500 miles d'Indianapolis 1951

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

500 miles d'Indianapolis 1951

Tracé de la course

Drapeau Indianapolis Motor Speedway

Données de la course
Nombre de tours 200
Longueur du circuit 4,023 km
Distance de course 804,600 km
Résultats
Vainqueur États-Unis Lee Wallard,
États-Unis Kurtis Kraft Offenhauser,
h 57 min 38 s 05
(vitesse moyenne : 203,153 km/h)
Pole position États-Unis Duke Nalon,
États-Unis Kurtis Kraft Novi,
min 5 s 935
(vitesse moyenne : 219,653 km/h)
Record du tour en course États-Unis Lee Wallard,
États-Unis Kurtis Kraft Offenhauser,
min 7 s 26
(vitesse moyenne : 215,326 km/h)

Les 500 miles d'Indianapolis 1951 (XXXVth Indianapolis Motor Sweepstakes), courus sur l'Indianapolis Motor Speedway et organisés le mercredi 30 mai 1951, ont été remportés par le pilote américain Lee Wallard sur une Kurtis Kraft-Offenhauser.

La course comptait pour le championnat national américain (AAA) mais également pour le championnat du monde des conducteurs, dont elle constituait la neuvième épreuve et la deuxième manche de la saison.

Contexte avant la course[modifier | modifier le code]

Le championnat du monde[modifier | modifier le code]

Créé l'année précédente, le championnat du monde des conducteurs inclut les 500 miles d'Indianapolis, disputés sous l'ancienne formule internationale, en plus des principaux Grands Prix européens de formule 1. En pratique, seuls les spécialistes américains de l'AAA participent à Indianapolis, deuxième épreuve du championnat mondial, disputée trois jours après le Grand Prix de Suisse.

Le circuit[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Indianapolis Motor Speedway.

Ce circuit rectangulaire comporte quatre virages relevés à rayon constant et développe exactement 2,5 milles (en anglais 'miles'), soit 4,023 km. Lors de sa création en 1909, la piste était constituée de graviers, rapidement remplacés par un revêtement de briques rouges. Depuis le milieu des années 30, le circuit alterne portions en Tarmac et portions en briques. Traditionnellement le départ est de type lancé, après un tour accompli derrière la voiture de sécurité (une Chrysler New Yorker pour cette édition 1951).

Indianapolis Motor Speedway
Vue d'ensemble du circuit.

Monoplaces en lice[modifier | modifier le code]

Les "Special"[modifier | modifier le code]

Cette année encore, les monoplaces engagées sont spécialement adaptées pour ce circuit ne comportant que quatre virages à gauche, tous relevés. Le constructeur américain Kurtis Kraft est le plus représenté, c'est une monoplace de cette marque qui a remporté l'édition précédente. Le motoriste Offenhauser équipe 90 % des concurrents, mais il faut également compter avec le moteur Novi (8 cylindres - 3 litres à compresseur), apparu lors de la précédente édition, qui équipe cette année trois voitures.

Talbot-Lago T26C[modifier | modifier le code]

Le journaliste français Jean Achard est le seul pilote étranger du plateau. Il a personnellement engagé sa Talbot-Lago T26C (rachetée à Philippe Étancelin[1]) avec laquelle il a disputé quelques courses au Brésil.

Coureurs inscrits[modifier | modifier le code]

