500 miles d'Indianapolis 1950

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

500 miles d'Indianapolis 1950

Tracé de la course

Drapeau Indianapolis Motor Speedway

Données de la course
Nombre de tours 138 (sur 200 prévus)
Longueur du circuit 4,023 km
Distance de course 555,174 km
Résultats
Vainqueur États-Unis Johnnie Parsons,
Kurtis Kraft Offenhauser,
h 46 min 55 s 97
(vitesse moyenne : 199,544 km/h)
Pole position États-Unis Walt Faulkner,
Kurtis Kraft Offenhauser,
min 6 s 992
(vitesse moyenne : 216,187 km/h)
Record du tour en course États-Unis Johnnie Parsons,
Kurtis Kraft Offenhauser,
min 9 s 77
(vitesse moyenne : 207,579 km/h)

Les 500 miles d'Indianapolis 1950 (XXXIVth Indianapolis Motor Sweepstakes), courus sur l'Indianapolis Motor Speedway et organisés le mardi 30 mai 1950, ont été remportés par le pilote américain Johnnie Parsons sur une Kurtis Kraft-Offenhauser.

L'épreuve comptait pour le championnat national américain (AAA) mais était également la troisième épreuve du championnat du monde de Formule 1 1950.

Contexte avant la course[modifier | modifier le code]

Le championnat du monde[modifier | modifier le code]

Lorsqu'en 1949 les membres de la FIA posèrent les bases du championnat du monde des conducteurs, ils s'accordèrent pour que les principaux Grands Prix de Formule 1 soient retenus pour l'attribution du titre. Toutefois, à la suite de la requête de l'AAA, la course des 500 miles d'Indianapolis fut ajoutée à la liste des grandes épreuves sélectives[1]. Bien que disputée sous l'ancienne formule internationale établie en 1938 (moteurs atmosphériques de 4 500 cm3 ou suralimentés de 3 000 cm3), c'est la troisième manche du championnat du monde 1950; mais c'est surtout la course la plus prestigieuse du championnat national américain. Peuvent être également admises les monoplaces à moteur Diesel (cylindrée maximale de 6 600 cm3). En pratique, seuls les spécialistes américains ont une chance de se qualifier pour cette épreuve particulière. Giuseppe Farina (en tête du championnat mondial à égalité de points avec Juan Manuel Fangio) fait néanmoins partie des engagés.

Le circuit[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Indianapolis Motor Speedway.

Le circuit d'Indianapolis (Indiana), inauguré en 1909, était au départ une piste de graviers. Ce premier revêtement fut alors la cause de nombreux accidents graves, et quelques mois plus tard la piste fut pavée de brique rouges. Les 500 miles d'Indianapolis s'y déroulèrent pour la première fois en 1911. Ce circuit rectangulaire comportant quatre virages relevés à rayon constant développe exactement 2,5 milles (en anglais miles), soit 4,023 km. Au milieu des années 1930, certaines parties de la piste furent revêtues de Tarmac, c'est donc sur un circuit alternant briques et goudron que va se dérouler cette course. Le départ est de type lancé, après un tour accompli derrière la voiture de sécurité (une Mercury pour cette édition 1950).

Indianapolis Motor Speedway
Vue aérienne de la piste.

Monoplaces en lice[modifier | modifier le code]

Les Special[modifier | modifier le code]

Presque toutes les monoplaces alignées ici sont spécialement adaptées pour ce circuit, qui ne compte que quatre virages à gauche, tous relevés. Ce sont pour la plupart des voitures américaines, dont la conception s'inspire des monoplaces européennes d'avant-guerre. Une monoplace est dotée d'un moteur diesel Cummins, c'est le seul diesel du plateau. Quelques modèles sont équipés d'un moteur Kraft ou d'un antique moteur Maserati, on trouve également deux monoplaces équipées du nouveau 8 cylindres Novi, mais la plupart des concurrents sont motorisés par un bloc Offenhauser de trois litres (versions à compresseur) ou quatre litres et demi (versions atmosphériques). Soixante-six Special (ou Spl.) vont participer aux essais qualificatifs. Le constructeur le plus représenté est Kurtis Kraft (une vingtaine de concurrents), mais on trouve également des Deidt à traction avant[2] (vainqueur de l'édition précédente), des Stevens, des Maserati modifiées, ainsi que de nombreuses marques artisanales.
Ces voitures sont officiellement désignées par le nom du concurrent (suivi de Spl.) plutôt que par celui du constructeur : ainsi la Deidt de Bill Holland, précédent vainqueur, est-elle alignée sous le nom de Blue Crown Spark Plug Spl. Parmi les favoris, on trouve également la Kurtis Kraft 3000 de Johnnie Parsons, second en 1949, et la Deidt de Mauri Rose, vainqueur en 1941, 1947 et 1948.

