernie McCoy Stevens 135,926 mph (218,752 km/h) 4 min 24 s 85 + 3 s 35
14 48 États-Unis Jimmy Daywalt Kurtis Kraft 135,747 mph (218,464 km/h) 4 min 25 s 20 + 3 s 70
15 22 États-Unis Marshall Teague Kurtis Kraft 135,721 mph (218,422 km/h) 4 min 25 s 25 + 3 s 75
16 83 États-Unis Mike Nazaruk Turner 135,706 mph (218,398 km/h) 4 min 25 s 28 + 3 s 78
17 77 États-Unis Pat Flaherty Kurtis Kraft 135,668 mph (218,336 km/h) 4 min 25 s 35 + 3 s 85
18 2 États-Unis Jim Rathmann Kurtis Kraft 135,666 mph (218,333 km/h) 4 min 25 s 35 + 3 s 86
19 9 États-Unis Duke Nalon Kurtis Kraft-Novi 135,461 mph (218,003 km/h) 4 min 25 s 76 + 4 s 26
20 4 États-Unis Duane Carter Lesovsky 135,267 mph (217,691 km/h) 4 min 26 s 14 + 4 s 64
Résultats des qualifications – Séance du 24 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 49 États-Unis Bill Holland Kurtis Kraft 137,868 mph (221,877 km/h) 4 min 21 s 12
2 51 États-Unis Bob Sweikert Kuzma 136,872 mph (220,274 km/h) 4 min 23 s 02 + 1 s 90
3 99 États-Unis Cal Niday Kurtis Kraft 136,096 mph (218,809 km/h) 4 min 24 s 52 + 3 s 40
4 8 États-Unis Jimmy Bryan Schroeder 135,506 mph (218,076 km/h) 4 min 25 s 67 + 4 s 55
5 53 États-Unis Jimmy Davies Kurtis Kraft 135,303 mph (217,749 km/h) 4 min 26 s 07 + 4 s 95
6 56 États-Unis Johnny Thomson Del Roy 135,262 mph (217,683 km/h) 4 min 26 s 15 + 5 s 03