Liste des pilotes inscrits[2],[3]
no  Pilote Écurie Monoplace (nom officiel) Constructeur Châssis Moteur Pneumatiques
1 États-Unis Henry Banks Lindsey Hopkins Blue Crown Spark Plug Spl. Moore Moore Offenhauser L4 F
2 États-Unis Walt Faulkner Grant Piston Ring / JC Agajanian Agajanian Grant Piston Ring Spl. Kuzma Kuzma Indy Roadster Offenhauser L4 F
3 États-Unis Johnnie Parsons Ed Walsh Wynn's Friction Proofing Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
4 États-Unis Cecil Green John Zink / M.A. Walker John Zink Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
5 États-Unis Tony Bettenhausen Rotary Engineering Mobiloil Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Offenhauser L4 F
6 États-Unis Duke Dinsmore Brown Motors Brown Motors Co Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
7 États-Unis Paul Russo Kennedy Tank Kennedy Tank Spl. Nichels Nichels Offenhauser L4 F
8 États-Unis Chuck Stevenson Bardahl / Carl Marchese Bardahl Spl. Carl Marchese Marchese Offenhauser L4 F
9 États-Unis Jack McGrath Jack Hinkle Hinkle Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
10 États-Unis Bill Schindler H.A. Chapman Chapman Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
12 États-Unis Johnny McDowell W+J / Maserati Race Cars W+J Spl. Maserati Maserati 8CTF Offenhauser L4s F
14 États-Unis Jerry Hoyt Pat Clancy Pat Clancy Spl. Ewing Ewing Offenhauser L4 F
16 États-Unis Mauri Rose Howard Keck Pennzoil Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Offenhauser L4 F
18 États-Unis Duke Nalon Jean Marcenac Novi Purelub Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Novi Novi L8s F
19 États-Unis Mack Hellings CG Tuffanelli Tuffanelli-Derrico Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Offenhauser L4 F
22 États-Unis George Connor Lou Moore Blue Crown Spark Plug Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
23 États-Unis Cliff Griffith Ludson Morris Morris Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
24 États-Unis Jackie Holmes Richard Palmer Palmer Spl. Adams Adams Offenhauser L4 F
25 États-Unis Sam Hanks Peter Schmidt Peter Schmidt Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
26 États-Unis Joe James Bob Estes Bob Estes Lincoln Mercury Spl. Watson Watson Indy Roadster Offenhauser L4 F
27 États-Unis Duane Carter Rotary Engineering Mobiloil Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Offenhauser L4 F
29 États-Unis George Fonder Ray Brady Ray Brady Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Sparks L6s F
31 États-Unis Manny Ayulo Coast Grain. Coast Grain Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
32 États-Unis Chet Miller Jean Marcenac Novi Purelub Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Novi Novi L8s F
33 États-Unis Jimmy Daywalt Meyer & Iddings Meyer & Iddings Spl. Meyer Meyer Novi L8s F
34 États-Unis Johnnie Tolan Peter Wales Trucking Wales Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
35 États-Unis Frank Armi Hancock Dome Hancock Dome Spl. Bardazon Bardazon Offenhauser L4 F
36 États-Unis George Lynch Louis Rassey Louis Rassey Spl. Rassey Rassey Offenhauser L4 F
37 États-Unis Bob Sweikert Marion Engineering Marion Engineering Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
41 États-Unis Mike Salay Michael Szalai Michael Szalai Spl. Szalai Szalai Offenhauser L4 F
42 États-Unis Bill Boyd Ed Gdula Gdula Spl. Gdula Gdula Offenhauser L4 F
44 États-Unis Walt Brown Federal Engineering Federal Engineering Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
46 États-Unis Bayliss Levrett Safety Seal Safety Seal Spl. Silnes Silnes Offenhauser L4 F
48 États-Unis Rodger Ward Louis & Bruce Bromme Deck Mfg. Co Spl. Bromme Bromme Offenhauser L4 F
49 États-Unis Joe Barzda Joe Barzda Barzda Spl. Maserati Maserati 8CTF Offenhauser L4 F
51 États-Unis Bud Sennet Auto Accessorie Auto Accessorie Spl. Maserati Maserati 8CTF Maserati L8s F
52 États-Unis Bobby Ball Blakely Oil / John McDaniel Blakely Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
53 États-Unis George Fonder Lutes Truck Parts Lutes Truck Parts Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
57 États-Unis Andy Linden George Leitenberger Leitenberger Spl. Sherman Sherman Offenhauser L4 F
58 États-Unis Frank Armi Joe Scopa Joe Scopa Spl. Scopa Scopa Offenhauser L4 F
59 États-Unis Fred Agabashian Granatelli / Grancor Auto Granatelli Bardhal Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
63 États-Unis George Fonder Ray Brady Ray Brady Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
64 États-Unis Frank Armi Bardahl / Dick Page Bardahl Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Duray L4s F
67 États-Unis Gordon Reid Johnson / Herbert Johnson Spl. Silnes Silnes Chevrolet F
68 États-Unis Carl Forberg Automobile Shippers / Louis Rassey Auto Shippers Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
69 États-Unis Gene Force Verlin Brown Brown Motors Co Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
71 États-Unis Bill MacKey Karl Hall Karl Hall Spl. Meyer Meyer Offenhauser L4 F
72 États-Unis Jimmy Bryan Viking Trailer Viking Trailer Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
73 États-Unis Carl Scarborough Lee Elkins McNamara Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
75 États-Unis Leroy Warriner George Heller George Heller Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Offenhauser L4 F
76 États-Unis Jimmy Davies L.E. Parks Parks Offenhauser Spl. Pawl Pawl Offenhauser L4 F
77 États-Unis Doc Shanebrook Elgin Piston Pin Elgin Piston Pin Spl. Stevens Stevens Offenhauser L4 F
78 États-Unis Ray Knepper Bardahl / Fred Tomshe Bardahl Spl. Silnes Silnes Offenhauser L4 F
81 États-Unis Bill Vukovich Pete Salemi Central Excavating Spl. Trevis Trevis Offenhauser L4 F
83 États-Unis Mike Nazaruk Jim Robbins Jim Robbins Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Offenhauser L4 F
98 États-Unis Troy Ruttman JC Agajanian Agajanian Feather-weight Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
99 États-Unis Lee Wallard Murrell Belanger Belanger Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Offenhauser L4 F
100 Drapeau : France Jean Achard Jean Achard Talbot-Lago Talbot-Lago Talbot-Lago T26C Talbot L6 F
  • Remarque : Un pilote peut être inscrit sur plusieurs voitures.