Les Maserati « Usine »[modifier | modifier le code]

Deux Maserati officielles sont engagées pour les pilotes de Formule 1 Giuseppe Farina et Franco Rol. Elles ont toutefois peu de chances de réaliser une performance correcte aux essais, car peu adaptées aux particularités du circuit.

Coureurs inscrits[modifier | modifier le code]

Liste des pilotes inscrits[3],[4]
no  Pilote Écurie Monoplace (nom officiel) Constructeur Châssis Moteur Pneumatiques
1 États-Unis Johnnie Parsons Wynn's Friction / Kurtis Kraft Wynn's Friction Proofing Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 1000 Offenhauser L4 F
2 États-Unis Myron Fohr Bardahl / Carl Marchese Bardahl Spl. Carl Marchese Marchese Offenhauser L4 F
3 États-Unis Bill Holland Lou Moore Blue Crown Spark Plug Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Offenhauser L4 F
4 États-Unis Walt Brown Charles Pritchard Tuffy's Offy Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
5 États-Unis George Connor Lou Moore Blue Crown Spark Plug Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
7 États-Unis Paul Russo Paul Russo & Ray Nichels Russo & Nichels Spl. Nichels Nichels Offenhauser L4 F
8 États-Unis Lee Wallard Lou Moore Blue Crown Spark Plug Spl. Moore Moore Offenhauser L4 F
9 États-Unis Andy Linden
États-Unis Bud Rose
Bruce & Louis Bromme Bruce & Louis Bromme Spl. Bromme Bromme Offenhauser L4 F
10 États-Unis Hal Cole Charles Pritchard Tuffy's Offy Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
10 États-Unis Bill Vukovich Indianapolis Race Cars IRC Spl. Maserati Maserati 8CTF Maserati L8s F
12 États-Unis Henry Banks Indianapolis Race Cars IRC Spl. Maserati Maserati 8CTF Offenhauser L4s F
14 États-Unis Tony Bettenhausen Lou Moore Blue Crown Spark Plug Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Offenhauser L4 F
15 États-Unis Mack Hellings Charles Pritchard Tuffy's Offy Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
16 États-Unis Ted Duncan Charles Pritchard Tuffy's Offy Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
17 États-Unis Joie Chitwood Ervin Wolfe Wolfe Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
18 États-Unis Duane Carter Murrell Belanger Belanger Spl. Stevens Stevens Offenhauser L4s F
19 États-Unis Kenny Eaton
États-Unis Ralph Pratt
Lutes Truck Parts Lutes Truck Parts Spl. Bardazon Bardazon Offenhauser L4 F
21 États-Unis Spider Webb R.A. Cott Fadely-Anderson Spl. Maserati Maserati 8CTF Offenhauser L4 F
22 États-Unis Jimmy Davies Pat Clancy Pat Clancy Spl. Ewing Ewing Offenhauser L4 F
23 États-Unis Sam Hanks Merz Engineering / Milt Marion Merz Engineering Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
24 États-Unis Bill Cantrell
États-Unis Bayliss Levrett
Richard Palmer Palmer Spl. Adams Adams Offenhauser L4 F
25 États-Unis Johnny Mauro Johnny Mauro Johnny Mauro Spl. Alfa Romeo Alfa Romeo 8C-308 Alfa Romeo L8s F
26 États-Unis George Fonder Ray Brady Ray Brady Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Sparks L6s F
27 États-Unis Walt Ader Sampson Manufacturing Sampson Spl. Rae Rae Offenhauser L4s F
28 États-Unis Fred Agabashian Wynn's Friction / Kurtis Kraft Wynn's Friction Proofing Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4s F
29 États-Unis Charles Van Acker Redmer Redmer Spl. Stevens Stevens Offenhauser L4 F
31 États-Unis Mauri Rose Howard Keck Howard Keck Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Offenhauser L4 F
33 États-Unis Joel Thorne Thorne Engineering Thorne Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Sparks L6s F
34 États-Unis Johnny Fedricks Thomas Kupiec Thomas Kupiec Spl. Kupiec Kupiec Offenhauser L4 F
36 États-Unis George Lynch Auto Shippers Auto Shippers Spl. Snowberger Snowberger Offenhauser L4 F
38 États-Unis Duke Nalon Novi Mobil Novi Mobil Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Novi L8s F
39 États-Unis Danny Kladis Federal Engineering Federal Spl. Maserati Maserati 8CTF Maserati L8s F
41 États-Unis Milt Fankhauser Karl Hall Karl Hall Spl. Stevens Stevens Offenhauser L4 F