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Grille de départ de la course et résultats des qualifications[1]
1re ligne Pos. 1 Pos. 2 Pos. 3
États-Unis
Bill Vukovich
Kurtis Kraft
138,392 mph
(222,720 km/h)
États-Unis
Fred Agabashian
Kurtis Kraft
137,546 mph
(221,359 km/h)
États-Unis
Jack McGrath
Kurtis Kraft
136,602 mph
(219,840 km/h)
2e ligne Pos. 4 Pos. 5 Pos. 6
États-Unis
Manny Ayulo
Kuzma
136,384 mph
(219,489 km/h)
États-Unis
Andy Linden
Stevens
136,060 mph
(218,967 km/h)
États-Unis
Tony Bettenhausen
Kuzma
136,024 mph
(218,909 km/h)
3e ligne Pos. 7 Pos. 8 Pos. 9
États-Unis
Jerry Hoyt
Kurtis Kraft
135,731 mph
(218,438 km/h)
États-Unis
Johnnie Parsons
Kurtis Kraft
137,667 mph
(221,554 km/h)
États-Unis
Sam Hanks
Kurtis Kraft
137,531 mph
(221,335 km/h)
4e ligne Pos. 10 Pos. 11 Pos. 12
États-Unis
Rodger Ward
Kurtis Kraft
137,468 mph
(221,233 km/h)
États-Unis
Bob Scott
Bromme
137,431 mph
(221,174 km/h)
États-Unis
Art Cross
Kurtis Kraft
137,310 mph
(220,979 km/h)
5e ligne Pos. 13 Pos. 14 Pos. 15
États-Unis
Gene Hartley
Kurtis Kraft
137,263 mph
(220,903 km/h)
États-Unis
Walt Faulkner
Kurtis Kraft
137,117 mph
(220,668 km/h)
États-Unis
Don Freeland
Watson
136,867 mph
(220,266 km/h)
6e ligne Pos. 16 Pos. 17 Pos. 18
États-Unis
Chuck Stevenson
Kuzma
136,560 mph
(219,772 km/h)
États-Unis
Paul Russo
Kurtis Kraft
136,219 mph
(219,223 km/h)
États-Unis
Spider Webb
Kurtis Kraft
136,168 mph
(219,141 km/h)
7e ligne Pos. 19 Pos. 20 Pos. 21
États-Unis
Carl Scarborough
Kurtis Kraft
135,936 mph
(218,768 km/h)
États-Unis
Ernie McCoy
Stevens
135,926 mph
(218,752 km/h)
États-Unis
Jimmy Daywalt
Kurtis Kraft
135,747 mph
(218,464 km/h)
8e ligne Pos. 22 Pos. 23 Pos. 24
États-Unis
Marshall Teague
Kurtis Kraft
135,721 mph
(218,422 km:h)
États-Unis
Mike Nazaruk
Turner
135,706 mph
(218,398 km:h)
États-Unis
Pat Flaherty
Kurtis Kraft
135,668 mph
(218,336 km/h)
9e ligne Pos. 25 Pos. 26 Pos. 27
États-Unis
Jim Rathmann
Kurtis Kraft
135,666 mph
(218,333 km:h)
États-Unis
Duke Nalon
Kurtis Kraft-Novi
135,461 mph
(218,003 km/h)
États-Unis
Duane Carter
Lesovsky
135,267 mph
(217,691 km/h)
10e ligne Pos. 28 Pos. 29 Pos. 30
États-Unis
Bill Holland
Kurtis Kraft
137,868 mph
(221,877 km/h)
États-Unis
Bob Sweikert
Kuzma
136,872 mph
(220,274 km:h)
États-Unis
Cal Niday
Kurtis Kraft
136,096 mph
(219,025 km/h)
11e ligne Pos. 31 Pos. 32 Pos. 33
États-Unis
Jimmy Bryan
Schroeder
135,506 mph
(218,076 km/h)
États-Unis
Jimmy Davies
Kurtis Kraft
135,303 mph
(217,749 km/h)
États-Unis
Johnny Thomson
Del Roy
135,262 mph
(217,683 km/h)

La pole a été réalisée par Bill Vukovich à la moyenne de 138,392 mph (222,720 km/h). Il s'agit également du meilleur temps des qualifications.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

La distance de la course étant supérieure à huit cents kilomètres, les concurrents vont devoir ravitailler au moins deux fois en carburant. Le temps est ensoleillé et la chaleur est étouffante ce 30 mai. S'élançant de la pole position, Bill Vukovich prend un excellent départ, et s'extrait en tête du premier virage[2], devant Manny Ayulo, très bien parti depuis la seconde ligne. À la fin du premier tour, Vukovich a déjà creusé l'écart, devant Ayulo, Tony Bettenhausen et Fred Agabashian. Au deuxième passage devant les stands, Bettenhausen a pris le meilleur sur Ayulo, pour la seconde place. Au quatrième tour, Andy Linden sort et heurte le mur du virage nord-est. Sa voiture s'immobilise au milieu de la piste, la course est neutralisée quelques instants.

Lorsque les lumières jaunes s'éteignent, Vukovich se détache à nouveau. Après dix tours, il compte déjà huit secondes d'avance sur Agabashian, désormais second tandis que Bettenhausen a dû effectuer un arrêt au stand. Art Cross est troisième, juste devant Ayulo et Johnnie Parsons. Personne ne semble en mesure de suivre le rythme de Vukovich, mais la lutte pour la seconde place est serrée entre ses quatre poursuivants, qui vont continuellement échanger leurs positions jusqu'à la première vague de ravitaillements, qui intervient aux environs du cinquantième tour. L'arrêt de Vukovich n'a duré que 47 secondes; reparti cinquième, il retrouve rapidement sa place de leader, les autres pilotes du groupe de tête s'arrêtant peu après.

