41e Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41e Match des étoiles de la LNH

alt=Description de l'image NHL AllStar 1990.gif.
Équipes 1 2 3 Total
Prince de Galles 7 2 3 12
Clarence Campbell 2 2 3 7
Date 21 janvier 1990
Lieu Pittsburgh Civic Arena
Ville Pittsburgh
Meilleur joueur Mario Lemieux (Pittsburgh)
Affluence 16 236

Le 41e Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey se déroule au Civic Arena à Pittsburgh en Pennsylvanie, patinoire des Penguins de Pittsburgh le 21 janvier 1990 voit la victoire des vedettes de l'association de Galles (Wales conference) sur l'association Campbell sur le score de 12 buts à 7.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Canadiens de Montréal devaient accueillir le 41e Match des étoiles de la LNH mais étant donné que la ville de Québec avait déjà accueilli une série entre l'équipe d'Union soviétique et les vedettes de la LNH (Rendez-Vous '87) et que les Penguins souhaitaient accueillir le match en 1993, il fut décidé d'intervertir les deux villes hôtes.

Les organisateurs de Pittsburgh du match décidèrent d'ajouter de nombreuses animations et firent le premier vrai week-end des Étoiles[1]. Ainsi, un match entre des anciennes vedettes de la ligue eut lieu (The Heroes of Hockey) puis le premier concours d'habiletés créé par Paul Palmer. De plus, au lieu que le match eu lieu un mardi soir, il fut programmé au dimanche après-midi, ce qui permit à NBC de diffuser le match en direct et ainsi permettre à l'audience de découvrir Wayne Gretzky et Mario Lemieux. De plus afin d'intéresser au maximum les spectateurs, les arbitres du match furent dotés de micro et NBC fut également autorisé à réaliser des interviews de joueurs durant les différentes coupures.

The Heroes of Hockey[modifier | modifier le code]

Le match des Heroes of Hockey (les héros du hockey) opposa les meilleurs anciennes gloires de chaque association. Ce fut la seule édition où une telle rencontre se déroula, puisqu'au cours des éditions suivantes, les anciens « locaux » sont opposés aux anciens joueurs sélectionnés pour les Matchs des étoiles. Gordie Howe ne joua pas le match même s'il avait proposé à la ligue la même chose quelques années auparavant (voir 38e Match des étoiles) et s'était vu essuyer un refus.

Concours d'habiletés[modifier | modifier le code]

  • Relais avec contrôle du palet : victoire de la conférence Campbell.
  • Force de lancer : Al MacInnis vitesse était bien parti pour gagner avec 151 km/h (92 milles par heure) mais Al Iafrate réussit à atteindre 154 km/h (96 mph).
  • Vitesse de lancer : cette épreuve devait normalement déterminer quel tireur était le plus rapide pour inscrire le plus de buts mais à la place, les spectateurs assistèrent à un festival d'arrêts de la part des deux gardiens de but de la conférence Wales : Daren Puppa et Patrick Roy.
  • Vitesse de patinage : alors que Iafrate atteint la vitesse de 41,84 km/h (26 mph), la surprise pour tous les fans des Penguins de la salle vint de la non-participation de Paul Coffey connu pour sa grande victoire. Mais même si Iafrate avait la frappe la plus lourde, ce fut Mike Gartner avec une pointe à 45,22 km/h (soit 28,1 mph) qui remporta l'épreuve.
  • Précision de lancer : Ray Bourque n'eut besoin que de sept tirs pour toucher les quatre cibles postés aux quatre coins du but.
  • Relai de breakaway : Mario Lemieux ayant marqué deux fois de suite contre le gardien adverse et Joe Nieuwendyk ayant fait de même, Kirk McLean devait arrêter les deux tentatives de Rick Tocchet et de Stéphane Richer pour offrir la victoire à sa conférence. Dans une ambiance surchauffée par les talents qui évoluaient, McLean réussit l'exploit de bloquer consécutivement les quatre tentatives.

Finalement, l'association Campbell a remporté le concours d'habiletés.

Le Match des étoiles[modifier | modifier le code]

Le Civic Arena

Ce match brisa des records pour les Match des étoiles :

  • le plus grand nombre de buts inscrits au total[1],
  • le plus grand nombre de buts inscrits par une équipe,
  • le plus grand nombre de buts inscrits sur une période.

Le grand moment attendu du match était la confrontation entre Mario Lemieux et Wayne Gretzky. Le capitaine des Penguins jouait à domicile et fut nommé meilleur joueur du match avec quatre buts inscrits, les trois premiers l'étant sur ses trois premiers tirs. À chaque fois, Gretzky était sur la glace.

Feuille de match[modifier | modifier le code]

21 janvier 1990 Association Galles 12-7
(7-2, 2-2, 3-3)
Association Campbell
16 236 spectateurs


Composition des équipes[modifier | modifier le code]

Association Galles
Entraîneur Pat Burns (Canadiens de Montréal)
Capitaine honorifique Maurice Richard
Première ligne
Autres joueurs
Association Campbell
Entraîneur Terry Crisp (Flames de Calgary)
Capitaine honorifique Alex Delvecchio
Première ligne


Remarques[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « 41st NHL All Star Game », sur www.nhl.com (consulté le 29 octobre 2012)