43 États-Unis Chet Miller Novi Mobil Novi Mobil Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Novi L8s F
44 États-Unis Bill Cantrell Bowes Seal Fast Racing Bowes Seal Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Offenhauser L4 F
45 États-Unis Dick Rathmann A.J. Watson City of Glendale Watson Watson Indy Roadster Offenhauser L4 F
46 Drapeau : Italie Giuseppe Farina Officine Alfieri Maserati Maserati Maserati Maserati Maserati L8s F
47 États-Unis Ralph Pratt Ed Gdula Gdula Spl. Gdula Gdula Offenhauser L4 F
48 Drapeau : Italie Franco Rol Officine Alfieri Maserati Maserati Maserati Maserati Maserati L8s F
49 États-Unis Jack McGrath Jack Hinkle Hinkle Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
51 États-Unis Mark Light Lee Glessner Lee Glessner Spl. Stevens Stevens Offenhauser L4 F
52 États-Unis Dick Fraizer
États-Unis Mark Light
Meyer & Iddings Meyer & Iddings Spl. Meyer Meyer Offenhauser L4 F
54 États-Unis Cecil Green John Zink / M.A. Walker John Zink Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
55 États-Unis Troy Ruttman Bowes Seal Fast Racing Bowes Seal Fast Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
58 États-Unis Billy DeVore Joe Scopa Joe Scopa Spl. Scopa Scopa Offenhauser L4 F
59 États-Unis Pat Flaherty Granatelli-Sabourin / Grancor Auto Granatelli-Sabourin Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
61 États-Unis Jimmy Jackson Cummins Diesel Cummins Diesel Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Cummins L6s F
62 États-Unis Johnny McDowell Peter Wales Trucking Wales Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
63 États-Unis Bob Gregg
États-Unis Joe James
Esmeralda / Leo Dobry Esmeralda Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
64 États-Unis Bob Sweikert Ray Carter Ray Carter Spl. Wetteroth Wetteroth Offenhauser L4 F
65 États-Unis Norm Houser
États-Unis Marvin Burke
Ross Page Ross Page Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Duray L4s F
66 États-Unis Cliff Griffith Tom Sarafoff Tom Sarafoff Spl. Miller Miller Offenhauser L4 F
67 États-Unis Bill Schindler Automobile Shippers / Louis Rassey Auto Shippers Spl. Snowberger Snowberger Offenhauser L4 F
69 États-Unis Duke Dinsmore Verlin Brown Brown Motors Co Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
74 États-Unis Carl Forberg Jewell Jewell Spl. Miller Miller Offenhauser L4 F
75 États-Unis Gene Hartley Troy Oil / Joe Langley Troy Oil Spl. Langley Langley Offenhauser L4 F
76 États-Unis Jim Rathmann Pioneer Auto Repair / John Lorenz Pioneer Auto Repair Spl. Wetteroth Wetteroth Offenhauser L4 F
77 États-Unis Jackie Holmes Norm Olson Norm Olson Spl. Olson Olson Special Offenhauser L4 F
78 États-Unis Cy Marshall Vulcan Tool Vulcan Tool Spl. Ralph Miller Ralph Miller Ralph Miller L4 F
79 États-Unis Chuck Leighton Cantarano Cantarano Spl. Cantarano Cantarano Wayne L6 F
81 États-Unis Jerry Hoyt Ludson Morris Morris Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
82 États-Unis Joe James Bob Estes Bob Estes Spl. Weidel Weidel Mercury V8 F
83 États-Unis Al Miller Trainor Auto Parts Trainor Auto Spl. Miller Miller Miller L6s F
84 États-Unis Mike Burch George Hoster Inc. George Hoster Spl. Maserati Maserati 8CTF Maserati L8s F
85 États-Unis Manny Ayulo
États-Unis Jim Rigsby
Coast Grain. Coast Grain Spl. Maserati Maserati 8CTF Maserati L8s F
87 États-Unis Bill Vukovich REC / NJ Rounds REC Spl. Rounds Rocket Rounds Rocket Special Offenhauser L4 F
98 États-Unis Walt Faulkner Grant Piston Ring / JC Agajanian Grant Piston Ring Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
99 États-Unis Kenny Eaton
États-Unis Emil Andres
Murrell Belanger Belanger Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Offenhauser L4s F
  • Remarque : Un pilote peut être inscrit sur plusieurs voitures. De même, plusieurs pilotes peuvent tenter de qualifier une même voiture. Un numéro de concurrent peut être réattribué à un autre (par exemple le numéro 10, utilisé deux fois au cours des qualifications).

