491

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
488 489 490  491  492 493 494

Décennies :
460 470 480  490  500 510 520
Siècles :
IVe siècle  Ve siècle  VIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 491 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Détail du diptyque Barberini : Anastase ou Justinien Ier triomphant. Constantinople, début du VIe siècle, style théodosien tardif, ivoire.


Naissances en 491[modifier | modifier le code]

Décès en 491[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lacoudre, La vie de Saint Volusien, évêque de Tours et Martyr, patron de la ville de Foix, F. Meilhac,‎ 1722 (résumé)
  2. a et b Eduard von Muralt, Essai de chronographie byzantine : Pour servir à l'examen des annales du bas-empire et particulièrement des chronographes slavons de 395 à 1057, St. Petersbourg, Eggers,‎ 1855 (lire en ligne)
  3. a et b Sébastien Le Nain De Tillemont, Histoire des empereurs et des autres princes qui ont régné durant les six premiers siècles de l'Eglise, Volume 6, Venise, François Pitteri,‎ 1739 (lire en ligne)
  4. Auguste François Louis Scipion de Grimoard-Beauvoir Du Roure De Beaumont-Brison, Histoire de Théodoric le Grand, roi d'Italie, Volume 1, Paris, Téchener,‎ 1846 (lire en ligne)
  5. Ludwig Schmidt, Histoire des vandales, Paris, Payot,‎ 1953 (lire en ligne)
  6. Louis-Catherine Bergevin, Alexandre Dupré, Histoire de Blois, Volume 2, Blois, E. Dézairs,‎ 1846 (lire en ligne)
  7. X. Boyer, Histoire d'Alsace, Paris, Aubry,‎ 1862 (lire en ligne)
  8. Florentius Wigorniensis, The Anglo-Saxon chronicle. The chronicle of Florence of Worcester, London, Seeleys,‎ 1853 (lire en ligne)
  9. Cyril Le Tallec, La communauté arménienne de France : 1920-1950, Éditions L'Harmattan,‎ 2001 (ISBN 2747504808, lire en ligne)
  10. Joseph Épiphane Darras, Histoire générale de l'Église, Paris, Louis Vivès,‎ 1869 (lire en ligne)
  11. Nominis : Sainte Théodora
  12. P. DEVOS, “Quand est mort l’abbé S. Isaïe de Scété ?”, Analecta Bollandiana, 86 (1968), p. 350.
  13. Cf. Marie-Félicité Brosset, Histoire de la Géorgie depuis l’Antiquité jusqu’au XIXe siècle, v. 1-7, Saint-Pétersbourg, 1848-58, p.136-142, ».