4e armée (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 4e armée française)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 4e armée.
4e armée
Période 2 août 1914
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Armée
Guerres Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Batailles 1914 - Offensive Meuse-Argonne
1915 - Seconde bataille de Champagne
1917 - Bataille des monts de Champagne

La 4e armée française est une unité de l'armée de terre française qui a combattu durant la Première et la Seconde Guerre mondiale.

C'est l'une des cinq armées créées et mises sur le pied de guerre par le Grand quartier général lors du déclenchement du plan XVII en réponse à l’attaque allemande d'août 1914.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 1914 : création de la 4e armée le 2 août, en application du Plan XVII.

Historique des garnisons, campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

À la mobilisation, en août 1914, la 4e armée de l'armée de terre française, était commandée par le général de Langle de Cary. Elle était formée des 12e et 17e CA, du corps d'armée colonial et d'une division de cavalerie.

Hommage à la IVe Armée qui a libéré Sommepy-Tahure.

Composition à la mobilisation[modifier | modifier le code]

12e corps d'armée[modifier | modifier le code]
17e corps d'armée[modifier | modifier le code]
Corps d'armée colonial[modifier | modifier le code]
  • 2e corps d'armée colonial, aile droite de la 4e armée
Éléments d'armée[modifier | modifier le code]
Artillerie
Cavalerie
Génie
Escadrilles aéronautiques

Changements au cours de la guerre[modifier | modifier le code]

Avec l'arrivée dans le conflit des américains, des troupes servirent sous commandement français et pour la IVe Armée :

Opérations[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]
  • Janvier : Première bataille de Champagne : offensives françaises et contre-attaques allemandes dans la région Perthes-lès-Hurlus, ferme Beauséjour, Souain : prise de Perthes-lès-Hurlus et du fortin de Beauséjour.
1918[modifier | modifier le code]
  • 15 juillet  : quatrième bataille de Champagne (bataille de Prosnes-Massiges)
  • 18 juillet : deuxième bataille de la Marne
  • 26 septembre : bataille de Champagne et d’Argonne, d’abord bataille de Somme-Py (26 septembre - 4 octobre) puis exploitation de cette bataille.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Après-guerre[modifier | modifier le code]

Les chefs de la 4e armée[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]