Qualifications[modifier | modifier le code]

Les qualifications (trial days) se déroulent les trois week-ends précédant la course. Les pilotes sont chronométrés sur quatre tours lancés consécutifs. Contrairement aux Grands Prix européens, ce sont les vitesses moyennes qui sont communiquées officiellement, et non les temps. La moyenne minimale imposée est de 115 mph (185 km/h). Seuls les trente-trois premiers qualifiés seront admis pour la course. La première séance a lieu le samedi 13 mai, le même jour que le Grand Prix de Grande Bretagne, et va déterminer les onze premières places (le premier tiers) de la grille de départ.
La piste est sèche pour cette première journée d'essais. C'est un débutant (dans la catégorie), Walt Faulkner, sur Kurtis Kraft, habitué des courses de midget, qui va s'imposer d'entrée, bouclant ses quatre tours qualificatifs à la moyenne de 134,343 mph (216,204 km/h) avec un temps total de 4 min 27 s 97. Son deuxième tour lancé a été couvert à l'étonnante moyenne de 136,013 mph (218,892 km/h), effaçant le précédent record de Ralph Hepsburn de 133,944 mph en 1946 (215,562 km/h). Pour sa première participation à cette course prestigieuse, Faulkner obtient la pole position, aucun des dix autres qualifiés de cette première journée n'ayant pu approcher cette performance. Le second meilleur temps est établi par Fred Agabashian, également sur Kurtis Kraft, avec une moyenne de 132,792 mph (213,708 km/h), la première ligne étant complétée par la Deidt de Mauri Rose.
Aucun pilote ne s'étant qualifié le dimanche 14 mai, c'est le samedi suivant que se poursuivent les essais. C'est à nouveau un débutant, Cecil Green qui sur Kurtis Kraft 3000 va dominer cette séance, avec une moyenne de 132,910 mph (213,898 km/h). Ce sera le deuxième temps absolu des trois week-ends d'essais, mais Green ne s'élancera qu'en douzième position, derrière les onze qualifiés de la première session. Seuls quatre pilotes se qualifient ce samedi 20 mai, six autres le lendemain.
Lors du dernier week-end de ces trial days, il reste douze places à pourvoir. Les Maserati officielles de Giuseppe Farina et Franco Rol n'ont pu participer aux séances précédentes, leurs dates coïncidant avec celles des deux premiers Grands Prix du championnat. Les monoplaces européennes se révèlent totalement inadaptées au circuit et abandonnent rapidement tout espoir de qualification. Onze pilotes vont se qualifier le samedi 27 mai, le plus rapide étant Bill Schindler (pilote unijambiste[5]) sur sa Snowberger, à la moyennes de 132,690 mph (213,544 km/h), quatrième temps absolu. Pour la dernière session, le lendemain, la piste est humide; huit concurrents renoncent à tenter leur chance. Finalement, la dernière place sur la grille sera pour Johnny McDowell (Kurtis Kraft), qui parvient à tourner à 129,692 mph de moyenne (208,719 km/h) dans ces conditions.

Notons que parmi les trente-trois voitures qualifiées se trouve la Cummins Diesel Spl., seule monoplace à moteur Diesel du plateau. Pilotée par Jimmy Jackson, elle s'élancera de la dernière ligne.

