4L Trophy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Raid 4L Trophy

alt=Description de l'image Logo-Renault-4L-Trophy.png.
Généralités
Sport Raid motorisé
Organisateur(s) Desertours
Éditions 18 (2015)
Périodicité Annuel
Participants 2 700 (en 2012)
Statut des participants Étudiant
Site web officiel

Le Raid 4L Trophy est un raid automobile humanitaire destiné aux étudiants créé par Jean-Jacques Rey. Il est organisé par l'entreprise Desertours en partenariat avec l'école supérieure de commerce de Rennes[1].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le Raid 4L Trophy a lieu chaque année. Les participants (environ un millier d'étudiants âgés de 18 à 28 ans) disputent cette course d'orientation, réalisée exclusivement en Renault 4. Le parcours traversant la France, l’Espagne et le Maroc, et contient certaines étapes autour des dunes de Merzouga et dans l'Atlas. Au cours de ce voyage, ils transportent des fournitures scolaires et sportives, qui sont redistribués aux enfants du sud marocain à l'arrivée. Chaque équipage est classé en fonction des kilomètres qu'il réalise pour passer par chaque point de contrôle du parcours, l'objectif étant d'en parcourir le moins possible.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Aspect humanitaire[modifier | modifier le code]

Diverses actions sont organisées autour du Raid 4L Trophy. Une subvention est remise par l'entreprise Deloitte à l'équipage qu'elle juge avoir le meilleur projet écologique, tandis que l'organisation a compensé l'émission de carbone occasionnée par la course auprès de Climat Mundi jusqu'en 2012. Des panneaux solaires sont également mis en place lors de l'événement.

Quelques chiffres[modifier | modifier le code]

Le prix total moyen du raid est de 7 000 €[2] dont 3 250 € de frais d'inscription[officiel 1], auxquels il faut ajouter la préparation du véhicule, sa modification et de nombreux frais annexes.

Depuis la première édition, en 1998, le nombre d'équipages participants est passé de 1 à plus de 1 300 en 2014, dont 30 % de filles et 70 % de garçons, âgés en moyenne de 22 ans.

Au cours de l'édition 2010, qui s'est tenue du 18 février au 28 février 2010, 2 400 étudiants ont collecté 78,5 tonnes de matériel scolaire et sportif[officiel 2] qui ont été distribuées par plusieurs associations présentes sur place, dont Enfants du désert.

Événement remarquable[modifier | modifier le code]

À l'occasion de la 15e édition, en 2012, l'association Enfants du désert a décidé d'organiser la construction d'une école. Les dons des étudiants et des partenaires ont permis d'en construire trois, ainsi que trois blocs sanitaires[officiel 3] en plus des fournitures transportés par les étudiants. Le départ s'est effectué au Futuroscope de Poitiers pour la première fois, à la place de Paris. 1 350 équipages ont participé cette année-là[3].

Polémiques[modifier | modifier le code]

Le 4L Trophy provoque dès sa création une polémique axée autour de la valeur de la Renault R4 en tant que voiture de collection, les véhicules participant à ce raid sont, pour certains, réparés hâtivement, et sont parfois l'objet de pannes, ou de casses diverses irréparables; chaque année une partie d'entre eux reste au Maroc ou en Espagne, et toutes ne reviennent pas en France. Celles qui ont survécu au raid sont pour beaucoup revendues sur des sites de petites annonces, prouvant, s'il en était besoin, que les participants ne sont pas des collectionneurs ni des passionnés de la Renault R4. Le raid provoque la colère des amateurs du véhicule, arguant que la Renault R4 a le triste privilège d'être le seul véhicule ancien au monde a être utilisé de la sorte. Le coût exorbitant de l'inscription au raid, l'aspect humanitaire discutable, le grand défouloir qu'est ce raid selon certains détracteurs, peuvent également être sujets à de vives discussions entre pros et anti trophystes.

Références[modifier | modifier le code]

Références du site officiel[modifier | modifier le code]

  1. « Modalités d'inscription »
  2. « 2e compte-rendu humanitaire 2010 » [PDF]
  3. « Bilan humanitaire : les enfants du désert »

Autres références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]