Qualifications[modifier | modifier le code]

Les qualifications ("trial days") se déroulent les trois week-ends précédant la course. Les pilotes sont chronométrés sur quatre tours lancés consécutifs. Contrairement aux Grands Prix européens, ce sont les vitesses moyennes qui sont communiquées officiellement, et non les temps. La moyenne minimale imposée est de 115 mph (185 km/h). Seuls les trente-trois premiers qualifiés sont admis pour la course. La première séance, déterminante pour l'attribution des premières places de la grille, a lieu le samedi 12 mai, par temps sec. C'est Duke Nalon, au volant d'une des Kurtis Kraft à moteur Novi, qui va se montrer le plus rapide, bouclant ses quatre tours qualificatifs à la moyenne de 136,498 mph (219,672 km/h)avec un temps total de 4 min 23 s 74. Son meilleur tour lancé a été couvert à la moyenne de 136,498 mph (219,672 km/h). Nalon s'élancera donc en pole position, tout comme en 1949. Il devance nettement Lee Wallard (Kurtis Kraft-Offenhauser), second qualifié à la moyenne de 135,039 mph (217,324 km/h). Le troisième temps de cette première journée est réalisé par Jack McGrath (Kurtis Kraft-Offenhauser), avec une moyenne de 134,303 mph (216,140 km/h), qui s'assure également une place en première ligne. Dix pilotes se sont qualifiés lors de cette première session.
Le dimanche 13 mai se déroule la seconde séance de qualifications. Seuls trois pilotes vont se qualifier, le meilleur temps étant à l'actif de Fred Agabashian à la moyenne de 135,029 mph (217,308 km/h), très proche du deuxième chrono réalisé par Wallard la veille.
Lorsque débute le second week-end d'essais, le samedi 19 mai, les treize premières places sont donc déjà attribuées. Les conditions sont toujours excellentes, et Walt Faulkner (auteur du meilleur temps l'année précédente) va se qualifier à la moyenne record de 136,872 mph (220,274 km/h), ayant accompli ses quatre tours lancés en 4 min 23 s 02 au volant de sa Kurtis Kraft-Offenhauser. Ce sera le meilleur temps absolu des trois week-ends d'essais, deux secondes et demie plus rapide que le deuxième chrono du jour, réalisé par Scarborough. Faulkner s’élancera en quatorzième position le jour de la course. Le premier de ses quatre tours lancés a été effectué à la moyenne stupéfiante de 138,122 mph[4] (222,286 km/h). Onze pilotes se qualifient ce samedi 19 mai, deux seulement le lendemain.
Il reste sept places à pourvoir lors du dernier week-end de ces "trial days". Seul Jimmy Davies se qualifie le samedi 26 mai, les six places restantes se disputant le dimanche 27. Chet Miller réalise le meilleur temps de cette dernière journée, à la moyenne de 135,798 mph (218,546 km/h), troisième temps absolu des trois week-ends d'essais, confirmant les performances du moteur Novi. Miller s'élancera toutefois en avant-dernière ligne, vingt-sept pilotes s'étant qualifiés les jours précédents.