Photo d'une Kurtis Kraft à moteur Cummins.
La Cummins Diesel Spl., à moteur Diesel suralimenté.
Résultats des qualifications – Séance du 13 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 98 États-Unis Walt Faulkner Kurtis Kraft 134,343 mph (216,204 km/h) 4 min 27 s 97
2 28 États-Unis Fred Agabashian Kurtis Kraft 132,792 mph (213,708 km/h) 4 min 31 s 10 + 3 s 13
3 31 États-Unis Mauri Rose Deidt 132,319 mph (212,947 km/h) 4 min 32 s 07 + 4 s 10
4 5 États-Unis George Connor Lesovsky 132,163 mph (212,696 km/h) 4 min 32 s 39 + 4 s 42
5 1 États-Unis Johnnie Parsons Kurtis Kraft 132,144 mph (212,665 km/h) 4 min 32 s 43 + 4 s 46
6 49 États-Unis Jack McGrath Kurtis Kraft 131,868 mph (212,221 km/h) 4 min 33 s 00 + 5 s 03
7 69 États-Unis Duke Dinsmore Kurtis Kraft 131,066 mph (210,930 km/h) 4 min 34 s 67 + 6 s 70
8 14 États-Unis Tony Bettenhausen Deidt 130,947 mph (210,739 km/h) 4 min 34 s 92 + 6 s 95
9 17 États-Unis Joie Chitwood Kurtis Kraft 130,757 mph (210,433 km/h) 4 min 35 s 32 + 7 s 35
10 3 États-Unis Bill Holland Deidt 130,482 mph (209,990 km/h) 4 min 35 s 90 + 7 s 93
11 59 États-Unis Pat Flaherty Kurtis Kraft 129,608 mph (208,583 km/h) 4 min 37 s 76 + 9 s 79
Résultats des qualifications – Séance du 20 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
12 54 États-Unis Cecil Green Kurtis Kraft 132,910 mph (213,898 km/h) 4 min 30 s 86
13 18 États-Unis Duane Carter Stevens 131,666 mph (211,896 km/h) 4 min 33 s 42 + 2 s 56
14 21 États-Unis Spider Webb Maserati 129,748 mph (208,809 km/h) 4 min 37 s 46 + 6 s 60
15 81 États-Unis Jerry Hoyt Kurtis Kraft 129,520 mph (208,442 km/h) 4 min 37 s 95 + 7 s 09
Résultats des qualifications – Séance du 21 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
16 2 États-Unis Myron Fohr Marchese 131,714 mph (211,973 km/h) 4 min 33 s 32
17 24 États-Unis Bayliss Levrett Adams 131,181 mph (211,115 km/h) 4 min 34 s 43 + 1 s 11
18 45 États-Unis Dick Rathmann Watson 130,928 mph (210,708 km/h) 4 min 34 s 96 + 1 s 66
19 7 États-Unis Paul Russo Nichels 130,790 mph (210,486 km/h) 4 min 35 s 25 + 1 s 93
20 4 États-Unis Walt Brown Kurtis Kraft 130,454 mph (209,945 km/h) 4 min 35 s 96 + 2 s 64
21 12 États-Unis Henry Banks Maserati 129,646 mph (208,645 km/h) 4 min 37 s 68 + 4 s 36
Résultats des qualifications – Séance du 27 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
22 67 États-Unis Bill Schindler Snowberger 132,690 mph (213,544 km/h) 4 min 31 s 31
23 8 États-Unis Lee Wallard Moore 132,436 mph (213,135 km/h) 4 min 31 s 83 + 0 s 52
24 55 États-Unis Troy Ruttman Lesovsky 131,912 mph (212,292 km/h) 4 min 32 s 91 + 1 s 60
25 23 États-Unis Sam Hanks Kurtis Kraft 131,593 mph (211,778 km/h) 4 min 33 s 57 + 2 s 26
26 15 États-Unis Mack Hellings Kurtis Kraft 130,757 mph (210,433 km/h) 4 min 35 s 32 + 4 s 01
27 22 États-Unis Jimmy Davies Ewing 130,402 mph (209,862 km/h) 4 min 36 s 07 + 4 s 76
28 76 États-Unis Jim Rathmann Wetteroth 129,959 mph (209,149 km/h) 4 min 37 s 01 + 5 s 70
29 27 États-Unis Walt Ader Rae 129,940 mph (209,110 km/h) 4 min 37 s 05 + 5 s 74
30 77 États-Unis Jackie Holmes Olson 129,697 mph (208,727 km/h) 4 min 37 s 57 + 6 s 26
31 75 États-Unis Gene Hartley Langley 129,213 mph (207,948 km/h) 4 min 38 s 61 + 7 s 30
32 61 États-Unis Jimmy Jackson Kurtis Kraft-Cummins 129,208 mph (207,940 km/h) 4 min 38 s 62 + 7 s 31
Résultats des qualifications – Séance du 28 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
33 62 États-Unis Johnny McDowell Kurtis Kraft 129,692 mph (208,719 km/h) 4 min 37 s 58

