441

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
438 439 440  441  442 443 444

Décennies :
410 420 430  440  450 460 470
Siècles :
IVe siècle  Ve siècle  VIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 441 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]


  • L’évêque de Sirmium réussit à faire passer pendant le siège de la ville les saintes vaisselles de la cathédrale à travers les lignes hunniques avec la complicité de Constantius, secrétaire de Bleda originaire de la Gaule. Celui-ci les emmènent à Rome à l’occasion d’un voyage officiel et les met en gage auprès du banquier Silvanus. Il sera empalé plus tard par Bleda pour trahison. Attila réclamera son « trésor » lors des négociations avec l’Empire d’Occident vers 450[3].
  • Le ministre de Bleda d’origine gréco-latine Onégèse (Hunigis) fait construire des thermes près de son palais après la prise de Sirmium[3].

Naissances en 441[modifier | modifier le code]

Décès en 441[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Andrew H. Merrills, Richard Miles, The Vandals, John Wiley and Sons,‎ 2010 (ISBN 9781405160681, résumé)
  2. Marcellinus (comes), Brian Croke, Theodor Mommsen, The Chronicle of Marcellinus : a translation and commentary, Australian Association for Byzantine Studies,‎ 1995 (ISBN 9780959362664, résumé)
  3. a, b et c István Bóna, Les huns : le grand empire barbare d'Europe (IVe-Ve siècles), Errance,‎ 2002 (résumé)
  4. Otto Maenchen-Helfen, The world of the Huns : studies in their history and culture, University of California Press,‎ 1973 (ISBN 9780520015968, résumé)
  5. Karl Joseph von Hefele, Isidore Goechler, Oden Jean Marie Delarc, Histoire des conciles d'après les documents originaux : 343-451, vol. 2, A. Le Clère,‎ 1869 (résumé)
  6. Edward von Muralt, Essai de chronographie byzantine pour servir à l'examen des annales du Bas-Empire et particulièrement des chronographes slavons de 395 à 1057, Saint-Pétersbourg, Eggers,‎ 1855 (résumé)