Résultats des qualifications – Séance du 12 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 18 États-Unis Duke Nalon Kurtis Kraft-Novi 136,498 mph (219,672 km/h) 4 min 23 s 74 -
2 99 États-Unis Lee Wallard Kurtis Kraft 135,039 mph (217,324 km/h) 4 min 26 s 59 + 2 s 85
3 31 États-Unis Jack McGrath Kurtis Kraft 134,303 mph (216,140 km/h) 4 min 28 s 05 + 4 s 31
4 27 États-Unis Duane Carter Deidt 133,749 mph (215,248 km/h) 4 min 29 s 16 + 5 s 42
5 16 États-Unis Mauri Rose Deidt 133,422 mph (214,722 km/h) 4 min 29 s 82 + 6 s 08
6 98 États-Unis Troy Ruttman Kurtis Kraft 132,314 mph (212,939 km/h) 4 min 32 s 08 + 8 s 34
7 83 États-Unis Mike Nazaruk Kurtis Kraft 132,183 mph (212,728 km/h) 4 min 32 s 35 + 8 s 61
8 3 États-Unis Johnnie Parsons Kurtis Kraft 132,154 mph (212,842 km/h) 4 min 32 s 41 + 8 s 67
9 5 États-Unis Tony Bettenhausen Deidt 131,950 mph (212,353 km/h) 4 min 32 s 83 + 9 s 09
10 4 États-Unis Cecil Green Kurtis Kraft 131,892 mph (212,260 km/h) 4 min 32 s 95 + 9 s 21
Résultats des qualifications – Séance du 13 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 59 États-Unis Fred Agabashian Kurtis Kraft 135,029 mph (217,308 km/h) 4 min 26 s 61 -
2 25 États-Unis Sam Hanks Kurtis Kraft 132,998 mph (214,040 km/h) 4 min 30 s 68 + 4 s 07
3 44 États-Unis Walt Brown Kurtis Kraft 131,907 mph (212,284 km/h) 4 min 32 s 92 + 6 s 31
Résultats des qualifications – Séance du 19 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 2 États-Unis Walt Faulkner Kurtis Kraft 136,872 mph (220,274 km/h) 4 min 23 s 02 -
2 73 États-Unis Carl Scarborough Kurtis Kraft 135,614 mph (218,250 km/h) 4 min 25 s 46 + 2 s 44
3 10 États-Unis Bill Schindler Kurtis Kraft 134,033 mph (215,705 km/h) 4 min 28 s 59 + 5 s 57
4 1 États-Unis Henry Banks Moore 133,899 mph (215,490 km/h) 4 min 28 s 86 + 5 s 84
5 23 États-Unis Cliff Griffith Kurtis Kraft 133,839 mph (215,393 km/h) 4 min 28 s 98 + 5 s 96
6 8 États-Unis Chuck Stevenson Marchese 133,764 mph (215,272 km/h) 4 min 29 s 13 + 6 s 11
7 81 États-Unis Bill Vukovich Trevis 133,725 mph (215,210 km/h) 4 min 29 s 21 + 6 s 19
8 22 États-Unis George Connor Lesovsky 133,353 mph (214,611 km/h) 4 min 29 s 96 + 6 s 94
9 69 États-Unis Gene Force Kurtis Kraft 133,102 mph (214,207 km/h) 4 min 30 s 47 + 7 s 45
10 19 États-Unis Mack Hellings Deidt 132,925 mph (213,922 km/h) 4 min 30 s 83 + 7 s 81
11 68 États-Unis Carl Forberg Kurtis Kraft 132,890 mph (213,866 km/h) 4 min 30 s 90 + 7 s 88
Résultats des qualifications – Séance du 20 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 48 États-Unis Rodger Ward Bromme 134,867 mph (217,047 km/h) 4 min 26 s 93 -
2 12 États-Unis Johnny McDowell Maserati 132,475 mph (213,198 km/h) 4 min 31 s 75 + 4 s 82
Résultats des qualifications – Séance du 26 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 76 États-Unis Jimmy Davies Pawl 133,516 mph (214,873 km/h) 4 min 29 s 63 -
Résultats des qualifications – Séance du 27 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 32 États-Unis Chet Miller Kurtis Kraft-Novi 135,798 mph (218,546 km/h) 4 min 25 s 10 -
2 52 États-Unis Bobby Ball Schroeder 134,098 mph (215,810 km/h) 4 min 28 s 46 + 3 s 16
3 26 États-Unis Joe James Watson 133,919 mph (215,522 km/h) 4 min 28 s 82 + 3 s 72
4 57 États-Unis Andy Linden Sherman 132,226 mph (212,797 km/h) 4 min 32 s 26 + 7 s 16
5 6 États-Unis Duke Dinsmore Schroeder 131,974 mph (212,392 km/h) 4 min 32 s 78 + 7 s 68
6 71 États-Unis Bill MacKey Meyer 131,473 mph (211,585 km/h) 4 min 33 s 82 + 8 s 72

