42 (école)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École 42
Image illustrative de l'article 42 (école)
Devise Born2Code
Informations
Fondation 26 mars 2013
Fondateur Xavier Niel, président
Nicolas Sadirac, directeur général
Kwame Yamgnane, directeur général adjoint
Florian Bucher, directeur général adjoint
Type École supérieure d'informatique privée non reconnue par l'État Français
Localisation
Coordonnées 48° 53′ 47″ N 2° 19′ 07″ E / 48.896324, 2.3185548° 53′ 47″ Nord 2° 19′ 07″ Est / 48.896324, 2.31855  
Ville Paris (17e arrondissement)
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Direction
Président Xavier Niel
Directeur Nicolas Sadirac
Divers
Particularités École gratuite
Site web www.42.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École 42

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
École 42
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 42 (nombre).

42 est une école française d'informatique privée créée et financée par Xavier Niel (fondateur d'Iliad-Free) avec plusieurs associés, dont Nicolas Sadirac (ancien directeur général d'Epitech)[1], Kwame Yamgnane et Florian Bucher (anciens cadres d'Epitech)[2]. Annoncée le 26 mars 2013[2], le bâtiment fut réalisée par l'agence In&Edit Architecture[3] a ouvert ses portes le 15 juillet 2013 pour la dernière phase des sélections[4]. Elle a accueilli les étudiants retenus pour la première rentrée en novembre 2013. Il s’agit d’une association à but non lucratif.

La formation dispensée se veut inspirée des changements apportés par Internet avec une pédagogie qualifiée de « peer-to-peer ». Elle ne délivrera pas de diplôme reconnu par l’État Français, mais mise sur des compétences poussées en programmation et la capacité à innover, à voir et penser différemment. Le nom de l'école est une référence au roman Le Guide du voyageur galactique de Douglas Adams : 42 est la réponse à la grande question de la vie, de l'univers et de tout le reste.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'inscription à l'école est gratuite (les frais de fonctionnement des dix premières années, estimé entre 20 et 50 millions d'euros, sont pris en charge personnellement par Xavier Niel)[5], et concernera chaque année mille étudiants entre 18 et 30 ans, sélectionnés sans conditions de diplôme (pas même le bac) mais sur la base d'une série de tests sur le site internet de l'école destinés à évaluer leurs capacités à apprendre l'informatique dans un premier temps.

Puis d'un mois d'évaluations sur ordinateur et de travaux pratiques intensifs dans un second temps (la « Piscine » en langage C, lors de laquelle des journées à fournir l'équivalent de 15 h de travail sont monnaie courante[6]). La formation durera au moins trois ans, et couvrira les différents métiers de l'informatique liés au développement. Il sera également possible de rester deux années supplémentaires pour y réaliser un projet et apprendre à créer son entreprise.

Dans un éditorial[7], Xavier Niel présente 42 en rapport à la situation de l'enseignement en France :

« Aujourd’hui, le système français ne marche pas. Il est coincé entre d’une part l’Université, qui propose une formation pas toujours adaptée aux besoins des entreprises mais qui est gratuite et accessible au plus grand nombre, des écoles publiques très sélectives qui n'admettent que ceux ayant suivi une formation scientifique ou technologique (parfois avec mention au bac) et d’autre part les écoles privées, chères, dont la formation est assez qualitative mais laisse sur le côté de la route le plus grand nombre de talents, voire de génies, que nous pourrions trouver en France. »

L’école n'étant pas agréée par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, les étudiants ne peuvent prétendre à des bourses d’État.

Programme[modifier | modifier le code]

La première année est essentiellement axée sur le développement en langage C en environnement plateforme UNIX. Ces développements logiciels sont prévus au travers d'une quarantaine de projets tels que la réalisation d'un moteur basique de FPS (jeu de tir en vue subjective), un moteur de jeu en réseau ou encore un moteur de rendu 3D (rasterizer) par lancer de rayon (raytracer). Le second semestre commence par une piscine de web orienté objet en PHP, puis introduit un module de framework incluant la réalisation d'un gros projet web, où le choix du langage de programmation est libre.

La deuxième année introduit le C++ au travers d'une piscine dédiée, et d'autres langages tels que le SQL ou les langages objet Java et C#. D'après un document promotionnel du programme de l'école, des développements logiciels sont prévus au travers de la réalisation d'un jeu d'arcade, de la programmation d'une intelligence artificielle ou encore d'un virus informatique. Les élèves doivent travailler sur un projet libre durant cinq mois.

La troisième année apporte un complément de connaissances avec les technologies mobiles, les réseaux, la programmation de jeux vidéo et ses mécanismes, ou encore la sécurité informatique.

Optionnelles, les quatrième et cinquième années concerneront la réalisation d'un projet innovant sur 24 mois et la création de sa propre entreprise[8].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'école est située au 96 boulevard Bessières[9],[10], dans le 17e arrondissement de Paris. Racheté à l'État en 2011 pour 12,6 millions d'euros[11], le bâtiment s’étend sur une surface de 4 242 mètres carrés[12]. Des photos de l'architecture sont visibles sur le site officiel.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]