C'est maintenant Cross qui est en seconde position; il ne semble pas en mesure d'inquiéter Vukovich, qui accentue continuellement son avance. Après quatre-vingts tours, l'écart est monté à quarante secondes entre les deux hommes de tête. Agabashian a perdu du temps lors de son arrêt, son moteur ayant eu des difficultés à redémarrer, mais il effectue une belle remontée qui le ramène bientôt en troisième position. Beaucoup de pilotes souffrent de la très forte chaleur; à la fin du soixante-neuvième tour, Bob Scott a relayé Carl Scarborough, qui s'est arrêté à son stand complètement épuisé. Victime d'un malaise, il décédera peu après[5] à l'hôpital du circuit.

Peu avant la mi-course, Cross doit s'arrêter au stand pour remplacement des pneus et perd deux places; il repart quatrième, derrière Vukovich, confortable leader, Agabashian et Sam Hanks. Agabashian, incommodé par la chaleur, se fait remplacer par Paul Russo. Peu après, Pat Flaherty, alors en troisième position, commence à zigzaguer et échoue dans le mur nord, vraisemblablement victime de la canicule. Il est légèrement blessé. Si Vukovich et Cross semblent bien résister aux dures conditions de course, de nombreux pilotes n'hésitent pas à se faire relayer (au total, on comptera quinze changements de conducteurs[1]).

En tête, Vukovich est hors d'atteinte. Il effectue son second ravitaillement peu avant le cent-vingtième tour, conservant sa position. Son avance est bientôt supérieure à un tour, elle montera à trois tours en fin d'épreuve, ses poursuivants ayant multiplié les arrêts. Les spectateurs reportent leur intérêt sur la lutte pour la seconde place : Art Cross a repris cette position peu après la mi-course, et semble en mesure de s'y maintenir, bénéficiant des arrêts de ses poursuivants. Cependant, il va devoir effectuer un bref passage au stand à la fin du cent-quatre-vingt-septième tour, permettant à Duane Carter et Russo de se rapprocher, relançant l'intérêt de la course. Russo (sur la voiture d'Agabashian) sera même pointé en deuxième position, avant que les officiels ne découvrent leur erreur[1]. Cross termine finalement second, bien loin toutefois de Vukovich qui a reçu le drapeau à damiers plusieurs minutes auparavant, ayant survolé l'épreuve du début à la fin.

Classements intermédiaires[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires des monoplaces aux premier, deuxième, dixième, vingtième, quarantième, soixantième, quatre-vingtième, centième, cent-vingtième, cent-quarantième, cent-soixantième et cent-quatre-vingtième tours[5].

Classement final[modifier | modifier le code]