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Grille de départ de la course et résultats des qualifications[4]
1re ligne Pos. 1 Pos. 2 Pos. 3
États-Unis
Duke Nalon
Kurtis Kraft-Novi
136,498 mph
(219,672 km/h)
États-Unis
Lee Wallard
Kurtis Kraft
135,039 mph
(217,324 km/h)
États-Unis
Jack McGrath
Kurtis Kraft
134,303 mph
(216,140 km/h)
2e ligne Pos. 4 Pos. 5 Pos. 6
États-Unis
Duane Carter
Deidt
133,749 mph
(215,248 km/h)
États-Unis
Mauri Rose
Deidt
133,422 mph
(214,722 km/h)
États-Unis
Troy Ruttman
Kurtis Kraft
132,314 mph
(212,939 km/h)
3e ligne Pos. 7 Pos. 8 Pos. 9
États-Unis
Mike Nazaruk
Kurtis Kraft
132,183 mph
(212,728 km/h)
États-Unis
Johnnie Parsons
Kurtis Kraft
132,154 mph
(212,842 km/h)
États-Unis
Tony Bettenhausen
Deidt
131,950 mph
(212,353 km/h)
4e ligne Pos. 10 Pos. 11 Pos. 12
États-Unis
Cecil Green
Kurtis Kraft
131,892 mph
(212,260 km/h)
États-Unis
Fred Agabashian
Kurtis Kraft
135,029 mph
(217,308 km/h)
États-Unis
Sam Hanks
Kurtis Kraft
132,998 mph
(214,040 km/h)
5e ligne Pos. 13 Pos. 14 Pos. 15
États-Unis
Walt Brown
Kurtis Kraft
131,907 mph
(212,284 km/h)
États-Unis
Walt Faulkner
Kuzma
136,872 mph
(220,274 km/h)
États-Unis
Carl Scarborough
Kurtis Kraft
135,614 mph
(218,250 km/h)
6e ligne Pos. 16 Pos. 17 Pos. 18
États-Unis
Bill Schindler
Kurtis Kraft
134,033 mph
(215,705 km/h)
États-Unis
Henry Banks
Moore
133,899 mph
(215,490 km/h)
États-Unis
Cliff Griffith
Kurtis Kraft
133,839 mph
(215,393 km/h)
7e ligne Pos. 19 Pos. 20 Pos. 21
États-Unis
Chuck Stevenson
Marchese
133,764 mph
(215,272 km/h)
États-Unis
Bill Vukovich
Trevis
133,725 mph
(215,210 km/h)
États-Unis
George Connor
Lesovsky
133,353 mph
(214,611 km/h)
8e ligne Pos. 22 Pos. 23 Pos. 24
États-Unis
Gene Force
Kurtis Kraft
133,102 mph
(214,207km/h)
États-Unis
Mack Hellings
Deidt
132,925 mph
(213,922 km/h)
États-Unis
Carl Forberg
Kurtis Kraft
132,890 mph
(213,866 km/h)
9e ligne Pos. 25 Pos. 26 Pos. 27
États-Unis
Rodger Ward
Bromme
134,867 mph
(217,047 km:h)
États-Unis
Johnny McDowell
Maserati
132,475 mph
(213,198 km/h)
États-Unis
Jimmy Davies
Pawl
133,516 mph
(214,873 km/h)
10e ligne Pos. 28 Pos. 29 Pos. 30
États-Unis
Chet Miller
Kurtis Kraft-Novi
135,798 mph
(218,546 km/h)
États-Unis
Bobby Ball
Schroeder
134,098 mph
(215,810 km/h)
États-Unis
Joe James
Watson
133,919 mph
(215,522 km/h)
11e ligne Pos. 31 Pos. 32 Pos. 33
États-Unis
Andy Linden
Sherman
132,226 mph
(212,797 km/h)
États-Unis
Duke Dinsmore
Schroeder
131,974 mph
(212,392 km/h)
États-Unis
Bill MacKey
Meyer
131,473 mph
(211,585 km/h)