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Grille de départ de la course et résultats des qualifications[6]
1re ligne Pos. 1 Pos. 2 Pos. 3
États-Unis
Walt Faulkner
Kurtis Kraft
134,343 mph
(216,204 km/h)
États-Unis
Fred Agabashian
Kurtis Kraft
132,792 mph
(213,708 km/h)
États-Unis
Mauri Rose
Deidt
132,319 mph
(212,947 km/h)
2e ligne Pos. 4 Pos. 5 Pos. 6
États-Unis
George Connor
Lesovsky
132,163 mph
(212,696 km/h)
États-Unis
Johnnie Parsons
Kurtis Kraft
132,144 mph
(212,665 km/h)
États-Unis
Jack McGrath
Kurtis Kraft
131,868 mph
(212,221 km/h)
3e ligne Pos. 7 Pos. 8 Pos. 9
États-Unis
Duke Dinsmore
Kurtis Kraft
131,066 mph
(210,930 km/h)
États-Unis
Tony Bettenhausen
Deidt
130,947 mph
(210,739 km/h)
États-Unis
Joie Chitwood
Kurtis Kraft
130,757 mph
(210,433 km/h)
4e ligne Pos. 10 Pos. 11 Pos. 12
États-Unis
Bill Holland
Deidt
130,482 mph
(209,990 km/h)
États-Unis
Pat Flaherty
Kurtis Kraft
129,608 mph
(208,583 km/h)
États-Unis
Cecil Green
Kurtis Kraft
132,910 mph
(213,898 km/h)
5e ligne Pos. 13 Pos. 14 Pos. 15
États-Unis
Duane Carter
Stevens
131,666 mph
(211,896 km/h)
États-Unis
Spider Webb
Maserati
129,748 mph
(208,809 km/h)
États-Unis
Jerry Hoyt
Kurtis Kraft
129,520 mph
(208,442 km/h)
6e ligne Pos. 16 Pos. 17 Pos. 18
États-Unis
Myron Fohr
Marchese
131,714 mph
(211,973 km/h)
États-Unis
Bayliss Levrett
Adams
131,181 mph
(211,115 km/h)
États-Unis
Dick Rathmann
Watson
130,928 mph
(210,708 km/h)
7e ligne Pos. 19 Pos. 20 Pos. 21
États-Unis
Paul Russo
Nichels
130,790 mph
(210,486 km/h)
États-Unis
Walt Brown
Kurtis Kraft
130,454 mph
(209,945 km/h)
États-Unis
Henry Banks
Maserati
129,646 mph
208,645 km/h)
8e ligne Pos. 22 Pos. 23 Pos. 24
États-Unis
Bill Schindler
Snowberger
132,690 mph
(213,544 km/h)
États-Unis
Lee Wallard
Moore
132,436 mph
(213,135 km/h)
États-Unis
Troy Ruttman
Lesovsky
131,912 mph
(212,292 km/h)
9e ligne Pos. 25 Pos. 26 Pos. 27
États-Unis
Sam Hanks
Kurtis Kraft
131,593 mph
211,778 km/h)
États-Unis
Mack Hellings
Kurtis Kraft
130,757 mph
(210,433 km/h)
États-Unis
Jimmy Davies
Ewing
130,402 mph
(209,862 km/h)
10e ligne Pos. 28 Pos. 29 Pos. 30
États-Unis
Jim Rathmann
Wetteroth
129,959 mph
(209,149 km/h)
États-Unis
Walt Ader
Rae
129,940 mph
(209,118 km/h)
États-Unis
Jackie Holmes
Olson
129,697 mph
(208,727 km/h)
11e ligne Pos. 31 Pos. 32 Pos. 33
États-Unis
Gene Hartley
Langley
129,213 mph
(207,948 km/h)
États-Unis
Jimmy Jackson
Kurtis Kraft
129,208 mph
(207,940 km/h)
États-Unis
Johnny McDowell
Kurtis Kraft
129,692 mph
(208,719 km/h)