La Kurtis Kraft-Offenhauser de Bill Vukovich, victorieuse de l'édition 1953 des 500 miles d'Indianapolis.
# No Pilote Voiture Tours Temps/Abandon Points
1 14 États-Unis Bill Vukovich Kurtis Kraft-Offenhauser 200 3 h 53 min 01 s 69 9
2 16 États-Unis Art Cross Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +3 min 30 s 87 6
3 3 États-Unis Sam Hanks
États-Unis Duane Carter
Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +4 min 11 s 50 2
2
4 59 États-Unis Fred Agabashian
États-Unis Paul Russo
Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +4 min 39 s 24 1,5
1,5
5 5 États-Unis Jack McGrath Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +7 min 49 s 64 2
6 48 États-Unis Jimmy Daywalt (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +8 min 10 s 21  
7 2 États-Unis Jim Rathmann
États-Unis Eddie Johnson
Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +8 min 46 s 02  
8 12 États-Unis Ernie McCoy (R) Stevens-Offenhauser 200 +10 min 04 s 55  
9 98 États-Unis Tony Bettenhausen
États-Unis Chuck Stevenson
États-Unis Gene Hartley
Kuzma-Offenhauser 196 Accident  
10 53 États-Unis Jimmy Davies Kurtis Kraft-Offenhauser 193 +7 tours  
11 9 États-Unis Duke Nalon Kurtis Kraft-Novi 191 Accident  
12 73 États-Unis Carl Scarborough
États-Unis Bob Scott
Kurtis Kraft-Offenhauser 190 +10 tours  
13 88 États-Unis Manny Ayulo Kuzma-Offenhauser 184 Moteur  
14 8 États-Unis Jimmy Bryan Schroeder-Offenhauser 183 + 17 tours  
15 49 États-Unis Bill Holland
États-Unis Jim Rathmann
Kurtis Kraft-Offenhauser 177 Magnéto  
16 92 États-Unis Rodger Ward
États-Unis Andy Linden
États-Unis Duke Dinsmore
Kurtis Kraft-Offenhauser 177 Transmission  
17 23 États-Unis Walt Faulkner
États-Unis Johnny Mantz
Kurtis Kraft-Offenhauser 176 + 24 tours  
18 22 États-Unis Marshall Teague (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 169 Fuite d'huile  
19 62 États-Unis Spider Webb
États-Unis Johnny Thomson (R)
États-Unis Jackie Homes
Kurtis Kraft-Offenhauser 166 Fuite d'huile  
20 51 États-Unis Bob Sweikert Kuzma-Offenhauser 151 Suspension  
21 83 États-Unis Mike Nazaruk Turner-Offenhauser 146 Transmission  
22 77 États-Unis Pat Flaherty Kuzma-Offenhauser 115 Accident  
23 55 États-Unis Jerry Hoyt
États-Unis Chuck Stevenson
États-Unis Andy Linden
Kurtis Kraft-Offenhauser 107 Surchauffe moteur  
24 4 États-Unis Duane Carter Lesovsky-Offenhauser 94 Allumage
25 7 États-Unis Paul Russo Kurtis Kraft-Offenhauser 89 Magnéto
26 21 États-Unis Johnnie Parsons Kurtis Kraft-Offenhauser 86 Moteur  
27 38 États-Unis Don Freeland (R) Watson-Offenhauser 76 Accident  
28 41 États-Unis Gene Hartley Kurtis Kraft-Offenhauser 53 Accident  
29 97 États-Unis Chuck Stevenson Kuzma-Offenhauser 42 Fuite d'essence  
30 99 États-Unis Cal Niday (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 30 Magnéto  
31 29 États-Unis Bob Scott Bromme-Offenhauser 14 Fuite d'huile  
32 56 États-Unis Johnny Thomson (R) Del Roy-Offenhauser 6 Allumage  
33 32 États-Unis Andy Linden Stevens-Offenhauser 3 Accident  

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du «Rookie of the Year» (meilleur débutant de l'année), attribué à Jimmy Daywalt.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classement général à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