La pole a été réalisée par Duke Nalon à la moyenne de 136,49 mph (219,66 km/h), lors de la première séance de qualifications. Le meilleur temps des qualifications est quant à lui à mettre au crédit de Walt Faulkner avec une moyenne de 136,87 mph (220,27 km/h). N'ayant pas participé à la première séance qualificative, Faulkner s'élança de la quatorzième position.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Le départ (lancé) est donné par un temps chaud et ensoleillé. De l'extérieur de la première ligne, Jack McGrath est le plus prompt, et précède de peu Lee Wallard à la sortie du premier virage. Une longueur derrière débouchent Troy Ruttman et Duke Nalon, qui a effectué un départ hésitant de la pole position[5]. Nalon semble d'ailleurs en difficulté en ce début de course, et effectuera très tôt un premier arrêt au stand. Wallard déborde McGrath et les deux pilotes bouclent le premier tour roues dans roues. McGrath reprend bientôt l'avantage, tandis que Cecil Green remonte rapidement et rejoint les deux leaders. Le chassé-croisé entre Wallard et McGrath continue jusqu'au seizième tour, qui voit Wallard se détacher seul en tête, imposant un rythme très élevé, établissant le meilleur temps lors de son vingt-troisième passage à plus de 215 km/h de moyenne. McGrath lâche prise et perd bientôt la seconde place au profit de Green. Green prend momentanément la tête, mais Wallard reprend aussitôt l'avantage. Derrière les trois premierss, les positions changent continuellement.

Parmi les hommes de tête, Green est le premier à rentrer au stand pour changer de pneus, bientôt imité par McGrath et Wallard. Peu après le cinquantième tour, Jimmy Davies prend ainsi la tête de la course, qu'il conserve jusque son arrêt à la fin du soixante-seizième passage, laissant le commandement à Green, auteur d'une belle remontée. Ce dernier ne reste que quelque tours en tête, son moteur Offenhauser explosant de façon spectaculaire lors de la quatre-vingt unième boucle. Wallard, qui vient juste de dépasser Walt Faulkner, retrouve alors la tête de la course. Peu avant la mi-course commence la valse des ravitaillements. Il ne reste alors que dix-sept voiture en lice, près de la moitié ayant abandonné. McGrath effectue son arrêt au stand au centième tour, et, souffrant de crampes dans les jambes, se fait remplacer par Manny Ayulo.

Wallard a désormais un tour d'avance sur le second, Mike Nazaruk. Sauf incident, il est désormais assuré de la victoire. Faulkner est maintenant troisième, devant l'ancien vainqueur Mauri Rose. Mais les rangs s'éclaircissent encore, Faulkner devant abandonner à la fin du cent-vingt-troisième tour, vilebrequin cassé. Peu après Rose, en troisième position, victime d'une rupture de sa roue arrière droite, sort de la piste et se retourne dans l'herbe, entraînant une première neutralisation de la course[4]; le pilote est indemne, mais cet accident va l'inciter à mettre un terme à sa carrière[6].