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Le départ (lancé) est donné à 11 heures sous un ciel menaçant. Walt Faulkner part en tête mais Mauri Rose le dépasse avant la fin du premier tour. Deux tours plus tard, Fred Agabashian et Johnnie Parsons ont également dépassé Faulkner. Parsons redouble son coéquipier Agabashian, puis s'empare de la tête au dixième tour. Il va dès lors imposer un train très rapide. En seconde position, Rose est légèrement distancé; au vingtième tour, l'écart s'élève à huit secondes, mais Rose commence alors à grignoter son retard, et parvient à reprendre la tête au trente-troisième tour. Parsons réagit aussitôt, et reprend son bien au tour suivant. Dès lors, il n'est plus inquiété jusqu'à son ravitaillement, qu'il effectue au cent-cinquième tour. Rose a repris brièvement la tête, mais ravitaille quatre tours plus tard. Un début d'incendie se produit, rapidement maîtrisé, mais le double vainqueur 1947/1948 a perdu quelques places lorsqu'il parvient à repartir. En tête, Bill Holland est rapidement rattrapé puis dépassé par Parsons, tandis que Rose remonte rapidement à la troisième place. Les positions des trois premiers n'évolueront plus, la course étant arrêtée au cent trente-huitième tour lorsque la pluie fait son apparition. Second l'année précédente, Johnnie Parsons remporte une belle victoire, malgré une fissure dans le bloc moteur décelée peu avant le départ[1].

Classements intermédiaires[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires des monoplaces aux premier, troisième, dixième, vingtième, trentième, quarantième, soixantième, quatre-vingtième, cent-dixième et cent-vingtième tours[2].

Classement final[modifier | modifier le code]

La Kurtis Kraft-Offenhauser de Johnnie Parsons, victorieuse de l'édition 1950 des 500 miles d'Indianapolis.
Pos. No Pilote Voiture Tours Temps/Abandon Points
1 1 États-Unis Johnnie Parsons Kurtis Kraft-Offenhauser 138 3 h 36 min 11 s 36 9
2 3 États-Unis Bill Holland Deidt-Offenhauser 137 + 1 tour 6
3 31 États-Unis Mauri Rose Deidt-Offenhauser 137 + 1 tour 4
4 54 États-Unis Cecil Green Kurtis Kraft-Offenhauser 137 + 1 tour 3
5 17 États-Unis Joie Chitwood
États-Unis Tony Bettenhausen
Kurtis Kraft-Offenhauser 136 + 2 tours 1
1
6 8 États-Unis Lee Wallard Moore-Offenhauser 136 + 2 tours  
7 98 États-Unis Walt Faulkner Kurtis Kraft-Offenhauser 135 + 3 tours  
8 5 États-Unis George Connor Lesovsky-Offenhauser 135 + 3 tours  
9 7 États-Unis Paul Russo Nichels-Offenhauser 135 + 3 tours  
10 59 États-Unis Pat Flaherty Kurtis Kraft-Offenhauser 135 + 3 tours  
11 2 États-Unis Myron Fohr Marchese-Offenhauser 133 + 5 tours  
12 18 États-Unis Duane Carter Stevens-Offenhauser 133 + 5 tours  
13 15 États-Unis Mack Hellings Kurtis Kraft-Offenhauser 132 + 6 tours  
14 49 États-Unis Jack McGrath Kurtis Kraft-Offenhauser 131 Accident  
15 55 États-Unis Troy Ruttman Lesovsky-Offenhauser 130 + 8 tours  
16 75 États-Unis Gene Hartley Langley-Offenhauser 128 + 10 tours  
17 22 États-Unis Jimmy Davies Ewing-Offenhauser 128 + 10 tours  
18 62 États-Unis Johnny McDowell Kurtis Kraft-Offenhauser 128 + 10 tours  
19 4 États-Unis Walt Brown Kurtis Kraft-Offenhauser 127 + 11 tours  
20 21 États-Unis Spider Webb Maserati-Offenhauser 126 + 12 tours  
21 81 États-Unis Jerry Hoyt Kurtis Kraft-Offenhauser 125 + 13 tours  
22 27 États-Unis Walt Ader Rae-Offenhauser 123 + 15 tours  
23 77 États-Unis Jackie Holmes Olson-Offenhauser 123 Accident  
24 76 États-Unis Jim Rathmann Wetteroth-Offenhauser 122 + 16 tours  
25 12 États-Unis Henry Banks
États-Unis Fred Agabashian
Maserati-Offenhauser 112 Fuite d'huile  
26 67 États-Unis Bill Schindler Snowberger-Offenhauser 111 Transmission  
27 24 États-Unis Bayliss Levrett
États-Unis Bill Cantrell
Adams-Offenhauser 108 Pression d'huile  
28 28 États-Unis Fred Agabashian Kurtis Kraft-Offenhauser 64 Fuite d'huile  
29 61 États-Unis Jimmy Jackson Kurtis Kraft-Cummins 52 Compresseur  
30 23 États-Unis Sam Hanks Kurtis Kraft-Offenhauser 42 Pression d'huile  
31 14 États-Unis Tony Bettenhausen Deidt-Offenhauser 30 Roulement de roue  
32 45 États-Unis Dick Rathmann Watson-Offenhauser 25 Mécanique  
33 49 États-Unis Duke Dinsmore Kurtis Kraft-Offenhauser 10 Fuite d'huile  