  • attribution des points : 8, 6, 4, 3, 2 respectivement aux cinq premiers de chaque épreuve et 1 point supplémentaire pour le pilote ayant accompli le meilleur tour en course (signalé par un astérisque)
  • Le règlement permet aux pilotes de se relayer sur une même voiture, les points éventuellement acquis étant alors partagés. Sam Hanks et Duane Carter marquent chacun deux points pour leur troisième place à Indianapolis, Fred Agabashian et Paul Russo marquent chacun un point et demi pour leur quatrième place dans cette même course.
  • Sur dix épreuves qualificatives prévues pour le championnat du monde 1953, neuf seront effectivement courues : en septembre les organisateurs du Grand Prix d'Espagne (programmé le 26 octobre) annuleront l'épreuve à la suite de l'annonce du forfait de la Scuderia Ferrari pour cette course[6].
Classement des pilotes
Pos. Pilote Écurie Points Drapeau : Argentine
ARG
États-Unis
500
Drapeau : Pays-Bas
NL
Drapeau : Belgique
BEL
Drapeau : France
FRA
Drapeau : Royaume-Uni
GBR
Drapeau : Allemagne
ALL
Drapeau : Suisse
SUI
Drapeau : Italie
ITA
Drapeau : Espagne
ESP
1 Drapeau : Italie Alberto Ascari Ferrari 9 9* -
États-Unis Bill Vukovich Kurtis Kraft 9 - 9*
3 Drapeau : Italie Luigi Villoresi Ferrari 6 6 -
États-Unis Art Cross Kurtis Kraft 6 - 6
5 Drapeau : Argentine José Froilán González Maserati 4 4 -
6 Drapeau : Royaume-Uni Mike Hawthorn Ferrari 3 3 -
7 États-Unis Sam Hanks Kurtis Kraft 2 - 2
États-Unis Duane Carter Kurtis Kraft 2 - 2
Drapeau : Argentine Oscar Alfredo Gálvez Maserati 2 2 -
États-Unis Jack McGrath Kurtis Kraft 2 - 2
11 États-Unis Fred Agabashian Kurtis Kraft 1,5 - 1,5
États-Unis Paul Russo Kurtis Kraft 1,5 - 1,5

À noter[modifier | modifier le code]

  • 1re victoire pour Bill Vukovich dans le cadre du championnat du monde.
  • 3e victoire pour Kurtis Kraft en tant que constructeur dans le cadre du championnat du monde.
  • 4e victoire pour Offenhauser en tant que motoriste dans le cadre du championnat du monde.
  • En raison des températures très élevées (plus de 54 °C sur la piste), de nombreux pilotes partagent leur voiture :
    • Sam Hanks (151 tours) puis Duane Carter (49 tours)
    • Fred Agabashian (104 tours) puis Paul Russo (96 tours)
    • Jim Rathmann (112 tours) puis Eddie Johnson (88 tours)
    • Tony Bettenhausen (115 tours) puis Chuck Stevenson (44 tours) et Gene Hartley (37 tours)
    • Carl Scarborough (69 tours) puis Bob Scott (121 tours)
    • Bill Holland (141 tours) puis Jim Rathmann (36 tours)
    • Rodger Ward (138 tours) puis Andy Linden (29 tours) et Duke Dinsmore (10 tours)
    • Walt Faulkner (134 tours) puis Johnny Mantz (42 tours)
    • Spider Webb (112 tours) puis Johnny Thomson (45 tours) et Jackie Holmes (9 tours)
    • Jerry Hoyt (82 tours) puis Chuck Stevenson (13 tours) et Andy Linden (12 tours)
  • Deux pilotes ont perdu la vie à l'occasion de cette épreuve :
    • Chet Miller s'est tué lors des essais du 15 mai 1953
    • Carl Scarborough est mort d'épuisement dû à la chaleur, il s'était retiré de la course au 69e tour et décédera plus tard dans le poste médical du circuit.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Mike Lang, Grand Prix volume 1, Haynes Publishing Group,‎ 1981, 288 p. (ISBN 0-85429-276-4)
  2. a, b et c L'année automobile 1953 - éditeur : Edita S.A., Lausanne
  3. (en) David Hayhoe et David Holland, Grand Prix data book, Duke Marketing Ltd,‎ 1996, 567 p. (ISBN 0 9529325 0 4)
  4. (en) Bruce Jones, The complete Encyclopedia of Formula One, Colour Library Direct,‎ 1998, 647 p. (ISBN 1-84100-064-7)
  5. a et b Edmond Cohin, L'historique de la course automobile, Editions Larivière,‎ 1982, 882 p.
  6. Johnny Rives, Gérard Flocon et Christian Moity, La fabuleuse histoire de la formule 1, Éditions Nathan,‎ 1991, 707 p. (ISBN 2-09-286450-5)

Sources[modifier | modifier le code]