Wallard conforte encore son avance, la portant à plus de deux tours avant son ravitaillement, qui intervient peu après le cent-soixantième tour. Son stand lui demande de lever le pied, et la course s'achève sans incident notable, excepté l'arrêt imprévu de Bobby Ball, alors en troisième position, victime d'un début d'incendie. Il parviendra néanmoins à terminer la course, cinquième. Pour sa quatrième participation, Wallard remporte les 500 miles. Il a effectué les vingt derniers tours à court de freins et avec un amortisseur cassé[5]. Le record de l'épreuve est largement battu, avec une moyenne de plus de 200 km/h, une première. L'allure très soutenue a entraîné de nombreuses défaillances mécaniques, seuls huit pilotes ont passé la ligne d'arrivée.

Classements intermédiaires[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires des monoplaces aux premier, dixième, vingtième, quarantième, soixantième, quatre-vingtième, centième, cent-vingtième, cent-quarantième, cent-soixantième et cent-quatre-vingtième tours[6].

Classement final[modifier | modifier le code]

Lee Wallard - Indianapolis 1951.
Le vainqueur Lee Wallard, sur Kurtis Kraft, juste après l'arrivée.
La Kurtis Kraft-Offenhauser de Lee Wallard, victorieuse de l'édition 1951 des 500 miles d'Indianapolis.
Pos. No Pilote Voiture Tours Temps/Abandon Points
1 99 États-Unis Lee Wallard Kurtis Kraft-Offenhauser 200 3 h 57 min 38 s 05 9
2 83 États-Unis Mike Nazaruk Kurtis Kraft-Offenhauser 200 + 1 min 47 s 24 6
3 9 États-Unis Jack McGrath
États-Unis Manny Ayulo
Kurtis Kraft-Offenhauser 200 + 2 min 51 s 39 2
2
4 57 États-Unis Andy Linden Sherman-Offenhauser 200 + 4 min 40 s 12 3
5 52 États-Unis Bobby Ball Schroeder-Offenhauser 200 + 4 min 52 s 23 2
6 1 États-Unis Henry Banks Moore-Offenhauser 200 + 5 min 40 s 02  
7 68 États-Unis Carl Forberg Kurtis Kraft-Offenhauser 193 + 7 tours  
8 27 États-Unis Duane Carter Deidt-Offenhauser 180 + 20 tours  
9 5 États-Unis Tony Bettenhausen Deidt-Offenhauser 178 Accident  
10 18 États-Unis Duke Nalon Kurtis Kraft-Novi 151 Mécanique  
11 69 États-Unis Gene Force Kurtis Kraft-Offenhauser 142 Moteur  
12 25 États-Unis Sam Hanks Kurtis Kraft-Offenhauser 135 Moteur  
13 10 États-Unis Bill Schindler Kurtis Kraft-Offenhauser 129 Moteur  
14 16 États-Unis Mauri Rose Deidt-Offenhauser 126 Accident  
15 2 États-Unis Walt Faulkner Kuzma-Offenhauser 123 Moteur  
16 76 États-Unis Jimmy Davies Pawl-Offenhauser 110 Mécanique  
17 59 États-Unis Fred Agabashian Kurtis Kraft-Offenhauser 109 Embrayage  
18 73 États-Unis Carl Scarborough Kurtis Kraft-Offenhauser 93 Incendie  
19 71 États-Unis Bill Mackey Hall-Offenhauser 93 Embrayage  
20 8 États-Unis Chuck Stevenson Marchese-Offenhauser 93 Incendie  
21 3 États-Unis Johnnie Parsons Kurtis Kraft-Offenhauser 87 Mécanique  
22 4 États-Unis Cecil Green Kurtis Kraft-Offenhauser 80 Moteur  
23 98 États-Unis Troy Ruttman Kurtis Kraft-Offenhauser 78 Moteur  
24 6 États-Unis Duke Dinsmore Schroeder-Offenhauser 73 Surchauffe  
25 32 États-Unis Chet Miller Kurtis Kraft-Novi 56 Allumage  
26 44 États-Unis Walt Brown Kurtis Kraft-Offenhauser 55 Mécanique  
27 48 États-Unis Rodger Ward Bromme-Offenhauser 34 Fuite d'huile  
28 23 États-Unis Cliff Griffith Kurtis Kraft-Offenhauser 30 Mécanique  
29 81 États-Unis Bill Vukovich Trevis-Offenhauser 29 Fuite d'huile  
30 22 États-Unis George Connor Lesovsky-Offenhauser 29 Transmission  
31 19 États-Unis Mack Hellings Deidt-Offenhauser 18 Moteur  
32 12 États-Unis Johnny McDowell Maserati-Offenhauser 15 Fuite d'huile  
33 26 États-Unis Joe James Watson-Offenhauser 8 Transmission  