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classement général à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Classement des pilotes
Pos. Pilote Écurie Points Drapeau : Royaume-Uni
GBR
Drapeau : Monaco
MON
États-Unis
500
Drapeau : Suisse
SUI
Drapeau : Belgique
BEL
Drapeau : France
FRA
Drapeau : Italie
ITA
1 Drapeau : Italie Giuseppe Farina Alfa Romeo 9 9*
Drapeau : Argentine Juan Manuel Fangio Alfa Romeo 9
9*
États-Unis Johnnie Parsons Kurtis Kraft 9
9*
4 Drapeau : Italie Luigi Fagioli Alfa Romeo 6 6
Drapeau : Italie Alberto Ascari Ferrari 6
6
États-Unis Bill Holland Deidt 6
6
7 Drapeau : Royaume-Uni Reg Parnell Alfa Romeo 4 4
Drapeau : Monaco Louis Chiron Maserati 4
4
États-Unis Mauri Rose Deidt 4
4
10 Drapeau : France Yves Giraud-Cabantous Talbot-Lago 3 3
Drapeau : France Raymond Sommer Ferrari 3
3
États-Unis Cecil Green Kurtis Kraft 3
3
13 Drapeau : France Louis Rosier Talbot-Lago 2 2
Drapeau : Thaïlande Prince Bira Maserati 2
2
15 États-Unis Joie Chitwood Kurtis Kraft 1
1
États-Unis Tony Bettenhausen Kurtis Kraft 1
1
  • attribution des points : 8, 6, 4, 3, 2 respectivement aux cinq premiers de chaque épreuve et 1 point supplémentaire pour le pilote ayant accompli le meilleur tour en course (signalé par un astérisque)
  • Le règlement permet aux pilotes de se relayer sur une même voiture, les points éventuellement acquis étant alors partagés. Joie Chitwood et Tony Bettenhausen marquent chacun un point pour leur cinquième place à Indianapolis.

À Noter[modifier | modifier le code]

  • 1re victoire pour Johnnie Parsons dans le cadre du championnat du monde.
  • 1re victoire pour Kurtis Kraft en tant que constructeur dans le cadre du championnat du monde.
  • 1re victoire pour Offenhauser en tant que motoriste dans le cadre du championnat du monde.
  • La course a été stoppée après 138 des 200 tours prévus en raison de la pluie.
  • Tony Bettenhausen, après avoir été contraint à l'abandon, a repris la course sur la voiture de Joie Chitwood. Dans le cadre du championnat du monde, ils se partagent les 2 points de la cinquième place.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Paul Delsaux, 1950, Editeur : Bruno Alfieri,‎ 1993, 254 p. (ISBN 88-7960-029-X)
  2. a et b Edmond Cohin, L'historique de la course automobile, Editions Larivière,‎ 1982, 882 p.
  3. (en) David Hayhoe et David Holland, Grand Prix data book, Duke Marketing Ltd,‎ 1996, 567 p. (ISBN 0 9529325 0 4)
  4. (en) Bruce Jones, The complete Encyclopedia of Formula One, Colour Library Direct,‎ 1998, 647 p. (ISBN 1-84100-064-7)
  5. Revue L'Automobile n°51 - juillet 1950
  6. (en) Mike Lang, Grand Prix volume 1, Haynes Publishing Group,‎ 1981, 288 p. (ISBN 0-85429-276-4)

Sources[modifier | modifier le code]