Pole position et Record du tour[modifier | modifier le code]

  • Pole position : États-Unis Duke Nalon en 1 min 05 s 935 lors de la première séance de qualification (quatre tours en 4 min 23 s 74 - vitesse moyenne : 219,653 km/h).
  • Meilleur temps des qualifications établi lors de la troisième séance par États-Unis Walt Faulkner en 1 min 05 s 755 (quatre tours en 4 min 23 s 02 - vitesse moyenne : 220,254 km/h).
  • Meilleur tour en course : États-Unis Lee Wallard en 1 min 07 s 26 (vitesse moyenne : 215,326 km/h) au vingt-troisième tour.

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classement général à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Classement des pilotes
Pos. Pilote Écurie Points Drapeau : Suisse
SUI
États-Unis
500
Drapeau : Belgique
BEL
Drapeau : France
FRA
Drapeau : Royaume-Uni
GBR
Drapeau : Allemagne
ALL
Drapeau : Italie
ITA
Drapeau : Espagne
ESP
1 Drapeau : Argentine Juan Manuel Fangio Alfa Romeo 9 9* -
États-Unis Lee Wallard Kurtis Kraft 9 - 9*
3 Drapeau : Italie Piero Taruffi Ferrari 6 6 -
États-Unis Mike Nazaruk Kurtis Kraft 6 - 6
5 Drapeau : Italie Giuseppe Farina Alfa Romeo 4 4 -
6 Drapeau : Italie Consalvo Sanesi Alfa Romeo 3 3 -
États-Unis Andy Linden Sherman 3 - 3
8 États-Unis Jack McGrath Kurtis Kraft 2 - 2
États-Unis Manny Ayulo Kurtis Kraft 2 - 2
Drapeau : Suisse Emmanuel de Graffenried Alfa Romeo 2 2 -
États-Unis Bobby Ball Schroeder 2 - 2
  • attribution des points : 8, 6, 4, 3, 2 respectivement aux cinq premiers de chaque épreuve et 1 point supplémentaire pour le pilote ayant accompli le meilleur tour en course (signalé par un astérisque)
  • Le règlement permet aux pilotes de se relayer sur une même voiture, les points éventuellement acquis étant alors partagés. Jack McGrath et Manny Ayulo marquent chacun deux points pour leur troisième place à Indianapolis.

À noter[modifier | modifier le code]

  • 1re victoire pour Lee Wallard dans le cadre du championnat du monde.
  • 2e victoire pour Kurtis Kraft en tant que constructeur dans le cadre du championnat du monde.
  • 2e victoire pour Offenhauser en tant que motoriste dans le cadre du championnat du monde.
  • Jack McGrath a été relayé à mi-course par Manny Ayulo. Dans le cadre du championnat du monde, les deux hommes se partagent les 4 points de la troisième place.
  • Pour la première fois, la vitesse moyenne du vainqueur est supérieure à 200 km/h (203,2 km/h)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Abeillon, « Les Talbot en course », Revue Auto passion, no 31,‎ janvier 1990
  2. (en) David Hayhoe et David Holland, Grand Prix data book, Duke Marketing Ltd,‎ 1996, 567 p. (ISBN 0 9529325 0 4)
  3. (en) Bruce Jones, The complete Encyclopedia of Formula One, Colour Library Direct,‎ 1998, 647 p. (ISBN 1-84100-064-7)
  4. a, b et c (en) Mike Lang, Grand Prix volume 1, Haynes Publishing Group,‎ 1981, 288 p. (ISBN 0-85429-276-4)
  5. a et b Revue L'Automobile n°63 - juillet 1951
  6. a et b Edmond Cohin, L'historique de la course automobile, Editions Larivière,‎ 1982, 882 p.
  7. sur www.statsf1.com, consulté le 9 janvier 2012

Sources[modifier | modifier le code]